Troène Ibota Musli

Début mars, ce petit plan de pépinière est rempoté direct en sélectionnant une cîme, puis en juin j'ai viré quelques brindilles.

 

Attachment 245518 not found.

Aujourd’hui, voici où nous en sommes.

 

Attachment 245519 not found.

 

Cicatrice traitée avec de l'alu

 

Attachment 245521 not found..

 

J'ai remis de la pâte aujourd'hui.

Je me demande s’il faut couper la cîme en repartant sur une autre afin de ne pas perdre la conicité de la cîme . Je laisse bien sûr tirer les branches basses. Je ne cherche pas à avoir un gros tronc du tout.

Les variétés au feuillage panaché comme celle-là ne sont pas très agréables à l'œil en bonsai et sont plus utilisées en bosquet à l'ombre accompagnées d'autres choses pour y apporter de la luminosité et du contraste par la blancheur des extrémités;.

 

Par ailleurs, il n'y a pas de mouvement dans le tronc. La seule option à mes yeux, serait de partir uniquement sur les banches basses, donc un arbre petit ou très petit.

Kingju, les feuillages panachés en troène sont à vendre sur tous les sites de bonsai. Après on aime ou pas c'est autre chose .

Pour le mouvement du tronc, il est très doux tout en courbe, en 3 d, et me plaît bien .

Et ça ne répond pas à ma question du coup .

La coupe serait à ce niveau là.

 

Attachment 245550 not found.

la coupe pourrais bien se faire là a ton marquage  juste au dessus de ta coupe  sicatrisée

et pour intervenir je le trouve sympa a voir .....le tien est bien parti :spb105:

je m'y suis déjà  aussi essayé  pour le fun  ....! :angel:      mais  cela pousse doucement de puis 1 an

 y a pas le feu     

Merci Jeanfran :yum:. Donc je ne coupe pas afin de favoriser les branches en bas ? Je ne fais pas de substitution de cîme ? Je le laisse en pousse libre comme ça ?

Ah... Ben alors je ne suis pas sur qu'on frèquente les mêmes sites... ou les mêmes expos et pourtant depuis le temps que j'y traine si j'en ai vu une variété panaché c'est le bout du monde...

 

Ceci étant dit sans aucune animosité. CEla n'enlève rien à l'intérêt de cultiver et d'essayer d'un faire un joli petit truc. L'intérêt du troène c'est ce que cela pousse fort.

http://www.irunbonsai.com/tienda/ficha.php?codigo=Ligustrum_151&catId=10153&subCatId=10317&pagina=1&menuId=0’#

http://www.hoka-en.nl/indoor-bonsai-en/ligustrum-774/bonsai-ligustrum-variegata.html

http://www.aranabonsai.com/index.php?route=product/product&path=60_70_95&product_id=164

http://bonsaiemotion.fr/home/131–bonsai-troene-panache.html

En expo, je te dirais pas car je n’ai jamais eu l’occasion d’en voir une :grinning::joy::joy::joy:.

C’est bien l’idée d’en faire un petit truc sympa, sans prétention :smirk:.

C'est pas parce que çà se vend que c'est bien ;-)

Je suis du même avis que Kingju, les variétés panachés, en plus d'être souvent moins vigoureuses que leurs équivalents "normal", ont plus de mal à dégager une émotion de "grand arbre", car le panachage donne tout de suite un aspect artificiel et de "collection".

 

De manière générale, une essence, une variété qu'on ne voit pas en expo (européenne, américaine ou japonaise), alors qu'il y a quand même des gens qui touchent leur bille dans ces expos, çà veut dire quelque chose pour moi ;-)

Que ce soit pour des raisons techniques ou esthétiques, si tous ces maitres, professionnels et/ou amateurs n'en présentent pas, c'est que le résultat n'est clairement pas à la hauteur des efforts requis :-/

 

Et comme dit plus haut, le fait qu'on en trouve à vendre n'y change rien, on trouve bien sur certains sites des arbres pas adaptées au bonsaï (grandes feuilles qu'on ne sait pas réduire, durée de vie limitée, voire très limitée, greffes très visibles et rédhibitoire, etc)... il faut bien faire son choix.

 

Mais comme le dit aussi Kingju, rien n'empêche qui que ce soit de s'amuser. Mais perso, je n'ai pas (encore) la prétention de penser que je pourrais réussir là où tant d'esprits brillants (de Kimura à Jeker, en passant par Naka et R. Stevens) ont échoués ;-)

Cette discussion me dépasse totalement :grinning:. Je demandais juste une aide technique. Tu crois vraiment qu’un mec qui sait faire du bonsai pose ce genre de questions ? :joy:

Que l’on me mette en garde en m’avertissant que de toute façon y a rien à en tirer pour x raisons je l’entends parfaitement mais j’ai encore le droit de m’amuser avec ce petit bout d’arbre non ?

Et si on pouvait m’expliquer comment ne pas perdre de la conicité sur un arbre lors de sa construction ce serait vraiment cool :+1:

Ben pour les aspects techniques, il y a tous les articles du site. Une simple recherche avec "clip & grow" ou "conicité" te donnera toute la lecture nécessaire. Une autre recherche avec "troêne" ou "ligustrum" te donnera toutes les spécificités de l'espèce (en l'occurence, pas beaucoup, si ce n'est que c'est vigoureux - pour les non-panachés, et que çà a des feuilles opposées, donc à gérer comme un érable pour la ramification).

 

Sinon, tu as parfaitement le droit de t'amuser avec ce petit bout d'arbre, et je crois que personne n'a dit le contraire. Je disais simplement qu'on ne vend pas toujours de bonnes choses, et un avis général sur les variétés panachées... et aussi que si on en voit pas en expo, y a une raison... j'ai aussi le droit de m'exprimer ;)

 

Pour la coupe, je te dirais que ta marque est trop haute, qu'il serait plus judicieux de repartir de plus bas (à la base, je pensais que tu voulais repartir au niveau de la branche qui traverse la photo, faisant comme un trait de coupe potentiel, je n'avais même pas vu ton trait si haut). Mais çà, c'est déjà marqué dans l'article sur le clip and grow, et dans les nombreux sujets déjà ouverts sur le sujet... ;)

Ma marque se situe à 13 cm sur la hauteur de l’arbre. L’idée est de couper au niveau du bourgeon qui revient vers l’observateur pour continuer la cîme par clip an grow comme j’ai commencé sur cet arbre. Comme la première partie de la cîme commence à devenir aussi grosse que le bas, je pense qu’il me faut couper maintenant afin de ne pas perdre cette conicité et renvoyer l’énergie dans le bas de l’arbre. Je cherche à avoir un arbre fin et élancé. Je veux juste être sur de ne pas me planter dans la logique des choses.

Si tu veux un arbre fin et élancé, la conicité sera moins marquée.

Le clip&grow, c'est pour créer des arbres avec une conicité importante, pour des arbres "fins et élancés", la croissance naturelle suffit en général surtout sur des espèces qui produisent facilement des branches comme le troène...

Donc je m’y prends à l’envers sur cet arbre :grinning:, c’est bien pour ça que j’ai besoin de vos lanternes :+1:t2:. Du coup comment m’y prendre sur cet arbre dans sa construction dans cette idée ? Laisser en pousse libre ? Tailler le haut ?

Bon, visiblement, tu veux "construire" cet arbre comme un mécano, sans tenir compte de ce qu'il a à t'offrir. Ce n'est pas un reproche, juste une constatation (d'ailleurs, même si je ne serais pas parti sur ce projet, ton arbre n'a pas vraiment de point focal qui te donnerait une base pour faire quelque chose de précis). C'est une approche du bonsaï comme une autre, il faut juste être clairs dessus (et du coup, c'eut été plus productif si tu l'avais dit dès le départ ;-)).

 

Pour faire un arbre fin et élancé, je taillerais toutes les branches basses et laisserais pousser le haut pour refermer toutes les cicatrices. Eventuellement une ou 2 tailles de la cime pour avoir un peu de mouvement pendant les 2-3 ans de croissance libre. Une fois que tout est bien fermé, et que la hauteur est quasiment atteinte (moins 10-15cm), reprise du clip&grow pour créer la conicité en cime et début de la formation des branches en même temps que le clip&grow.

Mais bon, si tu nous dessinais ton projet, ce serait sans doute le plus simple (moi je pars sur un arbre d'au moins 50cm-90cm, légers mouvements et conicité très légère, sauf dans la cime ou tu construits un bonsaï "normal", mais avec moins de branche... un lettré quoi)

 icst  j'aurais suivis cette idée de couper a cet endroit du fait que tu ne veux pas en faire un champion mais te faire plaisir ......

c'est une taille à évolution perpétuelle  ( mécano si tu veux) et tu as le droit de changer d'avis lors de ton approche personnelle

mème si certains n'aiment pas ces arbustes du fait de leurs feuillages bariolés  je comprends

j'ai bien essayé un sureau (10ans) qui est le truc le plus local....    incontrolable selon les dires des pros.... mais cela me plait ce défi

je suivrais son évolution.......  

J'aime bien essayé les espèces très peu vues en bonsaï, essayer d'avoir un arbre, voir un style d'arbre unique en son genre. Mais alors le sureau, même si il prolifère par chez moi, je n'ai pas hésité... A ne pas l'essayer !! :newsm_3:

Voilà en gros l’idée si ça peut aider pour construire l’arbre :grinning:.

Attachment 245635 not found.

Ben là c'est création de la cime par clip and grow, créations des charpentières de façon identiques, travail du nébari en parallèle, ramif...

Donc là tu peux utiliser la première  branchouille à droite au dessus de ton trait de coupe sur la photo. Tu en profites pour couper les autres branches, qui ne te serviront pas dans ton projet si tu comptes toujours partir sur deux charpentières, en creusant très LEGEREMENT les coupes, vu qu'il ne devrait pas y avoir de gros bourrelets avec cette espèce. Ensuite, tu gères tes cicatrices avec des branches de sacrifices, et à part travailler les racines, tu ne touches à RIEN tant que le tronc n'est pas "propre", ensuite tu continues le travail de la cime, et si des branches apparaissent au bon endroit, tu sélectionnes, tu cultives, tu tailles, tu refermes. A mon avis, c'est jouable en 5-6 ans. Le plus dur sera sûrement le travail de ramification...

Voilà ce que j'en pense... ça fera un bon exercice bonsaïstique.

Merci beaucoup Antonin :+1::beers:.

Ce programme me va très bien :yum:

J’observe de loin aussi car j’aimerais savoir ce que celui là va devenir…

En fait, tu es en quelques sorte sculpteur d’arbres plutôt que mécano ! :smile:

Continue…