Rosmarinus

Bon, comme j’en vois des qui piaffent d’impatience à l’idée de virtualiser avec goût de nouvelles formes, je vous propose un arbre pas très commun en bonsaï : Le Romarin.

Je viens d’acquérir celui-ci, manifestement quasi abandonné; le centre de la ramure est sec, mais le tronc très intéressant.

Mon instinct me dit que, grâce à nos artistes en herbe, on va pouvoir en faire quelque chose de très bien ;-)

Voici les 4 faces; hauteur 30 cm environ.