Yamadori de Hêtre ?

En ramassant des champignons tout à l'heure je suis tombé sur cet arbre , plein de mousse , je l'ai nettoyé un peu pour prendre des photos . Vous en pensez quoi ????

 

249119

715872bonzahtrea.jpg

 

Merci d'avance de vos points de vue

Des hêtres étêtés comme celui-là j'en croise par dizaines et je n'y touche pas.

Celui que tu nous montres possède des départs de racines vraiment problématiques.

Bonsaïphil a raison, il s'en trouve couramment des comme ça, avec beaucoup de potentiel (avec du temps et du boulot), mais dotés de racines pas commodes à négocier.

Gratter un petit peu plus serait utile pour essayer d'identifier son système racinaire.

Il semble constitué de grosses traçantes, présumant de grandes difficultés de reprise d'un éventuel prélèvement, pour lequel Il faudra avant que tu en obtiennes l'autorisation, bien sûr.

merci des ces réponses rapides .

 

Je compte bien évidemment gratter un peu plus pour savoir mais déjà vous m'aiguillez bien :) L'autorisation n'est pas un problème je connais le propriétaire de ce bois qui m'autorise déjà a ramasser les champignons . Temps et boulot ne sont pas un problème non plus , ça fait d'ailleurs parti du truc avec les bonzaï , non ?

 

Maintenant je suis loin d'être un pro même si je ne suis pas non plus totalement débutant . Je ne connais pas cette espèce en bonzaï . Mais soyez sur que je ne ferai pas n'importe quoi ... S'il a peut de chance de survie je le laisserai en place ...

 

 Donc grosses racines traçantes signifient impossible à prélever . Peut on comme avec les chênes y aller pas étape et raccourcir les pivots sur plusieurs années par exemple ??? Perso des arbres comme ça j'en vois pas souvent il m'a vraiment tapé dans l'oeil

 

Encore merci de vos lumières

je ne suis pas spécialiste mais pour avoir une expérience similaire malheureuse, je te conseille effectivement de prendre ton temps et d'essayer de le forcer à refaire du chevelu pour ensuite le prélever d'ici 1 an ou 2 après intervention. le mieux serait de le faire en avril en pleine montée de sève pour assurer une reprise chez toi

Si il ne s'en trouve pas couramment autour de chez toi, et si l'arbre te plaît, tu peux effectivement y aller par étapes successives, en pleine terre. Y compris bien nourrir l'arbre pendant ce temps, selon ta disponibilité.

Un examen poussé des racines peut aussi te permettre de savoir quelles sont celles qui sont restées actives. Sur le volume qu'on voit sur la photo, cela ne doit pas faire lourd, en rapport avec la frondaison actuelle.

Tu dois aussi tenter d'atteindre le pivot pour voir sa taille et s'il est encore vivant. Mort, ça serait mieux pour ton projet.

oui c'est ce que je me disais qu'une bonne partie des racines ne devaient pas être active vu le volume de la frondaison . Comment savoir exactement , tu parles d'examen poussé ?

En principe, les réseaux de nourrissement des racines aux branches et vice et versa suivent des trajectoires approximativement dans l'aplomb des unes aux autres, sauf espèces naturellement sujettes à torsions, comme les génévriers, par exemple.

Tu trouves du chevelu "frais" uniquement sur les racines actives.

Dans ton cas, il semble qu'il y ait deux départs de végétation correspondant aux deux grosses racines qu'on voit en surface. Par ailleurs, on remarque que la surface de ces racines est lisse, faisant penser que ce sont des veines vivantes. A partir de là, il te faut gratter pour déterminer à  quel distance elles développent du chevelu.

C'est quoi, comme sol?

Et pouquoi pas faire des marcottes sur ces grosses racines ??

Possible bien sûr, Staros. Le souci, c'est que sur leur diamètre total, il n'y a peut-être pas grand chose de réactif. Si tu fais une incision sur le tour, tu ne vas pas être sûr de bien faire le tour de la veine vivante, justement, et, dans le cas contraire, tu auras des ponts.

Gratter d'abord : si ça se trouve, il y a du chevelu pas loin, sortant sous les parties mortes.

même si le hêtre débourre tard son système racinaire est actif tôt. si je devais le prélever je ferais ça fin février-début mars (si il ne gèle pas trop) plutôt qu'en avril.

.... fin février-début mars (si il ne gèle pas trop) plutôt qu'en avril.

C'est la bonne période , effectivement.

Mais il m'est arrivé d'en prélever en Novembre, puis de le mettre en jauge très profondément (à moitié de la hauteur de l'arbre) durant tout l'hiver. Cette méthode a bien marché aussi.

Néanmoins début mars est préférable parce que ça minimise les risques.

 

Franchement, avec les départs de grosses racines a plusieurs étages, cela me poserait un réel problème pour concevoir un projet cohérent.

De plus, ce genre de hêtre décapité a fabriqué des racines sans chevelu sur un profondeur importante. C'est le point que je contrôlerais en priorité avec la nature du sol.

D'accord merci tout le monde , j'irai creuser un peu la semaine prochaine et je reviendrai vers vous avec des photos plus détaillées

J'ai oublié un truc : fais attention en grattant, le dessous des racines proches du tronc peut être mort et traversé par un chevelu intéressant pour ton projet, mais fragile.

merci