Marcotte de prunellier

Il y a an et demi quand je commencé à faire des marcotte, je suis parti en forêt afin d’en poser quelques unes sur des branches que j’avais repéré,

A la fin il me restait suffisamment de sphaigne pour en poser une dernière,

Donc je fais un petit tour et je repère un prunellier, je ne trouve pas de branches intéressantes,

J’hésite puis finalement je choisis une branche avec un diamètre sympa en me disant c’c’est pas grave lorsque tu sevrera la marcotte, tu sabre la branche bas afin de reconstruire par dessus,

C’est donc ce que j’ai fait

Et je dois dire que je ne suis pas déçu, je ne m’attendais pas à ce que le prunellier réponde aussi bien, soit si vigoureux, et d’avoir un début de résultat en 1 an et demi

Le voici lorsque j’ai sevré au début du printemps l’an dernier,

Et aujourd’hui après une petite taille en vert

La grosse coupe du au moment où j’ai sabrer la branche doit être retravailler mais vu la vigueur je pense que ça va vite se refermer