Pinus mugo gnom 'amigo'

Ce petit pin des montagnes m'accompagne depuis 20 ans.

Ne sachant qu'en faire, je l'ai arrosé et nourri pendant ces années.

Depuis 1 an, je l'ai présenté au club local et j'ai suivi les conseils des ainés pour commencer à le travailler.

Travaux mis en attente du fait du confinement, et juste pour dire que ces réunions tous les 15 jours me manquent pour leur source d'informations et de conseils et les moments de partages entre amigos. Je ne dois pas être le seul à penser cela sur PB...

voici donc un petit tour de la plantule. En 2015 et aujourd'hui

Bonjour

C'est une belle base de travail que tu as là et moyennant la suppression des jin disgracieux de la base, tu pourrai en faire un très joli shohin avec l'aide des membres éminents de ton club.

 

321500

pin shohin.jpg

perso je trouverais ça dommage de supprimer complètement les jin, c'est sur qu'il faut les retravailler un peu et qu'ils prennent de la patine, mais ils donnent du caractère à l'arbre et donnent une explication au changement brutal d'épaisseur du tronc.

 

GP, il reste quoi du bonsaï de suntse sur ton virtuel? (à part le mur banc derrière)

Il reste la base et les deux première branches.

Sur un arbre tel que celui ci, il arrive un moment où il faut prendre les bonnes décisions pour en faire un bonsaï, sinon, dans 5, 10, 20 ans, il n'aura pas évolué.

Maintenant, c'est mon opinion et ma façon de travailler et tu as le droit de ne pas être d'accord mais tu peux revoir avec profit les techniques de formation des shohin de pin noir ou mugo, ça doit être documenté quelque part sur le forum

Personnellement, je garderais les jins (en les retravaillant peut-être selon comment ils rentrent bien dans le projet ou pas comme ils sont là) et garderais les 2 premières branches visibles sur la dernière photo (comme GP donc). la branche de droite fait ta branche d'appui, la branche de gauche te donne la branche de ... gauche (c'est bien, y en a qui suivent je vois) et la cime. Pour arriver a quelque chose d'approchant le virtuel de GP (qui ne reprend pas grand chose de l'arbre d'origine c'est vrai ;-)).

 

Une fois le haut coupé il sera toujours temps de laisser pousser a nouveau si tu veux un arbre plus haut. Et a ce moment-là, la conicité viendra naturellement avec le nouveau tronc/cime...

 

Par contre, je trouve qu'il a peu d'aiguilles... C'est sûrement a cause des travaux faits, et c'est sans doute dûment contrôle/maîtrise, mais je le laisserais refaire des aiguilles cette année... après les gros travaux, un peu de répit peut être utile ;-)

Ok, c'est ma faute, je n'ai pas été assez clair ...

Avec ce nouveau virtuel, j'espère que l'on comprend mieux mon propos.

 

321522

pin shohin.jpg

De l'eau,de l'engrais et des UV et il refait surface.

335348

20200617_192831 a.jpg

Rempotage dans un pot 3 x plus petit que la caisse en bois.

327439

IMG20210427173945.jpg

Pas mal de tourbe enlevée cette fois sous le collet, taille légère des pointes et mélange 100% minéral.

Dans un mois je lance le programme de fertilisation.

Le jin est encore trop massif et demande à être repris mais je vais attendre un vrai bon enracinement pour le travailler.

 

J’ai retravaillé aujourd’hui les jin et essayé de faire quelque-chose de naturel.

Je me demande si je peux couper les bourgeons terminaux à cette époque pour forcer un bourgeonnement arrière.

Je pense avoir trouvé une face avant pour ce petit pin.

Aujourd’hui j’ai simplifié la structure, coupé quelques branches superflues.

Le bourgeonnement arrière se fait aussi.

335368

Compress_20220918_213314_4244 b.jpg

.


Face avant

Je l’ai désaiguillé aujourd’hui pour laisser passer la lumière sur les bourgeons de cette année.
Il va passer dans un pot plus petit ce printemps.