Hètre Breton

c'est vrai que le pot est peu etre "grossier" ... :spb79:

Perso refait la ramification de ton arbre ,repart de zéro et trouve le France bonsai numéro 8 car la tu ne maîtrises pas du tout cette variété

?!?!?!?

Tu charries ou quoi, Bao?! Bon, si tu veux faire pêter les références, tu prends le bonsaï création N°2 d'avril 90 et tu verras qu'il est plutôt bien balancé, ce hêtre... Et même sans avoir besoin de références, ce qui est encore mieux.

le pot va pas, la ramification non plus, tu as bien fait de ressortir le sujet Fraid, Saulier et les JMJ ont aussi mauvais goût que moi  :-)

 

pour le pot grossier et de culture, je vais poser une réclamation au potier de Tokoname qui l'a fait.

Pour la ramif, faut que je revois mes techniques.

 

blague à part, le plant est reparti en culture, parce qu'il a effectivement des choses à améliorer,... et dans un vrai pot de culture ;)

une photo de la fin du printemps

 

247905

IMG_1131.JPG

 

je mettrais les photos prises lors de l'atelier de l'arbre et le geste à l'automne ou au printemps dernier

 

Bao, tu nous développes tes techniques?

Tu m escuseras tsubaka mais 15 ans depuis le prélèvement et il ressemble à ça. …je veux bien mais les branches manquent de conicite et de puissance, même sur la vidéo avec Takeo Kawabe on remarque qi’il est septique et qu’il n’à pas voulu offenser Antonin .

Chaques automnes il faut retirer les bourgeons terminaux et tailler court pour la conicite et au printemps pincer avant que les bourgeons ne s’ouvrent .

Maîtriser un arbre puissant comme le hêtre est comme maîtriser un cheval au galop , et là il part sans maîtrise

Il faut retirer les bourgeons terminaux chaques automnes les plus forts et tailler court pour la conicite après avoir laisser une certaine longueur en été, force quoi.

Au printemps tu pinces les bourgeons avant qu’ils ne s’ouvrent après c’est trop tard .

Je n’ai pas posté pour vexer qui que ce soit mais soyons réaliste, ce résultat après 15 années de « travaux » entre guillemets, il y a un soucis …dans le France bonsai numéro 8 comparez le résultat et vous comprendrez mieux , je vous mettrais des photos demain avec le résultat obtenu en seulement 8 ans .

Ha mais ramification et formation des branches c’est deux choses différentes

Ce que tu décris pour la ramification,c’est fait.

Pour la formation des branches,je suis en partie d’accord avec toi. Il y a 15 ans je n’avais pas les mêmes vues du travail que maintenant,et effectivement certaines branches sont des tubes.

J’avais prévu de l’exposer, donc je n’ai pas fait de travaux radicaux ces derniers temps.

Ensuite,plutôt que de repartir à zéro,il y a des techniques maintenant plus douces pour arriver au même résultat

Si tu fais comme je l’ai décris, tu verras apparaître pleins de bourgeons sur une branche très courte et qui grossira énormément du fait de ces bourgeons qui feront monter la sève en puissance dans ces dites branches essaye et tu verras en 3 ans le temps que tu as perdu , repart sur de bonnes bases dès cet automne.

Demain, je vais scanner tous l’article que vous pourrez imprimer que tout le monde en profite

Attention les scan d’articles rendus publics sans autorisation,c’est interdit

J’aurais quelques questions:

C’est du vécu et testé ou tiré de revues?

C’est sur du crenata ou du sylvatica?

A quoi sert de supprimer les bourgeons terminaux à l’automne si tu tailles court la branches également?

Ps:j’ai revu la vidéo de kawabe,et je me demande encore comment tu fais pour capter son septicisme

Ils encensent l'arbre pendant des années et maintenant les critiques pleuvent. J'ai du mal à comprendre

Carrément

il restera beau à voir évoluer ......  et un bon exemple a suivre!!!!

A mon avis, ce qu'a fait Antonin de cet arbre est en harmonie avec sa hauteur. Multiplier les ramifications ne peut convenir qu'à des arbres beaucoup plus grands, sinon, il n'y aura rien de la clarté naturelle des hêtres à vouloir faire foisonner des branches massives. Je n'ai jamais vu que les plus beaux bonsaïs de hêtres connus aient les branches courtes et coniques dont parle Bao.

C’est du Vécu et ça fonctionne très très bien.

Pourquoi tailler court ? N’oublions pas que le bonsai est de l horticulture, donc qui dit tailler court est l’équivalent d’un léger élagage donc bourgeonnement arrière + le pincement précoce au printemps = double bourgeonnement arrière

Je ne demande pas pourquoi tailler court,je demande à quoi sert de supprimer le bourgeon terlminal si tu tailles court dans le même temps.

Une taille courte + pincement,ça a été fait photos et explications techniques plus claires?

T’es arbres ont le même caractère de vieillesse?

Pour répondre à tsubaka,effectivement la ramification des arbres de la kokufu par ex,se fait unuquement en fin de branche,et non tt au long des branches.

Au Noelanders,pour avoir vu et regardé les hêtres de ces dernieres éditions,la ramification laissait qq peu à désirer à mon goût.

Carrément

Si j'ai bien compris les interventions de Boa, elles reposent sur l'argument selon lequel la croissance, la ramification de magnifique hêtre n'a pas été optimisée.

Cette manie de prôner l’optimisation à tout crin m’agace prodigieusement.

Quand je regarde mes arbres que j’élève depuis une trentaine d’années, je me dis parfois que si j’avais fait ceci ou cela ils seraient bien plus avancés. Mais je me rends bien compte que ce genre d’auto-flagellation est stérile pour la bonne raison qu’il fallait passer par les phases d’essai/erreur pour en arriver à mon petit niveau de connaissances actuelles.

Savez vous par exemple qu’a mes débuts et durant plus d’une douzaine d’années, je n’ai pour ainsi dire jamais donné d’engrais à mes arbres ? LoL

On oublie trop souvent que si l’arbre évolue, le bonsai-ka de son coté évolue aussi et cela à une vitesse qui lui est propre. Tout le monde n’apprend pas à la même vitesse.

Alors maximiser le rendement, gagner du temps ou de l’efficacité, je laisse ça aux chefs d’entreprise. De toute façon le hêtre taillé comme-ci ou comme-ça, poussera s’il est arrosé, engraissé, si on lui témoigne une l’attention soutenue et des soins constants.

 

Tailler le bourgeon terminal sert à équilibrer la force de l’arbre dans toutes ses parties.si tu ne le retires pas seules tes extrémités poussent avec force au détriment du bourgeonnement arrière .je t’ai envoyé un MP

Au printemps tu pinces les bourgeons avant qu'ils ne s'ouvrent après c'est trop tard .

 

C'est au moment où les bourgeons s'ouvrent qu'on pince. Il faut voir les feuilles pour les pincer ! On réduit simplement le nombre de feuilles qui sont, chez le hêtre, prédéterminées dans le bourgeon . La technique est bien connue.

Tu as deux moments en fait

Soit à l’éclosion des feuilles,comme tu décris,soit qd les bourgeons s’alonge,en tournant ce bourgeons puis tirer. Je fais la 2eme méthode

Bao,On est d’accord sur la taille d’equilibrage,mais tu ne réponds toujours pas à ma question (et mes questions).

Ça m’intéresse que tu dises qu’il y a un problème,mais il faut aller au bout de la discussion

J’ai bien eu ton Mp

Il faut pincer le bourgeon avec les 2 mains avant que les feuilles ne sortent lorsque tu vois un tout petit bout de feuilles.

Antonin le problème est que tu laisses trop pousser en longueur et tu vois bien qu’au bout de tant d’années tes branches n’arrivent pas à avoir la grosseur désirée ,n’ai pas peur te tailler. tout à l’heure du disais que toi même qu’il y avait un problème de ramifications, au lieu de retirer la branche de gauche taille la au dessus d’un entrenoeud en plein été elle rebourgeonnera .