Marcotte prunus incisa kojo no mai

Du plant de pépinière au pré-bonsaï installé dans son pot

 

Le plant de départ

Le choix du niveau de marcotte

Le cerclage haut et bas

L'écorsage 

Pose du sac

Pose de l'hormone de bouturage

Fermeture du sac empli de sphaigne humide hachée 

Pose des pots de protection

Sevrage de marcottes

C'est le même plant de départ mais l'année suivante (j'ai fait 5 marcottes sur le même plant à 1 an d'intervalle)

 

Le plant en septembre

Découverte des racines

Séparation du plant mère

Mise en pot

Les radicelles sont trés fragiles, donc je laisse un peu de sphaigne pour ne rien casser, et je laissais les ligatures de fixation très lâches; maintenant je ne mets plus de fixation pour ne pas fragiliser les radicelles à la mise en pot.

Une partie de la famille aujourd'hui

:spb102:

Cinq marcottes en 2 ans et trois en même temps ? Bravo , et apparemment elles ont bien racinées , j'en ai faite une hier sur un bel Azerolier et j'espère bien avoir le même résultat , tu hydrates ta marcotte comment et à quel rythme ?

Salut ben34,

Quand les branches sont bien nourries on peut faire effectivement plusieurs marcottes sur le même plant.

Pour l'hydratation, c'est surtout important au début. J'utilise de la sphaigne bien trempée, et je réalise un enveloppement très étanche en partie basse avec un sac plastique. Pour le haut je ne serre pas trop la ligature, ce qui fait que quand j'arrose le soir l'eau ré-humidifie l'intérieur du sac.

A quel rythme? J'arrose au jet tous mes bonsaï, donc chaque soir en été si il a fait très chaud et qu'il n'a pas plu, un peu moins souvent au printemps et en automne. La sphaigne garde bien l'humidité. Maintenant, je hache davantage les brins et je rajoute de la pumice très petite granulation, ce qui fait que lors du sevrage, le contenu du sac est moins dense et il y a moins de casse de radicelles.

Je ne connais pas l'azérolier et ces facultés de marcottage. J'ai marcotté l'an dernier une aubépine blanche et cela a bien fonctionné. Par contre j'ai eu un échec avec une aubépine rouge, greffée. Au sevrage j'ai observé qu'elle n'avait pas émis de radicelles, seulement un bourrelet racinaire. J'ai tout laissé en place, et je renouvellerai le cerclage et grattage de l'anneau cette année en avril. On verra bien.

 

Je te souhaite de la réussite dans cette espèce.

 

:spb95:

J'espère aussi , merci pour ton retour :)

Salut ampelopsis, tu me donnes bien envie d’essayer le marcottage. En tout cas elle sont bien réussi bravo !