A propos du burton

Hervé, Laurent, comment envisagez-vous l’avenir de vos arbres?

C’est-à-dire dans une dizaine d’années?

Bon ça fait 5 ans maintenant....

Donc allez-y, montrez les belles bêtes que c’est devenu, et aussi, Law, si tu l’as utilisé, le pot qui vient du Japon par mon intermédiaire!

ben comme prevu...ca devient des courbes

 

vev en a un de toute booote

qui était à Saulieu avec tes robots et le sylvestre de Baudoin il me semble bien.

vev en a un de toute booote

 

Vu cet automne. Sublime... :newsm_1:

 

243676

IMG_8262.JPG

 

 

 

 

C'est vrai qu'il est top dis donc...

La claque, ya pas un sujet sur celui la ?

Oui, .

Bon, on va faire un petit up sur le burton.

 

Le burton marche, pour ceux qui l'on tenté, il est source de liberté, recherche et autres épanouissements.

 

Et aujourd'hui le burton mute, il deviens l'UKIYO-E.

 

Les formes complexes deviennent des structures en expansions, de formes très compacts et sur-travaillées nous arrivons à de l'expansion, créer un langage qui passe par des mondes libres, des bonsaï dans le bonsaï.

Qu'importe ce que l'on met dedans, chacun doit le prendre pour exprimer sa propre vision, ressenti de la nature.

 

L'ukiyo-e peut se définir par : le monde flottant, toute tentative de représenter la nature, de capter le sentiment, le retour d'une contemplation naturelle.

Libre, juste sa créativité et l'équilibre harmonique.

bon travail les coco!

Pfieww! Je veux bien un ou quelques crobard ou tof…pour le plaisir des yeux. Fais toi/nous plaisir vev!

Vous pouvez être fière d’avoir créé un style distinctif occidentale et que celui-ci semble avoir la capacité d’évoluer avec le temps, bravo! Par contre… allez lui coller le nom d’un courant artistique japonais … heu… sérieux les mec ? Vous qui vous êtes battue pour sortir du cadre japonais , je suis perdu !!!

Vraiment superbe ce palma !!!

@vev:

 

Ton acer est à tomber.

 

J'ai travaillé deux ormes dans "l'esprit" BURTON  UKIYO-E.

 

l'un me semble pas mal, l'autre marche en deux dimensions mais je suis incapable de lui en ajouter une troisième....

 

J'en suis à commencer les sharis et là, je dois avouer que je ne sais pas comment m'y prendre.

 

Si tu n'as rien contre quelques "LEFFE(s)" passes à la maison. On pourrait faire un reportage photo critique sur ce que j'ai fait et sur les modifs que tu verrais....

je posterai demain des photos des arbres.

 

Ps1: Nous avons bossé un cèdre lors du dernier stage sur lequel tu es intervenu avec le club de Bruges. (pour que tu me remettes)

Ps2: "Bert" sur PB, (Bertrand de son prénom) pourrait se joindre à nous. Il est passé il n'y a pas longtemps pour me donner des plans de Brurger pour greffer sur un arbre que je lui ai acheté.

 

A+

 

Patrick

ok, avec plaisir pour une journée travail et reportage.

 

Le nom japonais, tu as raison, mais il s'est imposé tout seul, on regarde la créativité en asie avant les codes, les mondes expansifs chinois, taiwanais, indonesiens, et aussi japonais. beaucoup de rencontre avec des maitres, de liens esthétiques dans les labo furieux.

 

L'ukiyo-e traduit ces tentatives de représenter la nature et sa créativité.

Se désaltérer à la source.

 

On rend à césar ce qui appartient a tout le monde.

quelques dessins pour le fun.

j'aime trop ton pin :newsm_1:

chapeau l'artiste!

Je lis (presque) tout ce que publie Vev ici.

J'admire son coup de crayon.

Je reconnais la somme de travail que représente la construction de ces arbres Burton.

Mais ce n'est pas ma culture.

 

Il y a ce qu'on voit d'une part et ce que cela sous-tend d'autre part. Pour moi c'est l'intrusion du mouvement gothique dans le bonsaï. (Burton a fait des films gothiques)

Un des piliers de l’esthétique gothique est la transfiguration des corps (piercing, tatouage, coupe de cheveux …). On lui inflige des transformations qui, loin d'être "naturelles", sont en rupture avec les canons de la société. L'objectif est la provocation.

Un autre pilier est l'omniprésence de la couleur noire, de l'idée de la mort illustrée par la tête de mort, symbole provocateur s'il en est.

275579

TDM1.jpg
« mori memento »

Appliqué au bonsaï tout cela donne une tête de mort sur le pot et un corps de l'arbre "travaillé", transfiguré à l’excès.

Cet ensemble de valeurs autour d'un fantastique macabre ne correspond pas à ce que je suis, à ma culture. De ce fait je ne peut pas vraiment apprécier ces plantes transfigurées même si on les rebaptise de Burton à Ukiyo-e .

Peut-être que je me trompe mais en 1973 il me semble que John Yoshio Naka dans le livre technique du bonsaï 1 appelait ce style TAKO-ZUKURI soit forme en pieuvre…275582

IMG_3933.JPG

@phil je pense que tu vas trop loin dans ton analyse et que le nom « Burton » est plus une référence à la forme des arbres dans ses uvres que l’univers ou atmosphère en elle même.

Mais ce n’est que ma vision.

La beauté est dans les yeux de celui qui regarde…

@vev tes postes ce font trop rares…

Avant que les historiens ne soient obligés de s'écharper sur les origines du style Burton, les précurseurs devraient nous éclairer définitivement. Sleepy hollow? Alice? Ed wood?

A visiter le site http://www.tim-burton.net dont proviennent ces quelques images.

Sans vouloir détourner le sujet … c’est mon coté maniaque d’histoire et d’architecture qui s’exprime ici, Le gothique c’est le courant artistique né en France au 12ème siècle et qui fusionne technique et esthétique romaine et germanique. Ce n’est pas noir et sombre… ni associer a la mort, mais bien a la gloire de dieu et de sa création. Il ne faut pas le mélanger au courant punk, des année 1970 et 80 qui a pris le nom de courant gothique … merci

Un message de l’association des amoureux de l’art gothique …

Je sort