Mycorhizes du Pin Sylvestre

Bonjour à tous,

 

Je me tourne vers votre expertise pour décrypter un cas.

 

Il s'agit de mon Pin Sylvestre, vieux de 10 ans maintenant (depuis le prélèvement, je pense qu'il devait avoir 4-5ans au moment du prélèvement), bref, j'ai remarqué un départ d'aiguilles jaunes au sommet, qui vire au rouge "brulé" sur certaine, c'est assez diffus avec des partis plus ou moins touché mais pas de partis sévèrement touchées. L'hiver a été assez humide sur la fin et le substrat est assez compact, je comptais de toute manière le rempoter cette année. Comme déjà conseillé, il faut regarder le substrat, ce que j'ai fait, d'où mon questionnement.

 

Après contrôle en surface du substrat, je n'ai pas vues de racines pourries, pas mal de racines avec un bout blanc, donc actives, mais ce qui m'a étonné c'est son copain le champignon. J'ai toujours veillé à garder une part de substrat d'origine pour qu'il garde ce champignon qui visiblement ne lui fait pas de mal à défaut de lui faire du bien depuis le temps mais j'ai remarqué des partis un peu "ocre claire".

 

La question que je me pose, les partis du mycorhize blanche ne m'inquiète pas plus que ça car présente depuis longtemps, mais cette partie "ocre claire", je ne sais pas trop quoi en penser. J'ai de l'aliette près à être utilisé après le rempotage prévu d'ici le 21 mars

 

Je ne m'alarme pas trop en vue des racines actives et du rempotage qui va arrivé vite (avec un substrat bien plus aéré) mais pour la compréhension du fonctionnement pin+mycorhizes et voir si il faut agir ou non, je suis curieux de vos avis !

 

Merci d'avance !

En complément

Ton arbre m'a l'air en parfaite santé et les mycorhizes sont nécessaires à sa bonne santé.....leur grand nombre est plutôt un bon indicateur de la santé de ton arbre et des bons soins que tu lui prodigues.

Un vieux savant disait "qui veut cultiver un pin, cultive ses mycorhizes"

Je pense aussi que ton arbre est en parfaite santé. Cependant la "couche" assez uniforme de mycélium peut limiter l'évacuation de l'eau. J'avais aussi eu un mycélium très important sur un pin noir et j'avais été obligé de rempoter car l'eau ne s'évacuait pas correctement d'où des aiguilles jaunissantes. Comme ton rempotage est prévu très prochainement, pas d'inquiétude

Merci pour vos retour !

 

Vue qu'il est bien diffus et que le substrat est assez compact maintenant, avec les pluies de fin d'hiver, ce serait la cause du début de jaunissement donc, vivement le rempotage !

 

Du coup je me pose une question, je vais le rempoter donc changer de pot. Son pot actuel est en argile/mélange fibre je ne sais pas exactement la composition (pot de grande ancienne, bricolage, une vingtaine d'euro) et je souhaiterai le placer dans un pot plus grand, seulement les finances sont vraiment pas au top du coup j'envisage de passer dans une pot en plastique, pensez vous que les mycorhizes en soient dérangées le temps de trouver un pot adéquat en matière plus "noble" d'ici 2-3 ans ?

 

Un peu HS : Le pot actuel fait 30cm de diamètre pour 29cm de profondeur, le futur pot théorique serait de soit 53.6x41.3x16.5cm (dim. ext.) ovale, ou bien 50x48x11.5cm (dim. ext.) rectangulaire ou encore 70x48x22.5cm (dim.ext.) rectangulaire aussi, j'aurai tendance à aller vers le premier mais je me dit que passer de 29cm de profondeur à environ 16cm peut dérangé et le pin et ce qui se trouve dans le substrat, qu'en pensez vous ?

 

(dsl pour la photo j'ai du "tailler" pour qu'elle passe)

La soluce d'un pot de culture pas cher: une caisse de vin, avec juste un voile géotextile à l'intérieur, ou une auge de maçon pour quelques euros. L'avantage c'est plus plat, plus stable. Les racines sont plus à plat et elles chauffent plus vite, ce qui favorise la pousse. Faut juste faire des trous en grand nombre

Pas mal l'auge pour maçon, c'est vrai que rapport qualité prix imbattable, mais du coup le plastique pour les mycorhizes, peut importe ?

Oui ça importe peu. Surtout si tu fais des trous en-dessous et sur les côtés