Forêt de bonsai pluri-especes

J ai commencé voilà plus d une dizaine d années une foret

265859

DSCN0152.JPG

La partie droite à dix ans et celle sur la gauche à 4 ans

265860

DSCN0145.JPG

Cette partie à 1 an

Les arbres sont au nombre de 200 et compte 70 espèces (chêne hêtre bouleau érable tilleul ginko etc)sont en grande partie des prélèvements de différentes régions de France mais aussi des achats boutures

le travail de racine même si mes premiers arbres,étant novice je n y accordé pas trop d importance viser plus à les faire survivre et au port de l arbre j attache beaucoup plus d importance au nébari depuis quelques années (sélection yamadoris et période acclimatation)après à sa place final je fais jouer la concurrence

Pour la taille ,l hiver taille de structure individuelle et l été taille en vert suivant espèces et espaces alloués

Le substrat n est autre que du compost de fumier de cheval pour sa teneur humifere et terre de jardin auquel je laisse fondre un lit de gravier pour le drainage

Les bacs sont en bois d un total de 4 m2 et ont un hauteur de 20cm intérieur et le rembourrage est de la fibre de chanvre pour son côté imputressible

L hiver les bacs ont une armature en grillage ce qui me permet de les couvrir

J aimerai voir d autres exemples des idées pour faire évoluer ce petit monde qui est en perpétuel evolution

La brousse ouais!!!!!

 

70 espèces!!!???? Faut déjà les trouver....

 

Faudrait refaire une photo cet automne pour voir ça sans les feuilles

chapeau la cohabitation dans si peu de m²   :goodjob:   belle réussite en attendant l'espace ouvert

Un bon jardinier ne mélange pas tomate chou-fleur,haricot… ensemble dans le même bac .

En plus,quand on fait du bonsaï on a des règles,des formes,une certaine base à connaître,à respecter.Ce n’est pas parce qu’on plante des plantes ensemble,qu’on peut l’appeler une forêt de bonsaï.

Pour moi,ce n’est qu’un bac de plantes.Mais tant que tu trouves du plaisir pour ça,c’est l’essentiel.Continues comme ça si c’est ce que tu veux faire.

Ben la question est justement

 

Continues comme ça si c'est ce que tu veux faire.

La question est justement : qu'est ce qu'il veut faire ?

J'ai du mal à comprendre où Fredarb veut en venir .....

Notre amis parle de plusieurs bacs. Je n'en vois qu'un avec des jardinières tout autour, lesquelles jardinières contiennent sans doute du lierre .

70 espèces ? J'émets quelques doutes.

Ca dépend...

Les adventives sont comptées ???

Bonjour,

 

C'est vrai que c'est impressionnant :)

Mais je ne peux m'empêcher de me poser une question: 200 plantes sur 4m2 (donc 400 dm2) ça fait à peine 2 dm2 alloués à chaque "individu". Dans ces conditions, je pense qu'il y aura forcément beaucoup de compétition, pour la lumière, pour l'eau et pour les nutriments. Est-ce que c'est vraiment idéal comme situation? Notamment, je n'arrive pas à imaginer comment tu arrives à gérer l'emmêlement des différents systèmes racinaires.

Est-ce que la croissance ne serait pas meilleure en donnant à chaque plante son espace vital?

je pense que se sont de jeunes plants au départ =10 ans sans trop grossir de la base pour la plus part 

mais c'est surement en attendant de les mettre ailleurs individuellement un coup rempotés et les étagères finalisées.....

il a essayé un truc sympa à concevoir...... et la passion l'a envahie.............  :spb105:   

Effectivement, si c'est le cas je comprends mieux.

Ça reste impressionnant à voir, je n'imagine pas le temps que ça doit prendre pour entretenir tout ce petit monde!

A lire je vois que ma démarche fait grincer quelques dents

Les photos reflètent mal la réalité la 2D colle tout sur un même plan

Tout d abord une bonne forêt est une foret diversifier le jardinier range ses carottes avec ses carottes par souci de simplicité et il n est pas rare maintenant de voir des cultures alternées en réponse au maladie et parasite

Et ce n est pas planter des plantes ensemble

c est les faire cohabiter ensemble qui est intéressant ils ont tous un développement une croissance particulier et des formes de feuilles qu’ il faut canaliser ou tirer avantage (le bac où se trouve le lierre fait 50 cm de large et l éventail de feuille fait 1 m d envergure)

Pour les racines je crois qu’ il ne faut pas calculer comme ça ,plus sur la totalité du volume du bac comme chaque espèces à des besoins différents ils se complètent même si de toute façon j engraisse j amende et j arrose

Je cherche plus à créer une entité plus que des individualités

Pour le reste le temps et mon expérience apportera sa patine

Pour le reste le temps et mon expérience apportera sa patine

Je n'en doute pas pour ce qui est de la culture.

 

En revanche sur le plan artistique, c'est peut-être pas gagné...dans l'immédiat. L'intérêt d'une "forêt" en bonsaï ne réside pas seulement dans la juxtaposition d'arbres les uns à côté des autres, si beaux soient-ils, mais dans une harmonieuse et judicieuse plantation, destinée d'une part à donner une impression de perspective, par les différents plans successifs allant du plus près au plus lointain, et d'autre part, en captivant le regard, donnant envie au spectateur de se glisser à l'intérieur pour cheminer vers un sentier à peine esquissé ou tout autre point focal. Bref, une forêt réussie à mon sens est capable de convoquer l'imaginaire et permettre à l'esprit d'y vagabonder. La perception des troncs, leur inclinaison éventuelle, leurs mouvements plus ou moins torturés ou au contraire leur aspect lisse et droit, est au moins aussi fondamentale que le soin apporté au feuillage, son volume d'ensemble et son découpage en masses intermédiaires.

 

Sans perception de plans successifs, de clair/obscur ou de pleins et de vides, c'est difficile de parler de forêt. Il faudrait, pour ce faire, rependre les arbres un par un et se poser la question pour chacun de leur utilité individuelle dans un ensemble construit.

+1 avec gwinru et vous faite peut être de la permaculture sans le savoir ;-).@+

C est vrai je vois ce que tu veux dire élaborer un paysage style immersion dans une foret de hêtre (tellement serein ces endroits)plutôt qu’ une vue plongeante sur la canopee ou un début de foret impénétrable je me suis focalisé sur la culture et avait trouvé la beauté dans la diversité du feuillage alors que je suis aussi passionné d aquariophilie cela aurai dû me sauter aux yeux

merci j ai l image en tête faut maintenant que ça murisse

Pour la permaculture tu va rire j avais imaginé incorporer à côté une fourmilière mais la reine récoltée n a pas colonisée est ce bien ou un mal je réessayer l année prochaine

Une fourmilière ???? :newsm_7: En 10ans, t'as bien du remarquer que les fourmis installent des pucerons partout où elles le peuvent.

C'est peut-être pas l'idée du siècle... voir même que c'est peut-être pas une bonne idée du tout en fait...

 

D'ailleurs, c'est quoi le rapport entre permaculture et fourmilière ?

Amicalement je pense que tu n’es pas sur la même voie que nous.Faire bu bonsaï ce n’est pas du jardinage.Tu vas me dire que c’est la culture …Oui et non

Picasso,ce n’est pas un peintre du bâtiment.Les maîtres du bonsaï ne plantent pas du riz dans les rizières.Le Bonsaï,c’est un art.Et il y a des règles.Comme on dit :tu peux jouer au foot avec des tennis,mais tu seras jamais un footballeur.

Mais c’est aussi une passion,et un passe-temps.Bienvenue chez les fada des arbres en pot

Je voyais plus dans permaculture ce côté écosystème biodiversité autarcie

Les fourmis même si elle protège leur garde mangé qui eux sont néfastes aux plantes,elle n ont peut être pas que ce mauvais côté après tout leur cousine sont les abeilles la nature aurai eu la parade mais c est vrai que c est une connerie ouvrir la voie de la biodiversité avec les fourmis c est plus faire entrer le loup dans la bergerie qu’ autre chose c est dommage car voir des acteurs du monde vivant à l oeuvre m aurai plu

ben alors là, je suis scié :joy:. Je suis pour transgresser les règles mais là c’est carrément au delà de toute imagination possible :scream:.

Amuses toi bien en tout cas :yum::smirk:

un peu étrange j'avoue, surtout que la photo ne montre aucune profondeur.

Peu être qu'avec tous les conseils prodigués plus haut, du travail encore pour quelques années et de la patience tu finiras par obtenir quelque chose.

Je dis quelque chose, car comme certains membres plus haut, je ne pense pas qu'on puisse parler ni de foret ni de bonsaï.

Reprends quelques bouquins sur les forets de bonsaï, et essai petit à petit de créer des "trouées" soit pour la perspective soit pour l'équilibre entre espèce. Taille sévère (t'est quasi en pleine terre tu risque de perdre le dessus..), joue avec les hauteurs, supprime les plantes que tu finira par trouver "malheureuse". Et tiens nous au courant ;)

Bon courage!^^

Ton projet est super intéressant !

Mais comme les autres je pense que ca paraît compliqué :frowning:

Tu as tellement de sujet que tu pourrais en sortir pour faire une forêt plus réduite :wink:

Je sais que les contraintes liées à cette approche m on fait bifurquer de l âme du bonsaika qui est l esthétisme pour l instant.Les forêts que l on voit on ce côté fini statique intemporel de l instant t

C est clair que si on se réfère à la 2e photo je viens de le commencer pour certains y 2 ans ils étaient sur du coton à germer qui pourrai dire d une bouture qu’ elle fera un bonsai

Mais pour la première photo j ai une image vers laquelle je vais tendre pour y restituer l atmosphère

C est loin d être fini j ai plante certains personnages mais certainement pas le décor

Tant que j aurai le plaisir à me promener pour débusquer des pépites et que cela m apprend à faire des choses je continuerai à degrossir le diamant brut