Un tilleul très classique agé de 40 ans environ

Mise à jour de ce sujet après l’interruption du forum PB durant la première moitié de cette année 2023

Aperçu de l’arbre le 09 Mai 2023 (dernières photos disponibles)

Vue de la face avant :

Vue de la face arrière

Les deux vues latérales


Pas de taille en vert durant cette saison.

En comparant avec les clichés correspondant en 2022 on s’aperçoit que ce tilleul est moins en forme. Le feuillage est moins fourni. Moins de feuilles et feuilles plus grandes.

Le substrat est moins drainant après trois saisons sans rempotage. La mousse qui occupe la surface n’aide pas vraiment à la pénétration de l’eau d’arrosage. Cet arbre doit être rempoté au printemps prochain. On ne devrait pas rempoter sans pouvoir justifier l’opération.

Il suffit d’une période de pluie pour qu’apparaissent les champignons.

Clichés du 28 Juillet 2023

J’arrose avec l’eau du réseau de distribution. L’apparition des champignons avec l’eau de pluie souligne la qualité de cette dernière. Je n’ai que rarement des champignons avec l’eau du robinet. Le chlore ? Le calcaire ?

Les excroissances ressemblent fortement à des loupes.

C’est bien vu @Vinz93 !
Je me suis exprimé plus haut sur ces loupes très courantes sur le tilleul ainsi que sur mes rapports aux sorcières.


Les loupes sont recherchées pot la sculpture , le tournage, la marqueterie ainsi que pour des panneaux massifs…
C’est un bois très agréable à travailler, assez mou, mais consistant.
Les loupes du Tilleul apparaissent généralement suite à la coupe de jeunes pousses.


Les facteurs liés à l’apparition des loupes peuvent être diverses. Une sorte de kyste avec un développement anarchique de fibres, un sac de nœuds.
La densité et dureté du bois dépend principalement de l’espèce.

Sauf pour Erica arborea. Le broussin de la bruyère est toujours présent, c’est génétique
:wink:

Ce n’est ni plus ni moins que d’une adaptation génétique au feu mais le broussin n’est pas une loupe.

Je serais curieux de connaître la différence que tu vois entre broussin et loupe. Pourrais-tu être plus précis ?

Pour moi les deux termes recouvrent la même chose .
Certes, les causes de ces excroissances peuvent être de diverses origines
champignon (endomycorhize) ,
agglomération de bourgeons,
déterminisme génétique etc.
Le résultat est toujours une pure merveille ligneuse. L’épicéa bleu, les paysages du bois d’amboine, les circonvolutions de la loupe de noyer, les pommelés du thuya, les mouchetés des érables (*). Le menuisier en a horreur, l’ébéniste les adule. Le bonsai-ka que je suis se rangerait plutôt du côté de l’ébéniste.

Qu’on l’appelle broussin ou loupe, soulignons qu’il ne s’agit en aucun cas d’une maladie comme le serait un chancre.

Edit (*) Qui trouvera l’intrus ?

l’intrus c’est les mouchetés des érables ?

Effectivement le bois dit « érable mocheté » ne correspond pas à une loupe.
Ce sont de petits nœuds. Quoique assez communs, ils sont prisés en marqueterie
image

On dévie du sujet principal mais les termes utilisés sont différents selon les professions liées à l’arbre et au bois.

Trois années entre deux rempotages me semble le laps de temps à ne pas dépasser pour un tilleul mature. Le rempotage que j’ai entrepris hier, c’est avéré long. Retirer l’ancien substrat et démêler les racines a été un combat de haute lutte.
Prises de vue après l’opération
Les deux faces frontales



Une face latérale

Quant aux racines dénudées en voilà un aperçu


J’ai réservé la mousse provenant de l’ancienne implantation pour la replacer sur la nouvelle.

2 « J'aime »

Joli racinaire puissant.
J’aime bien la toute première photo.
N’y a-t-il pas une branche qui arrive vraiment de face à supprimer sans perdre en harmonie de l’ensemble ?

Il évolue bien celui-là aussi!

Bonjour,
J’ai commencé à former un tilleul depuis 3 ans. Quels conseils pourriez vous m’apporter pour la taille de printemps SVP?
Merci d’avance

Bonjour @luc48
La question de la taille de Tilia cordata est controversée.
Avant, c’est-à-dire entre 1983 et 2007 environ, je taillais avant le débourrement. Je réduisais les le bout des branches en supprimant les bourgeons de la saison écoulée pour ne garder que les deux premiers voire le premier.Ils sont sensiblement plus petit que les suivants. Je partais du principe : petits bourgeons => petites feuilles.
Cette pratique ne donnait pas lieu à un bourgeonnement arrière significatif. C’est un peu ce qui est recherché.

Or donc au début des années 2000 je suis tombé sur cette question qui était posée à Walter Pall sur le forum « Bonsai-Fachforum ». Walter Pall préconisait d’attendre avant de tailler jusqu’à ce que les feuilles se soient bien développées, conférant à la branche de la puissance.
Cela se situe dans mon environnement dans la première quinzaine de juin.
ela fait une dizaine d’année que je procède à cette première taille tardive. Il m’est arrivé de faire quelques entorses sur l’un ou l’autre de mes 3 tilleuls à petites feuilles (Tilia cordata).

Pour tout dire, en adoptant la méthode W. Pall le bourgeonnement arrière n’est pas plus spectaculaire.
Une précision importante : je cultive mes tilleuls depuis 1982-83. La réaction à la taille de vieux briscards n’est pas forcément comparable à celle de jeunes arbres.

Merci pour votre réponse.

Je vous joins quelques photos suite au débourrement.
Ma question est la suivante: pouvez vous me conseiller un certain stade de nombre de feuilles minimum pour lequel je peux couper les rameaux? (ex : 2 feuilles, 3 feuilles? 4?) Le début de saison étant précoce cette année, il est peut être mieux de s’y prendre plus tôt.
De plus, si la longueur des rameaux est obtenue (mais pas la largeur) puis je couper le bourgeon apicale? Et faut il procéder à réduire la taille des plus grande feuille, si oui a quelle moment?
Je suis friand de questions car il n’y a que très peu de documentations sur le tilleul sur le net.
Merci d’avance

Ce n’est pas aussi arithmétique que tu le présentes. La période à laquelle on réduit est plus importante
Ceci dit, laisser 3 feuilles c’est confortable. On peu descendre à 2 feuilles s’il le faut. Je ne laisse jamais une seule feuille