Nouvelle technique pour bourgeonnement arriere ?

Ne rigolez pas, ! j’essaie toujours de nouveaux trucs.

Sur certains arbres en formation (feuillus), il faut parfois attendre un certain temps avant d’avoir des grosseurs de charpentières interesantes, de meme plus

on laisse filer les branches, plus le tronc grossit.

Cette annee sur des ormes champetres, je n’ai pas couper les branches de l’année. Je me retrouve donc avec un tronc et des scions sur le pourtour, pour gagner du temps et anticiper la ramification arriere, j’ai procédé à la technique

suivante : j’ai supprimer tout les bourgeons de la branche sauf les 3 à 4 plus proches du tronc. Bien avant le debourrement. Resultat, j’ai a présent des banchettes arrieres qui se sont formées, et de nouveaux bourgeons et feuilles de tete se sont formés egalement. Au lieu d’etre explosive comme elle peut l’etre sur d’autre orme, la pousse est ralentie (les feuilles semblent plus petites et les entre noeuds aussi), et je vais laisser reprendre la dominance apicale pour que l’ensemble de la branche grossise avant l’été et je couperai en temps voulu, et peut etre travailler les branches arriere avant l’heure.

Un peu comme un mekiri "anticipé"

J’ai fait la meme chose sur un cerisier et ça marche pareil !

Les arbres ont ete bien nourri !

Quelqu’un a t il deja essaye cette technique ?