Travaux d'hiver

Allons y , puisque l’hiver est déja la, le post est ouvert :

Nous avons bien preparé l’arrivée des froids, quoi faire maintenant ?

Les amis bonjour,

 

Je reprends le sujet, car je n'ai pas trouvé ce dont j'ai besoin, mais probablement ai-je mal cherché.

 

J'ai du vieux bois mort sur un génévrier à nettoyé.

J’aimerai connaître étape par étape les différentes opérations à réaliser - avec quels instruments et produits à utiliser - pour avoir la veine vivante et le bois mort propre.

 

D'avance merci pour vos réponses.  :spb95:

Un appel à témoignages concernant les travaux d'hiver.

Quels sont les travaux réalisables sur nos arbres en hiver ? Quels travaux, dans quel but et sur quelles espèces ?

Merci pour vos retours et témoignages :slight_smile:

Salutations

Le Sabi

Ce que je pratique en ce moment:

- un bon nettoyage à la brosse mouillée des écorces notamment chez les pins et genévriers, pour éliminer les parasites (cochenilles) qui se planquent dans les moindres fissures, les mousses qui ont tendance à envahir le nebari et le pied des troncs

- le nettoyage des bois mort à la brosse électrique et éventuellement leur reprise pour améliorer le côté naturel à la mano et à la pince à jin

- un p'tit coup de liquide à jin avec un poil d'encre de chine ou de terre de sienne pour freiner la décomposition plus ou moins rapide des bois morts

- le débouchage des trous des grilles sous les pots parfois envahis par les racines ou des débris divers

- le nettoyage des pots dégueulassés par des coulures ou des sels

- le nettoyage des étagères

- la révision des mastics des plaies

- la suppression de certaines ligatures ayant trop marqué et la mise en place de ligature neuve

- la (re)mise en forme de certains arbres par la ligature

- la recherche de pots (sacré galère) et l'achat de substrat pour les rempotages du printemps

- glander à regarder les feuillus sans feuilles et rectifier la ramife par tailles légères

- l'application d'huile blanche et de bouillie bordelaise

Y'a sûrement d'autre trucs que j'ai oublié

Ce que je fais en ce moment :

Construction d'une étagère à deux niveaux, 4 m de long. Conception, achat des bois, de la visserie etc. traitement des bois, montage.

Préparation des substrats pour rempotage et prélèvements

Commande de pots (déjà fait)

Tailles structurelles

Suivi angoissé des prévisions météorologiques pour mettre à l'abri (cave), le cas échéant, les espèces fragiles ou les kusamonos délicats.

Rempotage (un peu tard) de quelques kusamonos (bulbes comme Ornithogalum umbellatum)

Merci les gars, c’est exactement ce que je voulais savoir. Très intéressant tout ça, super.

Pour ce qui est de la nettoyage des troncs pour virer les mousses et autres saloperies, le fait d’utiliser une brosse n’abîme t-il pas l’écorce et n’existe t-il pas de spray qui fonctionne sans frotter ?

Pour la taille de structure, quel est l’avantage de tailler maintenant la structure (quels arbres en particulier) par rapport au moment du gonflement des bourgeons ? Bon courage Phil pour la construction de tes étagères :slight_smile:

Salutations

Le Sabi

merci pour ces petits trucs.

dans la série des broutilles : avec le soleil voilé et le temps humide, je choppe de belles bandes de mousses verdoyantes sur les allées en béton que je me mets de côté pour les rempotages.

Préparation de moult caisses de culture durables (entièrement plastique épais, fixation de pieds plastique aussi, une centaine de trous 4mm + 5 trous de drainage 30mm, fixation des grilles).

Tamisage de substrat.

Nettoyage des squams d'écorces de junip.

Nettoyage des bois morts.

Maintenance des outils.

Et comme Gwinru: réflexion/glandage/apéro devant les caduques.

 

L'idée est de n'avoir qu'à agir le moment venu, avec le matos et le plan d'action déjà prêt.

culture de mousse comme zelkova. des bandelettes de mousses récoltées par ci par là, mis sur un morceau de moquette avec un mélange de  terre de jardin, yaourt, cendre, humus et charbon broyé. différentes techniques rassemblées en une expérience.

exposé derrière un mur au nord, tout le temps trempé

 

et flâner sur le net pour avoir des inspirations autant pour la culture que la mise en forme

/apéro devant les caduques.

 

 

je suis assez d'accord

déneiger encore et toujours