bouillie bordelaise incolore

bonjour

sujet déjà émis a mon avis mais que je ne retrouve pas, mais je cherche a savoir le dosage pour un pin sylvestre, car sur la boite a part salade, tomates et autres il n y a pas pour les pins

merci

Pas de bouillie bordelaise sur un pin, les mycorhizes n’aiment pas du tout. Sinon les dosages sont les mêmes quelle que soit l’espèce

En poudre, je suppose ?

 

10 à 20 g/l . En dessous, c'est inefficace, au dessus, c'est gâcher.

 

S'il y a des dosages différents pour les salades et les tomates , ça n'a aucun sens.

 

Vu trop tard la réponse de Gwinru, mais si on pulvérise en protégeant le substrat, les mycorrhizes ne risquent pas grand chose  : ni le soufre, ni le cuivre, ni la chaux ne sont systémiques. C'est moins "dangereux" que l'Aliette, réputée non dangereuse.

 

Ceci dit, tu veux traiter des pins à la BB pour quoi ?

pour ca

 

 

 

Salut, tu l'a mis à l'abri des fortes et régulières  pluies que l'on a en ce moment.ça pourrait être le signe d'un excès d'eau ? Tu as quoi comme substrat 100 % drainant ? toute la motte de départ a t-elle été enlevée ?

@+

non yama avec pumice et terre de yama, je sais pas trop, acheté il y a 2ans a l arbre aux papillons, rempotage cette année normalement, il est piquant et les bourgeons bien gras...

Au début je pensais à un début de chlorose mais vu que les autres parties du pin sont bien verte, je pencherai plus pour des anciennes traces de  piqûres d'araignées rouges.  La piqûre des araignées rouges affaiblie les tissus végétaux de la plante et laisse des traces sur les aiguilles des pins.

Il faut les éliminer dès qu'on en voit de ces p'tites bestioles        :PB285:  :PB288:

Cela semble être très localisé, non ? C'est récent ?

 

Pour moi, ce n'est pas d'origine fongique. Peut-être une séquelle de blessures antérieures comme le dit Jeko, ou bien un dépérissement de cette branchette; le bourgeon terminal n'a pas l'air très vigoureux.

 

Si c'est récent,  c'est un peu étonnant à cette époque car les pins ne sont pas encore très actifs (les champignons encore moins...).

 

Rien que la bouillie bordelaise puisse améliorer pour répondre à ta question initiale.

non pas localisé, et récent oui en 1 semaine a peine

les aiguilles sont très piquantes, bien plus que mes autres sylvestres et les bourgeons bien gras 

contrairement a ce que montre la photo

et il y avait la présence de pucerons...

Hel'eau,

 

J'ai la même chose sur un de mes sylvestres. Jean Bernard gallais m'a donné le nom du champignon, mais comme toujours j'ai oublié (Pascal, si tu passes par là...).

 

Cela fait deux automnes (trois avec celui-ci maintenant) qu'il me fait ces aiguilles mi-jaunes et qu'il reprend au printemps comme ci de rien n'était, mais pour autant, il n'est pas fort du tout.

 

Je vais donc faire moi aussi des traitements (cela doit faire au moins 5 ans que j'ai rien utilisé) à la bouillis bordelaise, mais selon JBG, il faut le faire uniquement quand l'arbre fonctionne, donc du printemps jusque juin (en protégeant le substrat bien entendu).

 

Il faut aussi isoler l’arbre car encore une fois selon JBG, c’est contagieux. Il faut parfois plusieurs années pour ne plus voir de traces, ce qui ne veut pas dire que l’on se soit débarrassé de la bête. Il faudra le traiter à part lors des rempotages…

 

;)

merci, j en sais un peu plus, il était en contact avec d autres mais heureusement ils ne sont pas atteints, de toutes façons ils serons tous traités….bon ben pour lui si c est pas mortel… J attendrai pour lui en remettre au printemps, meme si je lui en ai mis a l instant vu les températures clémentes que nous avons jusque a maintenant… par contre il est super fort, niveau aiguilles et bourgeon, tony m a dit que c était la maladie a bandes rouges.

Une des choses dont je suis certain, avec tout le respect que je dois à Tony, c'est que ce n'est pas la maladie des bandes rouges du pin, qui d'ailleurs ne semble pas s'attaquer au pin sylvestre.

 

Ve n'est ni Scirrhia pini (maladie des bandes rouges), ni Lecanostica acicola (maladie des taches brunes), ni Lophodermmium seditiosum ou pinastri (rouge cryptogamique ou maladie des bandes noires), ce dernier étant le seul fréquent sur sylvestre.

 

En tout état de cause, la bouillie bordelaise (qui n'est au mieux qu'un retardateur de sporulation, mais qui n'a pas d'effet sur le mycélium) ne sera d'aucun effet sur ce type de champignon : quand tu vois les marques du champignon, c'est que le mycélium a déja atteint au plus profond de l'aiguille et que les dégats sur celle-ci sont irrémédiables. D'autre part, à cette époque, la cuticule qui protége l'aiguille empéchera la bouillie bordelaise d'atteindre le champignon.

donc?….

et sur le net nous retrouvons des liens qui associent pin sylvestre, et maladie a bandes rouges

Re,

 

merci, j en sais un peu plus, il était en contact avec d autres mais heureusement ils ne sont pas atteints,

 

Heu! ça c'est pas sure!

 

 

 de toutes façons ils serons tous traités….bon ben pour lui si c est pas mortel…

 

Et surtout, protèges toi... pour lui non, ce n'est pas mortel, mais pour toi à long terme, rien n'est moi sure!

 

Désolé d'être chiant, mais je suis comme ça!

 

;)

donc?….

et sur le net nous retrouvons des liens qui associent pin sylvestre, et maladie a bandes rouges

 

 

Tu as un lien avec des photos de sylvestre atteint ?, maladies des bandes rouges sans bandes rouges sur les aiguilles ?

 

Si oui, mieux vaut traiter dans ce cas à l'oxychlorure de cuivre que de la bouillie b.

merci beaucoup!!

 

http://www.jardin-relax.fr/pin-sylvestre-p351.html

 

 

 

et l'arbre peut survivre avec ce traitement ou c est comme pisser dans un violon?  :spb52:

La maladie des bandes rouges, c'est ça

 

Et le rouge du pin, cest ça

 

Ce sont deux maladies différentes.

 

La première qui est celle que tu as évoqué en premier ne me paraît pas correspondre à ta photo : à cette époque il y aurait les fructifications noires caractéristiques, et la totalité de l'aiguille serait jaune.

 

Sur le lien correspondant au rouge ci-dessus, tu as en figure 11-1 le s symptômes sur un sylvestre.

 

Je suis désolé d'avoir peut-être d'aussi mauvais yeux, mais je ne fait pas de lien entre ta photo et celles que je peux trouver qui y correspondraient.

 

Et mettre de la bb sur ces champignons, c'est effectivement proche de "pisser dans un violon".

 

Si c'est bien cette maladie (ce dont encore une fois je doute), le meilleur traitement consiste à enlever (ou couper en aval du jaune) les aiguilles atteintes, et de traiter au manèbe au réveil de la végétation (pour ralentir la sporulation et donc éviter la propagation) , mais pas avant, cela ne sert à rien.

les spores noirs n apparaissent pas au printemps?

 

bon ben manèbe et oxychlorure de cuivre serons mes armes au réveil de ce pin  :PB291:    :PB294:    :PB293:    :PB300:    :PB296:    :modo:

la presence de pucerons et le trop plein de pluie ne seraient pas la cause par hasard?

Avant de sortir :

 

  :PB291:    :PB294:    :PB293:    :PB300:    :PB296:    :modo:

 

 Il faudrait peut-être remettre quelques autres photos, en gros plan si possible, d'ici une ou deux semaines pour être certain du diagnostic.

 

Peut-être des séquelles de la présence d'un insecte piqueur ... mais aucune certitude. Trop d'eau, je ne crois pas.

ok michel je te fais ça demain en macro et dans 15jours aussi

merciiiiiiiiiiii  :spb95: