Orme champêtre #6

Prélèvement de l’hiver dernier.
Gros bestiau qui avoisine le mètre au garrot…

Prélèvement un peu à l’arrache. Il était dans un fossé, prêt à être passé au girobroyeur. L’agent m’a laissé une heure pour le prendre (avec un autre que je présenterai plus tard)

résultat : quasiment aucune racine. une grosse bouture d’un mètre quoi!

Il a bien repris en cîme (belles pousses, grosses feuilles) mais a délaissé des grosses parties aussi.

Je lui laisse un an encore tranquille avant de délimiter les parties mortes et de séléctionner ce qui m’intérésse.

Belle bête ! Tu garde toute la longueur du tronc ?
Tu as peut-être déjà un projet ?

Le projet initial au prélèvement incluait la branche de droite en Y a droite. Elle a séchée malheureusement…
Donc je verrai bien en fin d’année prochaine ce que l’arbre me donne.

Mais à priori, je m’oriente plus vers une construction dans l’esprit d’un juniperus en laissant le bas nu et y poser un grand « casque » au sommet.

Ça plaira pas à tout le monde! :joy:

Du moment qu’il te plaît c’est le principal.

ou alors faire redescendre une branche pour le reconstruire plus bas, comme cet orme de PBH (dommage qu’il ne passe plus ici), que je trouves très beau :


Source : le FB de PBH

Beau prélèvement encore une fois !

Ah oui, très chouette ça!
Après, j’aime bien quand y’a une cime quand même…

NB : vite gribouillé comme ça. On oublie le côté caricatural des masses foliaires que je dessine.
Mais le principe est la : une branche tirante qui revient vers le tronc avec des masses foliaires qui mordent un peu la ligne de tronc et une cime somme toute classique comme un « petit arbre » posé sur le tronc actuel

1 « J'aime »