Vidéo de taille

Bonjour!

Je ne sais pas trop où poster cela, mais je suis tombé sur cette vidéo de taille d'une azalée:

Je devrais dire que je suis un peu tombé de ma chaise, en fait.

Quelqu'un peut t'il m'expliquer que ce que l'on y voit est, comment dire, raisonnable?

Un assassin, un sauvage, un ours

Ah! Je vois que je suis pas le seul, tout pâle...

Il doit vouloir la refaire en la rapprochant du tronc tout simplement..

Il doit vouloir la refaire en la rapprochant du tronc tout simplement..

Pour y arriver, il lui aurait suffit de rabattre les ramifications.

Là, il va se retrouver avec une maousse cicatrisation, pas gagnée dans le temps et pour l'esthétique finale de l'arbre.

Remarque, dans 70 ans, âge de l'arbre, on ne sera plus là pour discuter du résultat.

je m'attendais à pire, mais il laisse des branches. je suppose qu'il va en faire en un arbre plus compact avec un gros tronc : un sumo. peut-être que ça se vend mieux ^^

 

après tu peux être sûr qu'il sait ce qu'il fait, et que son arbre sera très beau dans quelques années. La nouvelle face avant est mieux que l'autre je trouve, au niveau de la base.

à mon avis, sa taille est intéressante à long terme (et même surement déjà à moyen terme). Le mec n'a surement pas l'intention de massacrer une pièce à plusieurs milliers d'euros juste pour faire quelques vues sur youtube... par contre j'avoue que si l'arbre avait été à moi, je n'aurais jamais osé faire une telle taille, trop content de pouvoir profiter de l'arbre tel qu'il était.

 

C'est triste de voir des commentaires agressifs de gens qui n'ont pas le niveau pour comprendre ce qu'ils voient.

 

ça me ferait le même effet de voir un débutant aux échecs commenter une partie dans laquelle un grand maitre sacrifie sa dame pour gagner la partie plus tard en disant "ah mais quel nul, il perd sa dame"

Je ne vois pas de commentaires agressifs, même en anglais, juste dubitatifs.

La nouvelle face ne me paraît pas justifier une telle coupe, qui ne laisse pas véritablement de branches, mais bien des moignons.

Grand Maïtre Japonais n'est pas une garantie d'infaillibilité, de même qu'on peut aussi bien se planter en sacrifiant sa dame aux échecs, bien que l'histoire ne retienne que les quelques coups victorieux.

Je ne vois pas de commentaires agressifs, même en anglais, juste dubitatifs.

 

Un assassin, un sauvage, un ours

Quand on regarde bien l'azalée tourner au départ, il y'a des départs de branches assez moches. Même pour moi, alors pour un Japonouille ce doit être pire.

 

Mode vieux con ON: je me souviens qu'il y'a une dizaine d'années au parc floral de Vincennes il y'avait eu une expo d'azalées sélectionnées par Kobayashi. Et lors de démos, il était procédé à un sabrage complet des branches, en ne gardant que quelques moignons. Apparemment c'est une pratique courante. Les plaies referment assez vite et surtout ils mettent ces arbres en serre humide ce qui change pas mal le résultat

Mode vieux con OFF

Je ne vois pas de commentaires agressifs, même en anglais, juste dubitatifs.

La nouvelle face ne me paraît pas justifier une telle coupe, qui ne laisse pas véritablement de branches, mais bien des moignons.

Grand Maïtre Japonais n'est pas une garantie d'infaillibilité, de même qu'on peut aussi bien se planter en sacrifiant sa dame aux échecs, bien que l'histoire ne retienne que les quelques coups victorieux.

je pense qu'il a restructuré l'arbre en fonction de sa nouvelle face et qu'il veut en faire un arbre plus compact. Et je suis convaincu que dans 10 ans son arbre sera beaucoup mieux que maintenant, car la face avant choisie est plus belle : nebari, mouvement du tronc. En tous cas perso je leur fais confiance lol c'est leur métier, ils savent tailler, cultiver, trouver la bonne face etc.

Ce n'est pas une question de vieux con ou pas, Gwinru, toute expérience est bonne à exposer, et celle que tu relates est pile dans le sujet :)

La question serait de connaître le résultat final de ce genre de sabrage, décisif pour valider ou non cette technique.

Le problème est bien que c'est pas du domaine de l'accessible, au moins en terme de temps.

En visionnant attentivement la vidéo, on voit que le monsieur repproche à l'arbre sa cime trop fine, pourtant il la laisse telle quelle.

Ensuite, il nous monte la face arrière devenue face avant, très bombée, fuyante vers l'arrière justement, même en inclinant l'arbre, et avec une très grosse branche vue pile de face... Pas top, vraiment, et la caution "grand-maître" n'y change rien.

Je pense un peu comme Clem, d'avoir cherché à faire un sumo plus commercial.

Les "maîtres" au Japon sont loin d'être libérés de toutes contingences matérialistes. Il ne faut pas les confondre avec les très rares désignés comme monuments nationaux (ou l'équivalent nippon), qui sont alors pensionnés et n'ont théoriquement plus besoin de vendre, seulement l'obligation de transmettre.

en plus j'ai été sacrement surpris de voir à quel point une azalée cicatrice. Sur une zaza de supermarché, des coupes de 1cm de diamètre ce sont fermées en un mois..

Et puis je rejoins Julien, quand j'aurais des arbres valant ne serait ce qu'un tiers du prix des arbres de ce gars, je me permettrais d'en penser quelque chose. En attendant je regarde et j’apprends xD

...

La question serait de connaître le résultat final de ce genre de sabrage, décisif pour valider ou non cette technique.

Le problème est bien que c'est pas du domaine de l'accessible, au moins en terme de temps.

....

 

un article sur bonsaibark dont les photos sont issues du livre "the magician - the bonsai art of kimura 2"

la satsuki de départ n'était pas aboutie comme celle de la vidéo, mais les coupes faites sont grosses et radicales.

 

 

voici les dates des photos de cet article (d'après le livre):

photo 1: 1991

photo 2: 1984

photo 3: 1985

photo 4: 1986

 

une progression sur 7 ans c'est pas non plus excessif.

Ben justement, boots, là je vois pas ce qu'on apprend, objectivement,à part qu'il est toujours possible de couper toutes les branches d'un arbre.

De plus, la relation au prix est ambigüe: le but de l'opération est t'elle de valoriser l'arbre?

Dans la logique de l'argument du prix, ce devrait être oui. Pas une gloire pour un grand maître, donc.

Bon, je vois qu'on en est rendu au point où une autocritique est nécessaire: je suis donc très profondément désolé d'avoir mal pensé de cette vidéo.

Insoutenable légèreté du milieu du bonsaï

 

Merci manumidam pour cette référence intéressante.

L'azalée montré est nettement moins bien charpenté que celui de la vidéo. On comprends mieux a démarche.

deux ans après la taille drastique:

https://www.youtube.com/watch?v=rJlxOAnlhzk

 

et encore deux ans plus tard (on ne voit pas bien l'arbre mais on se rend compte de sa densité):

https://www.youtube.com/watch?v=cblewmYiOew

un arbre se fait et se refait...c'est cyclique et sans fin.

 

y a moyen , ou il y a avait moyen de refaire des branches c'est pas si long, on constate ça avec un peu d'expérience et de travail.

 

s'ils estiment que l'arbre doit être refait pour avoir une meilleure qualité, ils le refont.

 

rq: j'ai fait ça plus ou moins sur la première que j'ai formé, ça fait bizarre.Après quand on a les connaissances, l'expérience et du temps devant soit.Le hic avec nos arbres c'est qu'il est pas forcément simple de garder de la cohérence sur un long terme.et ils ont un meilleur climat que nous pour celles ci.

Bien dit Corto, 100% daccord