Pas de metsumi pour les Tridents ?

J’ai lu avec le plus grand intérêt l’article de patrice sur les techniques de pincement sur les feuillus du numéro 12 d’Esprit Bonsaï.

J’ai découvert avec surprise que le metsumi (pincement des pousses vertes) était déconseillé sur l’érable de Burger (ou érable trident), ainsi que chez l’érable champêtre. Je pensais jusque là que seul ce type de pincement précoce permettait de réduire les entrenoeuds de ces espèces vigoureuses, la taille mekiri intervenant trop tard sur ce plan, après l’allongement des rameaux.

Y a t’il d’autres moyens tout aussi efficace pour réduire ces entrenoeuds (le contrôle de l’arrosage et de la fertilisation serait-il suffisant ?) ?

Pourquoi la taille en vert est-elle proscrite chez ces espèces ? A cause du renforcement de la tendance apicale ? Si c’est le cas, on pourrait envisager une alternance dans l’application de ces deux techniques : une année metsumi pour raccourcir les entrenoeuds, la suivante mekri pour favoriser le bourgeonnement.

Et enfin, la reine d’Angleterre assistera-t’elle finalement au mariage du prince Charles ?

Patrice, si tu as des commentaires, ils sont évidemment les bienvenus ! Et les autres aussi évidemment !