Tout sur l'eau

Je viens de passer chez mon buraliste pour acheter un numero hors serie du "Courrier Internantional" :

 

ATLAS DE L'EAU

 

Un minimum de textes, un maximum de cartes et de diagrammes.

La qualité des documents est fabuleuse. Le choix des cas particuliers (Mexique, Mer Baltique, Crimée, Israël, UK etc...) est particulièrement pertinent. J'ai tout compris du problème Kurde en observant la carte page 50.

 

Je ne regrette pas d'avoir investi 8,50€ dans ce document qui devrait être à portée de main de tout Bonsai-ka.

Le dossier est divisé en 4 grandes parties

Ressources

Menaces

Rivalités

Climat

 

Quizz

Quelle est l'emprunte hydrique d'un Hamburger ?

1- moins de 10L

2- entre  10L et 100L

3- entre 100L et 500L

4- entre 500L et 1000L

5- entre 1000L et 2000L

6- plus de 2000L

 

Bonjour bonsaiphil,

 

...Alors soyons fou, je dirais au moins 1000L!

Sachant qu'une baignoire contient une centaine de litres d'eau, tu estimes donc qu'un hamburger consomme donc plus d'une dizaine de bains.

Quelle est l'emprunte hydrique d'un Hamburger ?

 

C'est une très mauvaise manière de poser la question.  L'eau subit un cycle et n'est pas dégradée par son utilisation si les réservoirs sont maintenus en bon état (pas de pollution notamment).

Le vrai problème, c'est de savoir si la consommation d'eau nécessaire à l'obtention d'un bien excède ou non les capacités de l'écosystème dans lequel il est produit, au moment où il est produit.

Je trouve que le coup du hamburger est au contraire une excellente manière d'illustrer les menaces sur l'eau car la réponse interpelle tous les esprits.

Le cycle de l'eau : Tu sais aussi bien - peut être mieux - que  moi que l'eau est systématiquement dégradée, aussi bien à l'échelle locale que mondiale. Tu dis "pas de pollution" ? Mais dans quel monde vis-tu ?

 

Le vrai problème, c'est de savoir si la consommation d'eau nécessaire à l'obtention d'un bien excède ou non les capacités de l'écosystème dans lequel il est produit, au moment où il est produit.

Justement ! On pompe beaucoup plus que la régénération des réserves. Les aquifères sont en baisse partout où il y en a. Le lac Baïkal (plus grande réserve d'eau douce de la planète) est menacé, les fleuves, tous les fleuves, sont surexploités.

"Le vrai problème est de savoir...." dis-tu. Mais tu le sais ! Si tu veux mettre quelques chiffres sur ce problème tu peux te fendre de 8,50 €.

 

Alors combien de litres pour un hamburger ?

 

Même si la qualité des eaux de surface a bien baissé en France, les ressources utilisables sont stables. La quantité d'eau utilisé pour production d'un bien ne reflète absolument pas la contrainte réelle sur l'écosystème, c'est comme si on voulait mesurer la vitesse d'un véhicule par son volume sonore.

Tu tiens compte de l 'eau qui faut pour élever le bestiau qui fournit la viande, l'eau pour faire pousser salade, tomate, oignons et autres composant plus l'eau pour la fabrication du pain et ensuite les sauces qui vont avec et tout ce que j'oublie...L'ensemble tu le ramènes au ratio d'un hamburger, ben à mon avis tu es pas si loin d'un mètre cube pour générer toute la matière constituante de ce genre de nourriture!

Oui et pour rendre les chiffres plus percutants tu prends en compte toute l’eau dépensée dans le processus et qui l’aurait été sans le processus, par exemple l’eau évaporée naturellement des sols irrigués par la pluie. C’est ainsi que 95% des 15000 litres d’eau qu’il faut soit disant pour produire un kilo de boeuf est de l’eau « verte » c’est à dire de l’eau de pluie captée et évaporée par les sols ou transpirée par les plantes. Elle reintègre le cycle de l’eau et aurait été « consommée » avec ou sans animaux d’élevage.

Ce qui me choque beaucoup plus que ces chiffres biaisés concernant l’élevage c’est les cultures qui privent nos amis les animaux sauvages de leurs territoires et de leurs refuges. Etant profondément et authentiquement végane je ne peux donc décemment pas cautionner cette pratique en consommant des légumes ou des fruits cultivés et me contente donc de cueillette. je mange aussi des animaux morts quand j’ai la chance d’en trouver.

Euh fadango si tu mange des animaux morts, tu n’es pas vegane, il me semble que vegane veut dire bannir tout les aliments d’origine animale

Le tout c’est de savoir où cette eau est prélevé si c’est dans un écosystèmes qui est capable de régénérer la moitié bah forcément au fil des temps on va puiser dans les réserves.

Après je rejoins ton idée sur le cycle de l’eau, c’c’est un peu comme « les gaz dégager par les millions de bovins d’élevage qui pollue »

Il y a 200 ans il y avait plus de bisons sauvages aux États-Unis que de bovins d’élevage, et le gaz qu’il produisait n’a pas détruit l’écosystème, de même que tout les aurochs présent il y a 20000 ans,

Il y a des choses plus polluantes et qui passent inaperçu

Tout le monde aura compris que la fin du message de Fandango, c'est de l'humour.

En revanche il ne plaisante pas en expliquant que 94% des 15000 litres d'eau pour fabriquer un kg de bovin c'est de l'eau verte. La distinction entre eau verte, eau grise et eau bleue est importante.

Considérons l'eau (verte+ grise+bleue) pour produire du lait et du vin à volume égal.

 

1 verre de lait => 225 L d'eau

1 verre de vin => 110 L d'eau

 

Mon choix est fait :spb142:

 

Le numéro hors série de "Courrier International" démontre parfaitement la surexploitation de l'eau dans tous ses aspects.

Surexploitation signifie que les prélèvements dépassent le renouvellement.

On a connu les climatosceptiques. Il semblerait qu'une frange de la population soit aussi "hydrosceptiques"....

 

Le plus intéressant dans les données du numéro réside à mon sens dans les implications géopolitiques et souvent simplement politiques (cas du Mexique)

 

Alors ? Combien d'eau pour le Hamburger ? (voir message #1)

Je dirais entre 1000 et 2000 litres

Il faut beaucoup d'eau pour nourrir une vache et un hectare de tomates ou de salades. On ne peut être que d'accord. N'oublions pas qu'une vache n'est pas égale à un steack. Tout cela me semble très compliqué à calculer.

Il faut beaucoup d'eau pour nourrir une vache

… très compliqué à calculer.

Des chiffres, des chiffres !!

« Beaucoup » ne veut pas dire grand-chose. Combien beaucoup ?

Mais admettre qu’une chose est complexe est un premier pas vers sa compréhension. « Beaucoup » ne font pas ce premier pas.

À protéines animales « égales » quel est le rapport d’eau avec la production de protéines végétales (comparaison quantitative et non qualitative) ?

pour les protéines animales, si c'est du poisson marin... on peut pas vraiment dire que ça consomme de l'eau

pour les protéines végétales, si c'est des tomates du Maroc, ça doit consommer pas mal.

 

@fandango: pas cool de manger les baies dans la foret et les animaux morts, c'est la nourriture de certains animaux sauvages et tu leur voles! une honte! :spb44:

pour les protéines animales, si c'est du poisson marin... on peut pas vraiment dire que ça consomme de l'eau

pour les protéines végétales, si c’est des tomates du Maroc, ça doit consommer pas mal.

Le poisson consomme de l'eau (LOL). L'essentiel de cette eau n'est ni dans la glace qu'il faut produire pour son stockage ni dans les jets qu'on utilise lors de l'éviscération.

 

Quant à la tomate que tu cites, elle consomme 50 litres d’eau par pièce.

 

À comparer avec notre fameux Hamburger qui consomme 2808 litres. (source : Foodprint Network)

Il fallait donc choisir l’option 6 dans le message #1.

 

J’ai trouvé un article qui évaluait à 2600 litres l’eau pour le même produit à fabriquer des obèses.

Le problème avec ces chiffres, notamment la quantité d'eau nécessaire pour produire un kilo de viande bovine. C'est que ces ânes comptent la quantité de pluie qui tombe sur la prairie qui nourri les vaches...

Le type qui racontait ça dans le reportage que j'ai vu disait "à ce moment là comptons la quantité de pluie qui tombe sur le parking du centre commercial" :newsm_5:

Chez moi en limousin, les vaches mangent de l'herbe, et boivent dans le ruisseau. je suis pas convaincu que la quantité d'eau soit pharaonique pour produire cette viande là.. Du coup je préfère largement manger un bon beefsteak plutôt que d'importer un poisson de l'atlantique nord ;)

 

Puis bon en raisonnant comme ça, j'imagine qu'ils ont compté l'eau bu par le gars qui prépare le hamburger et par ceux qui ont construit le fast food, qu'ils ont pris comme base des céréales irriguées (ce qui est très rare), des tomates produites hors sol dont le circuit d'eau n'est pas bouclé etc etc. Perso je suis toujours très "septique" avec ce genre de chiffres. A notre époque ça devient vraiment trop facile de "faire le buzz"..

 

Bref, votre histoire ça pue le débat qui va s'envenimer rapidement et qu'il faudra modérer...

Des chiffres, des chiffres !!

« Beaucoup » ne veut pas dire grand-chose. Combien beaucoup ?

Mais admettre qu’une chose est complexe est un premier pas vers sa compréhension. « Beaucoup » ne font pas ce premier pas.

À protéines animales « égales » quel est le rapport d’eau avec la production de protéines végétales (comparaison quantitative et non qualitative) ?

les chiffres ça se trouve...

apres, y’a bovin et bovin...

 

une vache laitière en lactation c’est en gros une centaine de litre d’eau bue par jour.

un bovin en engraissement c’est moitié moins.

 

ton steak peut provenir d’une vache de réforme qui a vécu déjà une dizaine d’année (un peu moins pour les laitières) ou d’un jeune bovin de 2 ans.

certains au près, d’autre qui ont jamais vu un brin d’herbe de leur vie...

la plupart seront engraissés au céréales, d’autre à l’herbe (bcp moins!)

 

bref une usine à gaz pour calculer tout ça et sans doute très variable suivant le type de production...

 

au final, certains affirment qu’il faut 15000L d’eau pour produire un kilo de viande de bœuf.(c’est pas que l’eau bue par le bovin et plus de 90% serait de l’eau de pluies...)

 

difficile d’avoir un chiffre exact je pense. 

....Conversion en équivalent baignoire bonsaiphil: 28.08...J'en étais encore loin avec ma dizaine de bains!! :spb102:

Ce qui est cool c’est qu’en se débrouillant bien on arrive à compter la même eau plusieurs fois :

tant de litres d’eau par litre de lait, et tant de litres d’eau par kilo de viande quand la carcasse de la pauvre vieille vache laitière finit en steacks hachés dans des hamburgers.

Donc pour moi la réponse est 0 litre d’eau pour la viande du hamburger, vu que toute la conommation d’eau de la bestiole a déjà été affectée au lait qu’elle a produit (voir plus haut 1 verre de lait = 225 litres d’eau).

Je peux mettre de l'eau dans mon pastis??? :spb102: