remerciements requis par penjing

Nombriliste , je n’ai pu résister à la tentation de m’afficher

et rompre l’anonymat.

et j’en profite pour offrir ce bouquet à Monique, qui m’a interdit de séjour chez elle et ses amis avant de l’oublier totalement !

Les jeunes à vos archives, si vous ne vous souvenez

pas d’Achille. C’était le bon temps ! , l’humour était simple.