Un pin sylvestre

Bonjour à tous,
Voilà le plus beau sujet de ma modeste collection.
A l’époque où j’étais surtout sur le forum Artbonsai, Laurent/Bossvert avait organisé un atelier où nous avions travaillé des pins sylvestres…
Voici le mien. Il a subi quelques années pendant lesquelles je n’ai rien fait pour l’entretenir. J’ai remis les mains dedans ces quelques dernières années et je trouve qu’il commence à s’approcher du projet qui avait été fait en 2012, à l’occasion de l’atelier.
Il reste des branches en opposition qu’il faut supprimer. Pour l’une, je la garde car je suis en train de tenter une auto-greffe pour lui créer une branche arrière.
La première photo est la face avant, la dernière est le point de greffe. J’ai fait la greffe en février cette année.





1 « J'aime »

Voici l’arbre en 2012 avant l’atelier :

Et après l’atelier :

En 2021, après quelques années pendant lesquelles j’ai effectué le minimum syndical en terme de culture et rempotage :


Re-mise en forme à l’automne 2021

Cet automne je vais supprimer la branche en opposition à la deuxième, au dessus de la première. Derrière cette branche il y a une masse foliaire d’une branche arrière. Au printemps je rempote, et puis culture.
Qu’en pensez-vous ?

1 « J'aime »

Il est joli avec sa ligne de tronc et son ecorce mature :+1:

Sur le profil, on le voit fortement penché vers l’arrière… sur la face avant, il n’est pas trop fuyant ? Tu pourrais p’tet le redresser vers l’avant lors du prochain rempotage.
Et sur la greffe, c’est bizarre qu’on voit si bien le greffon, ça me donne l’impression qu’il n’est pas enfoncé dans le porte greffe. :thinking:

Si, il était un chouille plus penché vers l’avant et faisait une ravissante révérence à l’observateur avant. Mais j’ai un peu merdé au dernier rempotage. Je m’en suis rendu compte après. Il est tout à fait prévu de le redresser au printemps prochain.

Pour la greffe, je ne sais pas. J’ai taillé en coin la moitié inférieure de la branchette, taillé le tronc pour y adapter le coin, fixé ensemble, recouvert de mastic cicatrisant et de bande à greffer. Est-ce que ça aurait pu cicatriser sous la branchette sans l’intégrer ? Je ne sais pas si je suis claire ? Et je n’ose pas trop enlever la bande pour regarder…

Bien sûr que ça a pu cicatriser et ne pas fusionner… après je n’ai jamais pratiqué de greffe sur pin mais ce que je vois comme greffe de branchette sur pin sylvestre c’est plutôt des greffes en fente.

Bon, prise par le doute, j’ai déballé la greffe. Ça a l’air bien fixé, mais impossible de dire si c’est juste la résine ou si la greffe a pris ? Si dessous des vues de la greffe de différents angles…




Est-ce que je dois remettre de la bande à greffer ?

Un zoom des branches en opposition. Sur le couple de branches du bas, je compte supprimer celle de gauche. Au dessus, la branche de droite est celle que j’ai utilisé pour la greffe.


Et un zoom sur la base, que j’adore pour le bois mort ! Néanmoins, il y a eu une sorte d’écoulement de résine sur la partie supérieure de la veine vivante. Je dois m’inquiéter ?


Désolée pour toutes les questions…

perso je remettrais la bande à greffer car c’est encore fragile. Si la greffe a pris, le diamètre de la branche en aval va grossir plus vite qu’en amont donc tu verras bien…

j’ai aussi de la resine qui coule (sous forme de petites gouttes qui évoluent peu) au niveau de la jonction lèvre cicatrice - bois mort sur un pin sylvestre avec shari naturel, comme le tien. ça se produit pendant la belle saison, quand l’arbre pousse. Je ne sais pas à quoi c’est dû.

Bonjour Clem,
Merci, ça me rassure. Il me semble que c’est la première fois que je vois ça sur lui.

J’ai remis de la bande à greffer, on verra bien…

Petite question, je voudrais faire une taille pour raccourcir les branches et compacter un peu la végétation, quand le faire sachant que je vais le rempoter au printemps prochain ?

Je ferais ça plutôt au mois d’octobre, si et seulement si ton pin a visiblement bien repris de son rempotage (belles chandelles). Sinon, si c’est « mou du genou », ne rien tailler et privilégier la vigueur, AMA.

Concernant la résine qui coule un peu au niveau des lèvres de plaies, je pense que c’est dû au fait que ces lèvres sont très fines, très fragiles et évolutives : ça bouge pour refermer la plaie donc y’a p’tet des fissures qui se produisent lors de la phase de croissance. C’est pas des larves d’insectes sinon y’aurait un orifice et des petits morceaux de sciure. c’est pas non plus des insectes piqueurs dans mon cas, car je pulvérise tous les 2 mois du spruzit (insecticide et acaricide) en préventif. Car y’a des acariens qui peuvent piquer les bourgeons du pin et provoquer des déformations/bourgeons multiples sur le pin sylvestre en particulier.

J’ai peut être mal vu, mais on dirait que ta branche est juste « posé » sur le tronc… :roll_eyes:
As-tu fait une entaille pour « coincer » la greffe dedans, ou une languette qui recouvre la branche greffée ?

De ce que je vois, j’ai peur que la greffe ne prenne jamais (ou alors dans trèèèèès longtemps) :thinking:

D’accord, j’attendrai l’année prochaine pour tailler selon le vigueur…

Hin, j’avais entaillé le tronc jusqu’à la partie verte avec une section en « coin » (triangulaire ? Je ne sais pas si c’est clair) et la moitié de la branche de même. J’ai retrouvé des photos : d’abord l’entaille dans le tronc…


Et, en soulevant la branche, la partie écorcée (mais la photo n’est pas bonne, je ne suis pas arrivée à mettre bien au point, on ne voit rien…)

La branche s’encastrait bien dans l’entaille. J’ai couvert les bords de mastic et emballé dans la bande à greffer…
Maintenant, a posteriori, je me dis que j’ai été timide et que j’aurais dû aller plus profond… mais bon, c’est fait. Il s’agissait de refaire une branche arrière, de toute façon, donc si le départ n’est jamais esthétique, ce n’est pas très grave…

Merci pour les explications, c’est plus clair pour moi :wink:
On ne voit pas de cal de cicatrisation clair sur les photos, mais c’est peut-être le mastic qui les masquent. Du coup, j’attendrais encore quelques années, car pour moi ce point va rester fragile un moment.