Genevrier Sabina

Hello

un nouveau projet, pour changer un peu c’est un junip…

Une sabine que j’ai eu l’occasion d’acheter à un commerçant espagnoles en mois de Mai 2016.

Les photos lors de son achat, sans aucun travail de fait.

289461

289462

289463

Vu que c’était un peu tard pour le rempoter, je le suis contenté de faire un nettoyage

des pousses en faibles en juin 2016.

289464

Rempotage ce printemps en mars 2017 dans un pot plus adapté et un substrat plus drainant…

289475

Puis je me suis fais plaisir en travaillant le bois mort et en la mettant en forme.

Avant travaux en décembre 2017

289476

Aprés nettoyage du feuillage faible et suppression de 2 ou 3 petites branches trop longues.

289477

Puis après une mise en forme faite ces jours ci

289478

C’est une première mise en forme, je n’ais pas coupé de pointes pour lui garder sa vigueur,

et j’ai surtout essayé de placer le feuillage pour que la maximum de branches prennent le soleil.

J’attends vos avis, critiques, questions, etc…

belle évolution, qui pourrait critiqué

C’est une mise en forme belle et harmonieuse, c’est très réussi lolo, j’adore

Pratiquement rien à dire, la grande mise en forme à été faite dans le positionnement de l’arbre. Il était déjà très bien avant le ligaturage. Là, les plateaux sont ordonnés,dans la tradition japonaise. C’est propre.

La seule chose qui m’interpelle, déjà avant ligature c’est la longueur totale de la branche pendante que je trouve trop longue. Elle avait bien poussé dans la position précédente, mais là, en position pendante presque verticale c’est moins logique, naturel. Je l’imagine mieux avec un plateau en moins en bas. À voir avec un virtuel.

Beau travail en tout cas. Et finalement aucune racine n’a gêné pour le basculer? Si c’est le cas, y a des chances que c’était sa position d’origine.

Merci pour vos commentaires,

Concernant la branche pendante, elle mériterai effectivement d’être raccourci.

Je lui est déjà coupé une partie et comme c’est une première mise en forme, j’ai préféré laisser plus

long pour l’instant… cela pourra se tailler plus tard.

Concernant les racines, pas de souci pour la faire rentrer dans le pot, mais pour l’instant je n’ai pas pu

la centrer, car il y a une racine assez grosse sur le côté, que j’ai raccourci au plus sans avoir à couper de racines vivantes.

Je pense tailler plus lors du prochain rempotage, pour pouvoir centrer l’arbre dans un pot du même diamètre.

j’ai fait une petite vidéo mais j’arrive pas à l’insérer, si jamais quelqu’un peut m’aider, je suis sur ipad??

Du coup j’ai fait des photos des autres faces.

289505

289507

289509

Et la face en tournant légèrement

289513

Symétrie et parallélisme sont anti-naturels.

A moins que tu veuilles t'orienter vers un bonsai - Mondrian. :-)

289518

junip1.jpg
NON

289520

junip3.jpg
OUI

289519

junip2.jpg
NON

289521

junip4.jpg
OUI

289522

junip5.jpg
OUI aussi

Pourquoi un bonsaï devrait être Naturel ??

Autant pour un feuillu je suis assez d’accord et encore, mais pour un genevrier sabina, qu’elle est

son port naturel? Rampant?

Perso le junip est une de mes essences préférées,

je trouve que c’est l’espèce qui laisse le plus de place à la création, à l’artistique, et c’est ce que je cherche dans la

pratique du bonsai, essayer de faire du beau… pas forcément du naturel.

Je me suis sans doute exprimé trop rapidement et trop superficiellement.

Le terme "anti-naturel" est plutôt mal choisi. Je suis d'accord avec toi : un bonsaï est loin d'être "naturel". La recherche esthétique prime.

Alors, je dirais que du point de vue esthétique, la répétition est ennuyeuse . Le parallélisme que je vois dans l'arbre que tu nous présente est une forme de répétition qui induit de la monotonie.

Mais tu défends ton projet, tu sembles y tenir à ce parallélisme. J'en déduis que tu veux exprimer quelque chose, une chose qui m'échappe pour l'instant.

Je comprends ton point de vu.

Pour l’instant j’ai gardé le maximum de branches que j’ai placé pour que toutes prennent au mieux le soleil.

C’est une première mise en forme, je ne voulais pas trop tailler, l’année prochaine je pourrais en supprimer plus et affiner le projet,

voir le changer.

Je pense que la critique de bonsaïphil se justifierait plus si le tronc était droit et rigide. Alors que là je le trouve super comme ça. La fameuse droite du feuillage contraste avec la sinuosité des veines du tronc, ses mouvements, et les fait ressortir. le tronc à une direction hyper marquée mais n'est pas rigide, quelques mouvements l'animent.

En gros je trouve que, en l'état, tu fais super bien sortir la partie cool de l'arbre, la montée du tronc.

Cela dit je trouve aussi la proposition avec le "S" rouge tout a fait valable.

Alors, branche tirante ou branche d'appuie?^^

C’est cool il fait parler…

C’est bien la conicité du tronc ses mouvements ses bois morts du haut,

et surtout ses deux veines vivantes qui courent le long du bois mort comme deux muscles

qui m’ont plu…

J’avais quqelques virtus avant de commencer le travail, les voila…

289524

Hello

Une photo du jour…

297667

AA85803C-17D8-4B23-9D9E-97E0EF1592CF.jpeg

Joli

Bon travail

Un arbre qui exprime la rudesse avec ses deux veines survivantes ne devrait-il pas porter moins de feuillage?

N'y aurais pas un peu trop de branches tombantes à droites?

Merci MB

Il y a effectivement trop de feuillage mais comme précisé au début c’est une première mise en forme et j’ai donc préféré garder plus de vert que nécessaire par précaution.

Je pense que je vais supprimer une bonne partie de la branche basse peut être cet automne…

Un pu dans cet esprit ??

297781

IMG_2771.JPG

j'aurais fait pareil notamment pour la vigueur de l'arbre après mise en forme d'autant que ce n'est que la première.@+

j'aime bien le deuxieme virtu du message #13

Ca prolonge encore le coté dramatique du tronc, c'est cohérent par rapport à son histoire.

Peut être avec un poil plus de végétation que sur le virtu.

J'adhère à cette vision d'avenir... 

C’est peut être encore un peu tôt pour le jin de tête. En plus, les trois alignés, ce n’est pas le plus gracieux. Peut être effectivement évolution possible qd les autres jins seront usés.

Le dernier virtuel de Laurent est plus en phase avec le développement actuel de l’arbre.

Après Laurent, tu connais le conifère maintenant, et les possibilités de compactage avec la ligature ; qui va plus vite que par la taille. Alors tu peux compacter encore un peu cette longue branche. Et , du coup, commencer à favoriser certaines branches en les ligaturant et en les comparant moins. Tu as bien du remarqué que la ligature freine la branche et la pousse en longueur et la vigueur. Que pour être vraiment efficace et esthétique, la ligature doit concerner tout l’arbre. Sinon, c’est « l’anarchie » dans les branches non ligaturer, en comparaison esthétique. Mais il y a plus de vigueur.

Étant plus cultivateur qu’artiste, je me suis toujours freiné avec le ligaturant. Et même les conifères, j’essaye de les diriger par la taille et les pincements. Les haubans, les greffes par approche, auto greffe où là j’utilise la ligature pour freiner l’alimentation directe du greffon et libérer la greffe par étranglement. Et toujours les greffes pendant la saisons végétative. Rarement à l’automne, reprise éventuelle à la perceuse, et jamais en hiver, ni même au début du printemps à moins d’avoir une serre.

Je n’ai qu’une Sabine, que Lionnel m’a prélevé, elle a du mal à pousser. Elle n’est toujours pas morte depuis plus d’un an, mais elle n’a toujours pas redémarré. Même avec glucose et pulvérisations régulières. Peut être pas assez chaud ici?