romarin #01

Bonjour,

je crée un sujet pour le suivi de ce romarin, acheté il y a 6 ou 7ans en jardinerie, c'était un plant ornemental fatigué dans une zone de soldes/destockage. je n'ai pas la variété, le feuillage est très dense et les feuilles sont petites (c'est top pour le bonsaï) et très très odorantes (un bonheur quand je le travaille).

 

Lors de l'achat il n'y avait presque que des grandes branches qui partaient sur les cotés avant de remonter à plus d'un mètre (dégarnies sur les 50 premiers cm), ces branches ont été transformées en jin. Heureusement (enfin je l'ai acheté pour ça) il y avait une petite pousse de quelques cm assez basse qui n'avait pas réussi a se développer, mais qui n'était pas morte non plus. je suis reparti de celle ci pour recréer toute la végétation actuelle.

 

il était dans un conteneur de 10 ou 15L, pour ne pas le perdre j'ai réduit très progressivement le volume. il reste encore à réduire (ou a augmenter la taille de la végétation)

 

je sais pas ce que vous en pensez, mais j'ai peur d'avoir fait l'erreur de le former davantage comme un conifère que comme un romarin.

 

306936

ro1.JPG

 

 

j'adore!

bah un romarin ça ressemble à rien. Donc le former comme un conifère n'est pas une mauvaise idée.

Il est bien sympa, peut-être commencer à abaisser les branches pour atténuer son côté juvénile, puis le tronc fait un peu dégarnit. Il me semble que ça rebourgeonne un peu en arrière quand on le taille fort.

A quelle fréquence le rempotes-tu ?

merci à vous, pour les branches, les premières sont déjà pas mal rabaissée, et c'est très cassant donc je n'irai pas plus loin, ou peut être plus loin avec les ramifications. j'ai d'ailleurs eu une rupture sur la deuxième à gauche en voulant la baisser davantage, elle a cicatrisé dans sa position mais restera désormais figée.

 

Le coté juvénile vient peut être de la cime taillée en pointe, je compte l'arrondir mais tout doit se faire doucement sur le romarin, tailles fréquentes pour le garder bien dense car non, ça ne rebourgeonne pas du tout en arrière (quand je l'avais récupéré, il n'était certes pas en pleine forme, mais en taillant 99% des branches, aucun départ supplémentaire). du coup le tronc restera dégarni :( je vais devoir faire avec.

 

pour l'instant, je le rempote tous les ans ou presque car je réduit petit à petit son volume racinaire, je crois que c'est un peu chatouilleux des racines. je ne vais pas tarder à le faire pour le mettre dans son pot final. j'ai supprimé les boutons floraux pour me permettre un rempotage assez tôt. (sur le romarin, la présence de fleurs bloquent le développement racinaire, donc il ne faut pas rempoter lorsqu'il est en fleur)

 

PS: pour la formation romarin/conifère , je pense surtout à la ramification, car effectivement pour la forme générale, tout est permis.

sympa la photo avec un beau fond noir.  :spb105:

 

il est joli ce romarin.

tu as considéré apporter un peu plus d'asymétrie en compactant plus un des coté? (à gauche par exemple)

et éventuellement en l'inclinant un peu plus vers la droite?

pour la photo, l'idée vient d'un mec pas con ;) , mais j'ai du faire une installation avec un drap noir qui allait au sale, il faudra que je me trouve un truc qui ne servira qu'a ça et que j'aurai de dispo quand je le souhaite.

 

apporter de l'asymétrie, pourquoi pas, j'avoue que je n'y ai pas trop réfléchit, du coup je n'arrive pas à visualiser un truc bien en enlevant des branches, et j'ai peur qu'il paraisse bancale si je le penche. peut être qu'il faut l'imaginer beaucoup plus grand pour pouvoir créer cette asymétrie, et réduire la proportion de tronc nu.

Il semble autant aimer son nouveau pot que moi.

juste un pincement en cette fin de printemps, je laisse filer quelques pousses sur la première branche pour la renforcer.

encore quelques années et il sera adapté à la taille de son pot.

avant et après:

311167

IMG_8340.JPG

effectivement il a l'air de bien se plaire dans son joli pot.

son feuillage respire la santé.

cet automne je ne savais pas encore si j'allais le rempoter ou pas, mais comme la floraison est correcte cette année, j'ai voulu en profiter donc pas de rempotage. je lui ferai une petite taille d'éclaircissement et retour sur des ramifs en amont après la floraison. je vais commencer à essayer d'arrondir la cime aussi.

319894

2020.jpg

c'est beau la fleur de romarin quand on s'approche.

319895

f.jpg

 

PS: il a été taillé cet automne pour être exposé lors d'une petite expo des clubs d'Angers et Maulévrier. c'était la première fois que j'exposais.

hey, tout choupet en flo !

 

Sympa ;-)

:spb102:vraiment de toute beauté  :thumbsu: :goodjob:

merci à vous

La floraison s'approchait de la fin, j'ai précipité les choses en la nettoyant, du coup j'ai fait la taille prévue, enfin même un peu plus forte que prévue.

320808

29_03_2020.jpg

bien mieux ainsi, moins "buisson"

Oui, belle évolution et vraiment mignon avec les fleurs.

il a bien repoussé depuis la dernière fois, il va falloir que je remette les mains dedans. j'hésite sur le "quand", j'aimerais bien caler ça pour que ça repousse lui permette d'être juste comme il faut au moment du rempotage début 2021, mais ça m'aide pas beaucoup.

324428

20-07-2020.jpg

Maintenant ça me semble bien comme "quand" ^^

 

En jardin je les taille deux fois par an. En milieu de printemps, et en milieu d'été. Après je leurs fout la paix.

Oui, maintenant c'est bien pour les romarins. Mais ce n'est pas chatouilleux de la taille. je taille les miens n'importe quand et ils ont tous la pêche.

Disons qu en pleine terre, il faut le faire assez tôt pour qu il fleurisse bien au printemps, mais là, ça m arrangerait qu il ne fleurisse pas pour le rempotage. Et comme dit El crapo, on peut tailler un peu n importe quand. Je crois que ça sera le jour où j aurais envie de travailler un bonsaï et qu il n’y aura que lui.

Au passage Julien, je me permets un petit complément d'info. Concernant la fragilité des branches : à l'automne, avec beaucoup de raffia, après avoir bien humidifiées les branches et en progressant sur plusieurs jours , il est possible de fortement modifier leur mouvement sans casse. Bien sûr, ça ne répond pas comme un pin mais dans ces conditions, c'est beaucoup plus souple qu'on ne le croit généralement.