Les chênes (genre Quercus) conférence à Brie-Comte-Robert datée du 31 mai 2011

Voici le superbe pdf d'une conférence sur les chênes qui présente diverses espèces à travers le monde avec un brin de biologie et surtout des photos des diverses parties des arbres, parfois extraordinaires. Je vous conseille d'aller voir les glands du Quercus rex du Yunnan ou le feuillage de Quercus austrina des États-Unis. 

 

http://www.arbres-caue77.org/medias/files/conference-chenes.pdf

 

Un vrai plaisir de la lecture et de la vue. 

Perso, j'ai un faible pour Quercus fleuryi... ;)

Enfin la bonne nouvelle, c'est qu'on peut faire pousser beaucoup de ces merveilles par chez nous, comme le prouve cet autre lien là. ;)

Cool !! Merci du partage!

Merci pour le partage.

Voilà qui donne envie de se constituer une petite collection de chênes... Y a du choix.

Merci

Attention tout de même, beaucoup de ces collections ont été constituées avant l'entrée en vigueur des traités sur la protection de la biodiversité... De nos jours, faire traverser les frontières à du matériel vivant (graines, boutures, jeunes plants, etc) est beaucoup plus difficile, voire même impossible dans certains cas.

+1 avec hin175

Il faut tout de même tempérer l’enthousiasme de ceux qui ont une attitude de consommateurs de super marchés face au rayon pléthorique des laitages

Si vous avez lu l’article il est dit :

« …I would rather see a common oak growing well than a rarity looking bilious … »

De plus l'article concerne des arbres en pleine terre. Alors imaginez les difficultés que vous aurez à construire un Quercus coccifera dans un pot à Lille ou à Nancy ou à Grenoble. Sans parler des Quercus kelloggii et consort !

Autrement dit, cette apparente foultitude de Quercus est un faux choix. Plutôt que de taper dans des espèces et de se prévaloir d'essences rares, ne vaut-il pas mieux se focaliser sur la bonne culture des nos bons Q. robur, Q pubescens, ou Q. petraea (pour ceux qui n'habitent pas sous un climat méditerranéen) ?

Bien entendu je ne parlais pas des espèces protégés, mais des espèces accessibles, parfois disponibles en france... En jardinerie ? Je suis pas pressé, ça se bouscule assez sur mes étagères pour l'instant... Et je risque pas d'aller déterrer des arbres en chine ou au mexique...

Ceci dit, même pour le bonsaï, la plupart des chênes ont de TRES grandes feuilles, et je ne suis pas sur que les techniques classiques ou moins classiques pour les réduire marchent... :-(

Pas que ce soit impossible, mais les techniques restent à découvrir. Et (mais c'est mon avis très personnel) il y a déjà pas mal d'espèces "techniques" que l'on sait travailler peu ou prou...

 

 

PS : mon message concernait surtout la pleine terre.

PS 2: pas besoin de déterrer un arbre au Mexique (ou ailleurs). Quelques glands dans les bagages, et c'est la prison (quasi) assurée... mais si t'es joueur, pourquoi pas, mais je passe mon tour... ;-)

Bien entendu je ne parlais pas des espèces protégés, mais des espèces accessibles, parfois disponibles en france...

Ce n'est pas parce qu'elles seraient accessibles ou disponibles qu'il faut les cultiver en bonsai.

 

Prenons par exemple un chêne non endémique très accessible, puisqu'il en est devenu une plante invasive chez nous. Je veux parler du tristement célèbre chêne rouge d'Amérique.

Eh bien le croirez-vous, il y a sur ce forum des membres -sans doute adeptes de ce cher Leopold von Sacher Masoch - qui choisissent cette espèce réputée pour ses feuilles gigantesques.

Leur argument se résume à un "pourquoi pas ?", ou "chacun fait comme ça lui plaît" ou encore "l'essentiel c'est de prendre son pied". C'est tellement pauvre.

 

Pour reprendre ma métaphore laitière plus haut, je ne veux pas me perdre dans des faux choix entre des yaourts avec 36 sortes des fruits, des yaourts aromatisés, ceux à la confiture, ceux au bifidus, ceux qui sont "light", ceux à 0%. Non. J'aimerais juste un yaourt fait avec du lait entier de vache (pas une Holstein) qui broute dans des près et avec un ferment lactique de grande qualité. Bref, un yaourt fait dans mon coin. Je suis assez grand pour décider d'y mettre de la confiture ou pas. Qu'on se le dise chez Lactalis.

C'est pareil avec "l'offre" en chênes

Je possède 3 chênes de 2 espèces de mon coin. Et croyez moi leur culture et leur mise en forme est déjà assez complexe (mais passionnante) pour que je ne m'égare pas avec des chênes méditerranéens ou orientaux qui auraient en plus des difficultés à trouver ici une météo ad hoc.

 

"....I would rather see a common oak growing well than a rarity looking bilious ..."

Traduction : Je preferais voir un chêne commun bien pousser qu'un chêne rare sembler rachitique.

Super, merci pour le partage c'est très intéressant !

Holà vous emballez pas... Je ne cultive actuellement que des espèces indigènes ou acclimatés (capables de se reproduire toutes seul)... Pas question de risquer la prison ou autre... C'est bien de le dire mais me faîtes pas dire ce que j'ai pas dit. Et pour ma part c'est pas parce que c'est étranger que je m'en priverai, la preuve avec les ODC et les érables tridents et les ficus rétusa, c'est pas parce que c'est étranger qu'il faut pas en cultiver.

Enfin, je sais que Bonsaiphil à une dent contre les palmas, pourtant il peuvent se comporter bien mieux en pot que de nombreuses espèces indigènes... Enfin, je m'égare...

Oui, les lois sont strictes et c'est bien comme ça.  :spb107: Après si c'est disponible à la vente, de façon ouverte .... :)

 

Bien entendu je ne parlais pas des espèces protégés, mais des espèces accessibles, parfois disponibles en france... En jardinerie ? Je suis pas pressé, ça se bouscule assez sur mes étagères pour l'instant... Et je risque pas d'aller déterrer des arbres en chine ou au mexique...
 
Oui tout à fait, nombre d'essences exotiques (dans le sens de lointaines) sont devenues courantes dans nos parcs et jardins. On peut trouver très facilement des chênes des marais ou même des chênes-lièges chinois près de chez nous, dans nos rues, à coté des Prunus mume.

 

Perso, j'ai un faible pour Quercus fleuri... ;)

 

Ça s'appelle un azalée, hin175. :D

 

PS: notre cher liège, qui sert à ouvrir les bonnes bouteilles, est originaire d'Afrique du Nord. ;)

Merci Tengu84, je n'avais pas vu ma coquille.... corrigée à l'instant, il s'agit bien sur de Quercus fleuryi... Saleté de correcteur automatique ! ;-)

De rien, hin175. ;)

Son vrai nom est Quercus macrocalyx maintenant. « Fleuryi » est un synonyme. Mais effectivement, il est joli avec ses longues feuilles lancéolées. 

 

http://oaks.of.the.world.free.fr/

C'est vrai, mais j'aime bien garder le nom de l'étiquette, pour la tracabilité (je sais où j'ai récupéré Q. fleuryi, mais pas vraiment où on peut trouver du Q. macrocalyx). Je changerai le nom plus tard... je sais, c'est pas le mieux de trainer des synonymes ;-)

Tu pourrais nous donner quelques infos ici ou ailleurs sur ce chêne là ? Deux trois photos seraient le pied.  :spb102: Ses feuilles sont méga-grandes .......

Un sujet très interessant pour la discussion. Les avis, ça se partage. :)