Malus coccinella : les débuts

Ca y est, j'ai enfin trouvé la variété de ce pommier grâce à sa première floraison (rose dis-donc !). Un malus coccinella acheté en pépinière en 2011 à Pau.

Jusqu'ici pas de projet défini, je l'ai rempoté plusieurs fois, tenté une marcotte qui a ratée et souvent taillé assez court, il a donc poussé assez lentement. S'il bourgeonnait plus facilement sur le tronc, je crois que je laisserais exploser tranquillement pour qu'il épaississe du tronc, mais comme ce n'est pour l'instant pas le cas, j'essaye de conserver certaines branches existantes pour tout mener de front : nébari, tronc, charpentières.

Ce n'est pas forcément la bonne méthode mais en tout cas le nébari est en cours de construction. Quant au reste, on verra bien.

Photo 1 : février 2014, Photo 2 : mars 2014, Photo 3 : décembre 2014, Photo 4 : avril 2015

Il a la patate le bougre !

Presque un an après et en fleur.

Salut Pierre jolie couleur ces fleurs!

Tu utilise quoi comme substrat sur la dernière photo ?

Mélange pouzzo/pumice. Sur le dessus c'st de l'engrais organique en train de se déliter.

petit arbre sympa.

à suivre :-)

Il a bien poussé durant ce printemps. Les derniers jours de chaleurs, les jeunes pousses ont grillé. Du coup pour le préparer pour l'été j'ai recoupé un peu, histoire qu'il n'ait pas trop soif.

le travail de ramif avance bien :-)

tu comptes ligaturer un peu cet hiver ?

Oui probablement. Il faudrait que je le fasse aussi un peu en saison de pousse mais bon. Faut que je vérifie aussi s'il faudra le rempoter.

Couleurs d'automne

T'as pensé à t'orienter plus vers un balai (dans le sens non-formel), donc dans la partie plus haute du tronc, en virant les trois branches basses, parce que je vois mal son avenir en les gardant...

Pour la face c'est plutôt la deuxième photo non ?

Pas forcément en balai, non je n'y avais pas pensé. Sur un pommier ça doit pas être simple car le moins qu'on puisse dire c'est que la ramification n'est pas d'une finesse remarquable.

Mais en effet il y a de bonnes chances pour qu'à terme les branches basses sautent. Pour l'instant elles servent à équilibrer les forces et à faire grossir le bas du tronc.

Celui-ci pousse fort et comme je n'ai pas eu le temps de le rempoter, le moindre épisode de temps chaud le met à mal. J'ai du déjà tailler pour réduire la végétation et sa soif. Je pense que je vais peut-être le transpoter pour qu'il puisse passer la saison sans griller.

Ca va être long, mais long... A chaque fin de saison, je suis plutôt déçu, j'ai l'impression que ça n'avance pas. Courage, dans 250 ans il sera vénérable.

Avant/après taille

Vendu.

 

post à fermer?

Oui.