puceron cendré impossible à déloger !

Pour ma part j utilise aussi fertil ocean depuis 2 ans, j ai des pucerons dans mon jardin mais il ne s approche plus de mes bonsai.

En tout cas , tiens nous au courant des resultats avec fertil .o.!

car , vu comme ton pin est blindé de pucerons ...si ça marche , on adopte tous .

merci pour la compassion mais le post date de l'année dernière, pour l'instant —touchons du bois — ça va :-)

du reste la photo c'était du google image pour montrer le type de pucerons ^^

j'avais un pin chargé de puceron laineux l'an dernier , je n'avais pas traité(pas de chimique chez moi)

cette année j'ai commencé la pulve alternée fertil et purin d'ortie, et bien ça a l aire de marcher, en deux mois, presque plus rien

affaire a suivre

C'est quoi vos fréquences de pulvé ?

tous les 2 ou 3 jours pour moi

Un bon insecticide systémique et on n’en parle plus !

pas très bio le systémique, y a pleins d'autres solutions avant d'en arriver là !!@+

Je connais bien le bio. J’ai essayé pendant des années mais quand tu as cicadelles, aleurodes, pyrales, tous pucerons et cochenilles et quand tu traite en bio, part un week-end en demandant a une copine d’arroser et que tu reviens et que L’Érable que tu comptais exposer est déformé et décoloré par les insectes tu te dis j’en ai marre et tu passes aux moyens sérieux. Je vois le bonsai comme l’optimisation du végétal, comme une culture de compétition et si on veut réussir on peut pas faire des états d’âme.

Salutations

Le Sabi

C'est une vision tu t'en doutes que je ne partage pas du tout.Moi je le vois plutôt comme un art qui utilise plusieurs domaines (botanique, artistique ,philosophique). Je travaille mes arbres pour qu’ils soient exposable afin d'être rigoureux mais je ne souhaite pas les exposer.Pour moi un des buts du bonsai est de faire prendre conscience à certains de la beauté et de la fragilité de l'environnement.Notre environnement, notre société ,...vont mal je souhaite contribuer le moins possible à cela.Mis à par la pyrale pour l'instant, j'ai les même pb.J'ai installé un hôtel à insectes, des fleurs est bien depuis j'ai moins de soucis.Parfois la présence de certains insectes montrent des pb de culture.Il faut aussi essayer de comprendre les causes de leur présence.@+

+1 corto

J'ai tendance aussi a essayer de détourner leur attention: un gros noisetier non pulvérisé au répulsif maison pas trop loin, et plusieurs pots de lavande et de menthe entre les pots de mes arbres.

Et un fil de cuivre bien serré autour d'un pot, fini les fourmis (elles ne passent même pas par les trous de drainage, je pense qu'en s'oxydant le fil autour du pot suffit).

Essayer le cuivre, vous serrez surpris. C'est pas miraculeux non plus, mais ça aide vraiment.

Jox la divertion ca marche aussi avec les merles .j ai divers arbres dans des gros pot remplit de compost et je me suis apercu que les merles foutaient la paix a mes bonsai …nourir ses ennemis pour avoir la paix …encore une lesson de sagesse.

Jox j'imagine que tu parles bien d'un fil 100% cuivre (genre tu vires la gaine d'un cable électrique et banco) ?

C'est ça, ou tu débobines un transfo.

 

J'ai oublié de préciser dans mon précédent post: les lavandes et les menthes sont proches de mes pots en tant que répulsifs, et pour inciter fortement les fourmis à installer les pucerons ailleurs, sur le beau gros noisetier qui ne pue pas l'huile de nem par exemple.

je trouve ça dingue que des mecs qui font du bonsaï utilisent encore des produits phyto

je sais plus qui me disait utiliser du round up pur pour tuer les plantes dans ses pots..

sérieux !

autant un producteur, c'est sa source de revenus, je comprends mieux...

mais nous ?

 

pour ceux qui habitent en campagne, planter des annuelles et bisannuelles, faire un "hôtel à insectes"

et planter basilic, lavande etc près des arbres suffit amplement...

les parasites arrivent, les prédateurs auxiliaires suivent...

 

pour ma part, en ville en terrasse, les insectes auxiliaires ne viennent pas...

cette année j'ai donc acheté des larves, avec ma mère et ma soeur.

10 balles les 50, donc j'en ai eu 20 pour 3 balles

une sur chaque plante, elles ont démonté les pucerons, d'une efficacité extraordinaire !

j'espère juste qu'elles se mettront à l'abri quelque part chez moi et reviendront l'an prochain

Je me permet de rejoindre corto sur ce coup lá.

Les insectes sont bien plus nécessaires que certains humains…

J’essaies de plus en plus de transformer mon extérieur en mode petmaculture,je vois depuis de nombreuses coccinelles et autres alliés,que je remercie de m’aider.

C’est un bon deal!!

je suis bien tenté par les larves de cocci mais avec l'invasion de fourmis j'imagine que c'est même pas la peine d'y compter, ça va être le carnage j'imagine ?

"pas la cause" je veux pas jouer sur les mots mais : oui et non… bien sûr elles ne créent pas les pucerons et ne les emmènent pas dans leur bagages mais elles contribuent à leur développement donc bon… une fois le mouvement enclenché elles deviennent le moteur.

Et je me suis bien rendu compte que lutter contre les pucerons quand une fourmilière est en place en mode squat c'est un combat qui peut se révéler impossible si tu ne déloges pas la source… non ça ne les fait pas déguerpir ! même après des carnages de pucerons répétés. :-)

 

pour les larves de coccinelles, je n'ai pas encore testé mais de ce que j'ai lu : les larves ne se déplacent pas et je ne crois pas qu'elles soient déjà passées en mode "camouflage toxique", donc sur le papier ça me parait compliqué (mais je reste prudent car pas expérimenté donc bon^^)

en même temps c'est vrai que je n'ai jamais sorti l'artillerie lourde donc mon expérience n'est pas vraiment significative.