Haïku...

Patrice Bongrand a déjà abordé ce sujet dans l’article sur les bois morts :

[color=blue]Pour finir 2 haïku d’hiver:

"Être une ourse

hibernant

au fond de son trou"

Takagi Haruko

"A cette eau pure

les riches se désaltèrent

les ours aussi"

Masaoka Shiki[/color]