Vidéo de Tomohiro Masumi sur PB en septembre

Axefleer, membre de Parlonsbonsaï, qui vit aujourd'hui au Japon nous propose de réaliser une vidéo d'une démonstration qui se déroulera le 16 septembre au Japon.

 

Cette démonstration, sera réalisée par Tomohiro Masumi, propriétaire de la pépinière  de Bonsaï Shohin « KOJU-EN » à Kyoto.

Tomohiro Masumu est une des références en matière de production de bonsaï de petite et moyenne taille. Il a déjà fait des séjours en Europe, notamment l’an dernier au Jolis Matins de Juin à Monaco.

 

Antonin, lors d’un voyage, avait également visité sa pépinière http://www.parlonsbonsai.com/forums/index.php/topic/47410-koju-enspcialiste-des-shohin-et-mame-kyoto/

 

Cette démonstration consistera non pas en la création d’un shohin à partir d’un plan brut mais en là remise en forme d’un arbre assez longtemps délaissé semble-t’il. C’est aussi une des activités des professionnels, un peu plus difficile à trouver en vidéo que d’autres démonstrations.

 

Axefleer nous propose de poser vos questions à Tomohiro Masumi.

Nous le remercions à l’avance.

 

Ce sujet va donc nous servir pour répertorier vos questions, les choisir, avant de les transmettre à Tomohiro.

 

Il est possible que nous ayons des photos de l’arbre en questions avant. Les détails sont encore en discussion.

 

A vous…

N’hésitez pas, c’est une occasion qui ne se présente pas souvent.

Chouette initiative ! et bravo Axefleer ;-)

 

Est-ce que les questions doivent porter sur la démo ? sur Tomohiro Masumi ?

un peu les deux je suppose.

 

je poserais bien la question suivante en attendant des précisions :

 

Quelle est la principale différence de culture entre les bonsaï et ceux de taille shohin ?

- Comment identifie-t-il qu'un arbre a été "longuement délaissé" ? Quels critères pour différencier d'un arbre malade, faible ou mal travaillé ?

- Comment sait-il que l'arbre (si délaissé, a priori pas en super forme), est prêt à être retravaillé ?

- Quels travaux préparatoire (culture, sanitaire, technique) a-t-il fait avant ?

- Y a-t-il des différences dans ces travaux par rapport à un arbre a travaillé pour la première fois ? quelles sont-elles ?

Qu elles sont d après lui les meilleures techniques pour faire densifier les pins blanc ?

Et peuvent elles s appliqué de la même façon en europe ?

Merci axefleer pour cette très bonne initiative.

Toutes les questions sont bonnes et seront posées lors de cette journée, les questions autres que sur la démo seront posées en dehors de la vidéo.

 

C'est une chance de pouvoir voir régulièrement Mr Masumi ou d'autres pros et même d'amateurs expérimentés, alors si je peux faire profiter d'autres amoureux des shohin c'est la moindre des choses.    

245935

DSC06893.JPG

245937

DSC06896.JPG

 

245939

DSC06931.JPG

245941

DSC06900.JPG

245944

DSC06924.JPG

La date approche, n’hésitez à poser toutes vos questions , Masumi san père et fils font parti des plus grands spécialistes de shohin et c'est une bonne occasion d’avoir des conseils à la source .

les questions ont été envoyé a Masumi san, mais il n'est pas trop tard pour en ajouter.

Salut Guillaume, 

 

Pour les palmatum, quel est sa fréquence de rempotage?

 

Les pince-t-il au printemps ou laisse-t-il tirer jusqu'en juin/juillet pour rabattre ensuite?

 

Les travaille-il beaucoup à l'aide de ligature ou exclusivement par la taille?

 

Merci.

pourquoi ce choix de cultiver des Shohin  bonsaï de petites et moyennes taille

peut étre est ce l'origine de la pépinière?

A un centimètre près en plus ,un mame doit passer comme shohin ou peut rester comme mame

Après un après-midi à Koju-en, me revoilà avec quelques photos avant la vidéo.

 

247345

DSC07039.JPG

247347

DSC07042.JPG

 

 

L'arbre travaillé

 

Avant                                                                                                 Après

247529

DSC07016.JPG

Koju-en est une pépinière ouverte par Masumi Hiroichi il y a 50 ans environ quand les shohin devenaient populaires au Japon. Dans les années 70 des professionnels se réunissent en association et 10 ans plus tard ils créèrent la All shohin bonsai association qui est amateur dont Hiroichi Masumi est l'actuel président . Tomohiro masumi ne pensait pas reprendre l'entreprise et était parti étudiée à Tokyo. Après avoir fini ses études  universitaires il commencent à travailler mais revient à Kyoto dans la fin des années 90 pour reprendre l'entreprise familiale. Comme on le sait Tomohiro Masumi et son ami Koji Hiramatsu de Takamatsu ( membre de la même association ) voyagent à l’étranger pour partager connaissance et passion.

 

 

Voici les réponses aux questions:

 

 

Quelle est la principale différence de culture entre les bonsaï et ceux de taille shohin ?

La culture est basiquement la même, les rempotages sont plus fréquents car il est très important de contrôler la pousse de l'arbre, à long terme l'arbre grandit petit à petit et fini par sortir des normes en ce qui concerne la taille. L'arrosage est aussi plus fréquent  à cause de la petitesse du pot. L'engrais est utilisé par petite dose car l'arbre doit être en forme sans faire des trop grandes pousses. Tomohiro a aussi insisté sur le pot car il ne doit pas être trop épais et avec une bonne aération au niveau des trous de drainage ( généralement il n'y a pas assez de trous pense t'il ).

 

 

Comment identifie-t-il qu'un arbre a été "longuement délaissé" ? Quels critères pour différencier d'un arbre malade, faible ou mal travaillé ?

Comment sait-il que l'arbre (si délaissé, a priori pas en super forme), est prêt à être retravaillé ?

Quels travaux préparatoire (culture, sanitaire, technique) a-t-il fait avant ?

Y a-t-il des différences dans ces travaux par rapport à un arbre a travaillé pour la première fois ? quelles sont-elles ?

Il y a trois points à contrôler:

 

   - le feuillage: une feuille molle, tombante, recroquevillée, tâchée , noircie, des aiguilles jaunies sont des critères de mauvaise santé

   -le bois: il faut vérifier les branches; le tronc et les racines apparentes et voir qu'il n'y a pas d'anomalie ( maladie, insecte )

   -le substrat: un substrat compact nous indique que c'est un arbre oublié et qu'il faut être vigilant jusqu’au prochaine rempotage

 

  Si un arbre est faible il faut gérer l'arrosage, mettre l'arbre à l'abri du soleil, du vent et de la pluie. enlever l'engrais. Sil le problème est le substrat et qu'il n'y a pas le choix ( vraiment trop compact ) alors il faut rempoter et espérer que l'arbre reprenne.

Quand l'arbre pousse de nouveau normalement avec un beau feuillage alors il peut être travaillé. Il n'y a pas de délai car cela dépend de la faiblesse de l'arbre et de l'espèce.

 Un arbre faible est un arbre avec un des racines faibles alors il utilise un engrais liquide type Hyponex ( on en trouve partout ) en pulvérisation foliaire pour aider.

 

 

Qu elles sont d après lui les meilleures techniques pour faire densifier les pins blanc ?

Et peuvent elles s appliqué de la même façon en europe ?

Il y a beaucoup de variétés de pins blancs et certaines sont plus dures à densifier, le kokonoe, zuisho ou gin yattsu se travaille bien ( il y en a bien d'autres ).

Concernant la technique, pas de pincement mais par taille, le dés aiguillage et le pincement étant délicat.  il faut l'adapter au climat car il n'est pas le même.

 

Pour les palmatum, quel est sa fréquence de rempotage?

Les pince-t-il au printemps ou laisse-t-il tirer jusqu'en juin/juillet pour rabattre ensuite?

Les travaille-il beaucoup à l'aide de ligature ou exclusivement par la taille?

Tomohiro rempote environ tous les deux ans en enlevant tout le substrat pour bien travailler les racines. L'année du rempotage il laisse pousser et taille fin mai sinon c'est pincement.

Si les branches n'ont pas le bon diamètre alors il laisse tirer sinon il pince au printemps

Ce qui est important c'est de donner la bonne direction aux branches alors les branches primaires sont ligaturées si besoin, une fois que celles-ci sont bien placées alors le reste de la ramification peut se faire par la taille facilement . 

 

 

pourquoi ce choix de cultiver des Shohin  bonsaï de petites et moyennes taille

peut étre est ce l'origine de la pépinière?

Oui son père a crée l'entreprise au moment où les shohin était populaire et Tomohiro a repris l'entreprise familiale.

 

 

A un centimètre près en plus ,un mame doit passer comme shohin ou peut rester comme mame

Oui on change de catégorie, c'est pourquoi le travail est si important pour les arbres de petites tailles, encore plus que pour les grands.

Plein de renseignements. Merci

On attend la vidéo avec impatience :spb95:

En attendant la vidéo, l'utilisation d'un nettoyeur haute pression

 

247542

DSC07021.JPG

247544

DSC07031.JPG

Très utile. j utilise le même matériel . Evidemment en bonsaï on détourne ce matériel de ce pourquoi il est fait à l'origine. En anglais c'est un textile cleaning gun, matériel électrique de projection  d'eau sous pression utilisé par les laveries industrielles..

En bonsai cela permet  d'avoir un filet d'eau très fin et puissant qui nettoie un bois mort ou écorce une partie difficile à atteindre par des moyens plus imposant.

Exemple de résultat sur du bois d'if (donc un bois très dur) :

 

Avant :

 

247550

bmavantmousse.jpg

 

247551

shariavant.jpg

 

Après :

 

247552

bmapressm.jpg

 

247553

shariaprès.jpg

pardon pour le retard, je suis ce qu'on appelle débordé mais j'ai réussi  par faire un montage simple de la vidéo. Elle est  en attente sur Youtube et vous donne le lien quand elle est prête.

https://www.youtube.com/watch?v=Dh_QnvSP5T8

la deuxième partie a une qualité moyenne car j'ai oublié mon câble d'alimentation et j'ai du finir  avec mon vieux APN.

 

Une nouvelle vidéo est prévue sur la présentation en armoire .

Yes, merci du partage! :spb147: