Orme du japon

L'arbre au départ quoique par certains.Issu d'un lot bien connu.J'ai reconstruit le haut.

Y a beau faire, en pot ça pousse pas comme on veut et ça n'avance pas.Retour en

pleine terre l'année prochaine.Par contre j'appréhende pour le nébari. et là il va pousser

peut être trop.

 

 

photo, l'arbre au départ et ce jour.

 

@+

 

 

Rempotage cette année, réglage de la hauteur.Ayez la ligne de tronc est construite..Par contre j'arrive pas à comprendre le manque de vigueur de cet arbre par rapport à d'autres arbres.J'espère que ça ira mieux l'année prochaine.

 

je pense qu'une des causes du manque du vigueur de l'arbre est le locataire qui la squatter pdt un moment avant de partir un jour....

 

@+

je te souhaite une bonne culture, il est bien parti

Photo fin de saison.Assez satisfait de la saison.@+

après mef de ce printemps.@+

Dans sa parure automnale, dommage qu'une partie des feuilles se soient envolé.@+

Il mesure combien ?

60 cm pour l'instant

Jolie base, comment se passe l’avancée du cal de cicatrisation ? J’ai l’impression que les grosses coupes réalisées quand cette espèce est en pleine bourre dans la saison sont moins fainéantes que quand on les pratiques en début ou fin de saison, et ce même en les réactivant les saisons suivantes. J’ai pas l’impression que l’orme du Japon n’est pas un champion pour fermer vite ses plaies. Tu as pu observer la même chose ?

En pot oui il est pas super vif pour la cicatrisation, en pleine il est comme le lait sur feu.Après si c'était à refaire, je referai pas pareil mais j'ai pas les mêmes moyens, les mêmes connaissances et la même expérience qu'au départ. ;-).@+

Ok, c’est sûr qu’en pleine terre (si c’est bien ce que tu as voulu écrire, j’ai l’impression que tu manges souvent tes mots quand tu postes :wink:) c’est une vraie bombe, quant ça pète faut vraiment avoir l’oeil dessus, sinon on peut très vite se faire dépasser et perdre le travail qui avait été fait dessus. Mais ça reste une super espèce à travailler, et ça avance relativement vite.