Semis de prunus armeniaca

Salut à tous,

 

Un de mes semis de cette année, un abricotier, a poussé d'environs 50/55 cm depuis sa germination en avril. Il n'a pas l'air de vouloir s'arrêter, mais une chose m'inquiète : il commence à se déplumer à la base, et je n'ai pas l'impression qu'il ait eu le temps de faire des bourgeons à l'aisselle des ces feuilles. Du coup j'ai peur de me retrouver avec une section de 20/30 cm sans bourgeons. 

 

[sharedmedia=gallery:images:20686]

 

Pensez vous qu'il soit nécessaire de pincer le bourgeon apical pour le pousser à... pousser latéralement ? Ou bien les prunus armeniaca bourgeonnent ils bien sur du vieux bois ?

 

Autre question : à gauche de l'abricotier, vous pouvez vaguement voir son petit frère, tout à fait rachitique, une tige deux fois moins épaisse, trois fois moins haut et les feuilles abimés. Pourtant, même conditions de cultures, à une différence près : celui qui a bien poussé a été cultivé dans un 'air pot' maison, l'autre non. Pensez vous que la différence puisse être là, ou est ce une question de différence génétique entre les deux graines ?

Pas d'inquiétude, là où il y a une feuille, il y a un bourgeon à la base, même si la feuille ne reste pas longtemps.

Pour la différence entre les deux arbrisseaux, je ne sais pas me prononcer, trop de facteurs entrent en compte, surtout issus de semis!!

D'accord, c'est bien noté, merci !!

 

Et sinon niveau croissance, une bonne moyenne pour une première saison de pousse, c'est quoi environ ? J'imagine bien que ça dépend des espèces, mais pour les prunus par exemple ? 

Parce que j'ai également des cupressus sempervirens dont la croissance me parait assez lente, malgré une belle vigueur (beaucoup de bourgeons et de pousses latérales, mais à peine une quinzaine de cm de haut) ; idem pour des mandariniers ou un grenadier nain (après, vu le printemps pourri qu'on a eu, c'est peut être normal...).

 

Qu'en pensez vous ?

Une autre question que j’me pose : est il sage de rempoter et réduire le pivot dès le printemps suivant, voir en cour d’année? Systématiquement?

Heee les copains, personne pour éclairer ma lanterne ? (un peu lente et terne…)

pour ce qui est de la croissance de la première année, trop de facteurs encore pour se prononcer, tout dépend de l'espèce, du mode de culture, de l'exposition, puis des aléas aussi .. j'ai deux pommiers issus de semis, un des deux a été attaqué par un merle (fouille en règle du pots :spb110: ) il est bien plus petit que l'autre qui n'a pas été attaqué.

Ce dernier fait une vingtaine de cm de haut pour info, mais subit actuellement une attaque d'oidium, ça a l'air sensible.

 

Pour ce qui est du pivot, le mieux est de le couper juste après le développement des deux premières vraies feuilles, c'est le moment idéal et on en profite pour installer le nouveau venu dans un pot individuel avec du bon substrat. Mais si tu ne l'as pas fait à ce moment, le pivot va croitre et tourner au fond du pot, il faudra l'éliminer au prochain rempotage, qui sera plus délicat faute d'avoir assez de racines nutritives proches du tronc (enfin, de la tige :newsm_8: ).

 

Pour les réponses aux questions, j'ai aussi constaté que des questions restent "en suspens", c'est ainsi sur ce forum, faut pas s'en inquiéter, tout le monde n'a pas forcément le temps de répondre à toutes les questions (et en plus, on est en période de vacances, ça n'arrange rien :spb96: ).

Salut Philb, et merci pour ta réponse!

Effectivement, beaucoup de critères rentrent en compte. Je pense aussi qu’un coup de chaud (ou de froid en avril dernier…) peut ralentir fortement un plant. D’ailleurs, l’oïdium aussi… Sur deux semis de pommiers de l’année dernière, j’avais eu de grosses différences de croissance entre un plant touché et un autre qui ne l’était pas. Mais les deux sont morts au rempotage, certainement à cause d’une taille trop drastique du racinaire!

C’est bien noté pour le pivot. Il me semble néanmoins avoir eu la chance d’avoir certains pivots sur mes semis qui sont descendus droit dans un trou de drainage et qui, après avoir séchés, se sont bien divisés! Ce qui m’évitera peut être des opérations délicates au rempotage…

En tout cas, bien entendu je ne m’inquiète pas d’absence de réponse, je suis juste impatient d’entrer en contact et d’échanger avec d’autres passionnés! :grin: