Question sur la greffe

Bonjour à tous.

Après avoir fait le tour de ma pépinière je me suis posé la question sur la greffe.

 

En bonsai je sais que c'est utilisé pour des branches et des racines mais quand c'est une greffe du tronc j'entend souvent dire qu'il faut marcotter

car la boursouflure produit gène les courbes du nébari et produit des pousses en dessous qu'il faut à chaque fois enlever.

Mes questions sont donc :

 

1- Mon arbre greffé du tronc peut-il vivre aussi longtemps qu'un non-greffé ?

2- Peut-on raboter le bourrelet cicatricielle d'une greffe ?

3- Si je marcotte au dessus de la greffe, mon arbre va-t'il changer morphologiquement ?

4- Vous allez bien ?

5- J'ai acheté un pêcher à pêches blanches greffé de 40cm, si je le marcotte au dessus de la greffe j'aurai d'autre pêches :spb79: ?

 

voila merci d'avance.

Hello pr répondre à tes questions dans le désordre…

Tout ce qui se trouve au dessus de la greffe gardera tjs les caractéristiques de la greffe.

Souvent sur les fruitiers cela sert à donner de la vigueur, car souvent les variétés et croisements sont moins forts sur les espèces types.

Si tu marcotte ton pêcher il aura peut être moins de force qu’il en a grâce au racines du greffons mais tes péchés seront tjs les mêmes​.

Et ouais ça roule!!!

J’espère avoir répondu à tes questions.

Ah oui niveau rongner les point de greffe pour attendre une meilleure cicatrisation, ça je n’en sais rien mais j’aurai tendance à dire que ça n’améliorera pas la greffe ou peu… En tt cas elle sera tjs présente et visible

Merci pour les infos super rapide

je profite du poste pour posé mes questions

 

combien de temps faut il pour la prise de greffe ou d'auto greffe ?

 

merci d'avance

Le temps précis je n’en sais pas grand chose, mais étant donné que le greffe prend grâce à la cicatrisation de la plaie occasionnée, j’aurai tendance à penser que si la première année c’est pas bon c’est que la greffe n’a pas pris…

D’où l’intérêt de pratiquer dans la mesure du possible des autogreffes mais c’est pas toujours ce que l’on veut et peut faire.

Ou aussi greffer un plant tjs alimenter par ces propres racines, car en cas d’échec de la greffe moins de risque de perdre le greffon (la partie à greffer)

J’ajoute à ma réponse le cas de l’autogreffe par perçage, parfois (tant que l’étranglement n’est pas suffisant) ça peut prendre plutôt deux ans que une seule année.

J’ai eu le cas sur une greffe de palmatum, où comme un naze, après avoir bien repéré la greffe en me disant cette partie là doit grossir je n’y touche pas, bah ça n’a pas manqué… Lors du pincement de l’arbre je le suis retrouvé à pincer la greffe… Donc pas le grossissement suffisant la première année… La deuxième année j’ai pas fait la même connerie et la greffe a pris

merci !