Malus Halliana

Ma première acquisition, un tout petit crayon, dans un petit magasin de bonsaï (l’arbre de vie). C’est un arbre très symbolique pour moi, il m’accompagne depuis plus de vingt ans. Il a subit toute mes péripéties, mes tracas et mes bonheurs. Malheureusement aucune photo de ces débuts.

Les six premières années, fut dur quoi sur tout pour le bonsaï. Il est resté dans le même pot, pas une goutte d’engrais. Voyant son dépérissement d’année après année, je me suis renseigné sur les soins à lui prodiguer. Après plient de lecture magasin, livre. Mes premier engrais et le premier rempotage. Toujours pas de photo.

Après toutes mes recherches et lectures, je me suis aguerri dans la culture. Mais pour l’esthétique pas terrible. Un peu peur, ou couper, trop couper, mauvaise vision dans le future de l’arbre.

Là j’ai des photos, plus ou moins dix ans que je le possède.

Suite à mon inscription sur Parlons Bonsaï, Tymalus m’a contacté et m’a invité à participer aux réunions ASSESSE BONSAÏ CREATION. Là je suis venu avec mon. Ce fut très gratifient, mes idées et mes choix esthétique étaient pas trop mauvais.

Les trois dernière photos, ont été prise un peu avant ma première réunion.

Après la première réunion, j’ai coupé la cime. La première branche a poussé en toute liberté pendant deux années. Pour permettre au tronc de grossir.

Après ces deux années je décide de couper juste au-dessus de la deuxième bras, remplacement de la cime.

Et la première branche serra marcotté cette année.

Et voilà deux petit croquis de son future.

Et pour le plaisir quelques soums.