Piments forts

Il y a quelque temps, sur un post de Ianou (post parti en vrille donc je ne le ressors pas) concernant la lutte anti-bestioles au printemps, j’avais recopié une recette anti-pucerons et acariens à base de décoction de piments forts.

Bien sûr je n’avais pas été prise au sérieux (est-ce bien normal ?) parce que ça ressemblait plus à une mixture anti-agressions dans le RER mais, maintenant que c’est la bonne saison pour trouver des piments forts, bien rouge, frais, sur le marché ou supermarché (0.40 Euro les 10 piments chez Edward), j’ai testé et je peux vous confirmer que :

  • ça marche : les pucerons sèchent sur place

  • ça n’abime pas les feuilles

  • les coccinelles reviennent deux jours après mais pas d’autres pucerons.

Efficacité confirmée par un ami qui a testé la recette sur des pommiers bonsai qu’il n’arrivait pas à libérer des pucerons depuis plusieurs semaines.

Donc pour mémoire (j’ai un peu simplifié les données initiales)

  • porter à ébullition un demi-litre d’eau, retirer du feu, ajouter dix piments coupés en grosses rondelles

  • laisser macérer 24h (c’est bien de faire remonter une fois en température pendant ce temps, pour libérer le maximum de propriétés des piments)

  • compléter la quantité d’eau jusqu’à 2L, filtrer et verser dans un pulvérisateur, appliquer largement - hors soleil et vent (sinon vous ne serez pas déçus non plus).

On peut bien sûr préparer 5 piments pour 1 litre… ou mettre le reste de la préparation au congélateur pour lui éviter de "tourner" avant emploi suivant.