Fagus sylvatica

Me revoici avec un autre projet : un hêtre

 

Son histoire : cet arbre est issu d'une graine mise en stratification au frigo au cours de l'hiver 2013/2014, coupe du pivot dès sa sortie puis mise en bac de culture dans de la pumice, rempotage tous les ans avec reprise du nebari sans jamais tailler la partie aérienne, l'arbre a une vigueur incroyable et me fait deux pousses tous les ans (il est trois fois plus grand que ses petits frères semés la même année).

 

Seulement :

- malgré les travaux sur le nebari, il me manque une racine d'un côté

- les autres racines sont bien ramifiées avec un chevelu dense mais éloigné du collet, elles commencent à former des tubes au niveau du nebari (je me suis laissé un peu déborder par sa vigueur)

- l'arbre est raide comme un piquet

 

J'ai hésité longuement à le remettre dans ma haie mais finalement, je me suis décidé à exploiter sa vigueur pour le reprendre et repartir sur de bonnes bases :

- torsion légère du tronc

- marcottage enterré par étranglement juste au dessus du nebari existant, sans toucher ni au racinaire, ni à la partie aérienne

 

La suite en photos :

 

printemps 2015 : 276994

IMGP4026.JPG

printemps 2016 : 276995

IMGP4329.JPG

travaux début 2017 : 276998

IMGP5077.JPG

277000

IMGP5196.jpg

Papy a été plus rapide que moi ;)

Donc +1 avec papy, je rajouterai que travailler sur l'épaisseur de ton pain racinaire favoriserait l'émission de la racine qui te manque...Ton plant à 3 ans, tu peux pas avoir un nebari déjà étoilé et impeccable, c'est ça le travail du nebari ;)

 

Petite question, si tu le trouves droit comme un piquet pourquoi pas repartir sur du plus fin et profiter de la vigueur de ton plant?

J'ai hésité à faire comme vous dites mais j'ai décidé de marcotter car j'ai déjà travaillé le nebari deux ans de suite sans voir apparaître de racine là où il en manque. En marcottant, je devrais avoir une répartition plus équilibrée des racines. Puis, ce n'est pas que je suis pressé, mais je pense que le résultat sera plus rapide en marcottant plutôt qu'en coupant une grosse racine sur deux tous les ans. Ensuite, je couperai pour éviter les tubes. J'assure le "coup" en marcottant.

Je vais repartir sur du plus fin, la substitution de cime est déjà là (on la voit sur l'avant dernière photo). De plus, j'ai quelques branches très fines sous cette nouvelle cime que je pourrai garder pour le futur.

c'est à dire qu'avec ce procédé tu n'es pas sur non plus d'avoir un départ de racine sur 360.

Comme je disais le fait de travailler ta motte sur l'épaisseur, ça va stimuler l'émission de racine plus haut...et puis tu as d'autres techniques pour la faire venir.

C'est dommage je trouve tu avais déjà un nebari intéressant.

Cette technique est assez efficace, on verra au prochain rempotage.

L'année dernière, j'ai travaillé la motte racinaire sur l'épaisseur (la photo de 2016, c'est après la taille) et c'est d'ailleurs pour ça que j'ai gardé les racines horizontales du nebari sans trop les tailler, ces dernières ont grossi sans qu'il y ait émission d'autres racines au niveau du nebari. une erreur de ma part, j'aurais dû tailler plus fort... 

Concernant les autres techniques, j'aurais pu aussi greffer par approche un jeune plant.

La marcotte a pris mais le temps très chaud et surtout très sec de cette année ne m'ont pas vraiment aidé dans la culture, il a eu un coup de chaud et a été envahi de pucerons lanigères.

L'arbre a fait une seule pousse cette année et s'est bloqué très rapidement en saison.

J'ai eu quelques départs de racines mais je crois qu'il n'en fera pas plus cette année. 

283442

IMGP5351.JPG

283441

IMGP5349.JPG

 

 

 

 

c'est bizarre, mon prunus incisa et un orme de chine on réagit pareil que ton hêtre. J'avais poser un tourniquet comme toi au rempotage. Les feuilles ont cramé par la pointes et c'était très généralisé, peut importe ou je les mettais, c'était jamais assez à l'ombre, et l'arrosage fréquent n'a rien changé. L'ODC encaisse bien depuis quelques temps, mais j'ai dû enlever le fil sur le prunus, je pense ne pas être passé loin du drame.

J'ai l'impression que ça leur tire beaucoup dessus cette technique, et que ça demande un arbre assez gros, avec une grosse vigueur l'année ou on le fait. Au moins toi tu as des racines :spb105:

en effet.. cela dit je trouve aussi que même avec un arbre vigoureux ça marche moyen sur des sujets un peu fins. Comme s'il fallait assez de "jus" dans le bois au dessus du fil pour alimenter assez longtemps et avoir les premières racines.

+1 avec toi boots19, 

​"Les feuilles ont cramé par la pointe et c'était très généralisé, peu importe ou je les mettais, c'était jamais assez à l'ombre, et l'arrosage fréquent n'a rien changé." C'est exactement ce que j'ai remarqué et pourtant cet arbre était fort.

J'avais un autre hêtre, plus petit et un peu moins vigoureux sur lequel j'ai appliqué la même technique (et là, c'était vraiment nécessaire car le nebari était vraiment moche) et il n'en a pas réchappé.

J'ai du mal avec la culture du hêtre en pot en substrat drainant, alors qu'en pleine terre, ça pousse bien, même en plein soleil. Pas facile cette espèce...

J'ai une trentaine de petits plants en pleine terre, de quoi tester différentes techniques de culture pour percer les secrets de cette essence.... :spb90: 

Si vous avez des tuyaux, je suis preneur  :spb95: 

Merci papymandarin, je le douche tous les jours depuis qu'il a eu le coup de chaud, pour le reste, je le faisais déjà.

Les années précédentes, ça se faisait naturellement avec la pluie mais cette année, il fait vraiment sec et je n'ai pas vraiment d'endroit frais dans mon jardin. 

honnêtement j'aurais pas assez de recul pour l'affirmer, et si ça se trouve ma forêt va pourrir des racines cet automne, mais entre ceux là qui pètent le feu, et celui ci qui en a bien chié, la seul diff est le substrat. Trop gros et trop drainant pour le multi, alors que tous les autres sont dans un mix 40% terreau bien bien tamisé, 60% arène granitique de même calibre (je dirais 2/4 mm).

Et même au sein de la forêt, le petit qui est dans un panier ajouré montre clairement qu'il trouve sont substrat trop chaud, en revanche les feuilles n'ont pas brulées, même pas un mm sur la pointe. Il a juste une forme bizarre.

J'avais lu quelque part que c'était un bon mélange de reprise...je vais me tâter a en changer pour les hêtres.

Il me semble aussi que d'autres restent en 100% akadama justement pour ça.

J’en est prélevé deux cette année, mis racines nues, nettoyer au jet et placer dans 50%akadama, 50% pumice. Prélevé au débouremment, ils ont tous les deux repris tranquillement et me refont des pousses à l’heure actuel et n’ont pas brûlés. Par contre j’ai un grand hêtre de 2m en pot depuis 3ans dans pumice/pouzzolane et un reste de substrat de pepiniere et lui tous les ans, malgré une super vigueur, il a une partie des feuilles qui brûle (bon il est en plein soleil quasiment tous le temps sa arrange pas, mais pas plus que mes autres petits…)

Merci boots19 et Cola pour votre aide, je n'ai pas beaucoup de recul sur la culture du hêtre car ça fait 3/4 ans seulement que j'en ai en pot.

Par contre, j'ai remarqué que dans du 100% drainant (pumice pure pour cet arbre), le feuillage avait tendance à sécher lors de l'été notamment (cette année, avec la sécheresse, les conditions de culture ne sont pas idéales pour les hêtres), ce qui confirme vos observations.

L'année prochaine, j'ajouterai de la litière de hêtre tamisée au substrat, ça sera un peu plus rétenteur tout en restant quand même drainant (mieux que le terreau à mon avis car ça devrait apporter des mychorizes également, ce qui devrait l'aider). En effet, lors de la plantation, les faînes mises dans 100% litière s'étaient développées normalement et les feuilles ne séchaient pas, même au soleil. 

Je tiendrai ce sujet à jour.

Bonne culture  :spb95: 

Ce hêtre a fini l'année tant bien que mal et a produit de petits bourgeons à l'aisselle des feuilles. J'ai donc décidé de le remettre en pleine terre le temps qu'il se refasse une santé.

Petit retour sur ce hêtre,

la technique a fonctionné mais l'arbre s'est beaucoup affaibli, un hêtre n'est pas un charme ! ;)

290209

IMGP0005.JPG

Du coup, retour en pleine terre sans rien couper, le temps qu'il se refasse une santé.

Petite mise à jour de ce sujet.

Ce hêtre a bien poussé en deux ans de pleine terre, du coup, je l'ai sabré et la cicatrisation de la coupe (environ 2cm de diamètre) est en cours.

Comme la cicatrisation n'est pas terminée, je vais le laisser encore au moins un an avant de le déterrer. Je n'ai pas regardé le nebari mais compte tenu de la vigueur, il ne devrait pas être mal… Ce sera la surprise au moment du déterrage...

Les photos datent de cet été :

 

La cicatrice : 316954

20191023_103351.jpg

 

La branche relai dont le départ se fond dans le prolongement du tronc : 316950

20191023_103100.jpg

 

La branche relai en 2017 : 316953

IMGP5196.jpg

Ce hêtre a bien poussé en deux ans de pleine terre,.........

Comme la cicatrisation n'est pas terminée, je vais le laisser encore au moins un an avant de le déterrer. Je n'ai pas regardé le nebari mais compte tenu de la vigueur, il ne devrait pas être mal… Ce sera la surprise au moment du déterrage...

Le hêtre cicatrise très bien, y compris en caisse ou pot de culture. C'en est même parfois impressionnant.

 

De mes expériences de yamadori de hêtre je peux affirmer que le système racinaire de l'espèce est des plus traitre. Un joli nebari cache souvent des racines puissantes et profondes qui vont très loin.

 

Je crains donc que laisser cet arbre en pleine terre sans le cercler ou le déterrer  va te réserver des surprises très désagréables. 

Si c'était mon arbre je le sortirais de terre au printemps pour jeter un œil sur ses racines, les tailler et/ou les réarranger éventuellement.

Tu pourras alors prendre une décision : le remettre en pleine terre ou le faire migrer en caisse de culture.

 

En tout cas j'espère que tu as placé une tuile plate sous ses racines il y a deux ans !!

 

Bonjour bonsaiphil,

 

Ton message m'a interpellé et je suis donc allé vérifier le nebari cet après-midi et....... un grand merci à toi car ta remarque est plus que judicieuse.

La preuve en images :

317063

20191231_151755.jpg

317065

20191231_151600.jpg

 

Le nebari est plutôt sympa hormis une racine que je vais devoir supprimer. Par contre, les racines ont effectivement bien grossi et le diamètre du tronc au niveau du collet a pris 0.5 cm.

317067

20191231_152416.jpg

Il va donc falloir intervenir au printemps.

Intéressant !

La surprise du printemps résidera sans doute dans la longueur de ces racines !

La patience et la prudence dont tu fais preuve pour la culture de tes chênes doit sans doute être revisitée dès lors qu'on parle de Hêtres.

 

D'une manière générale, je ne laisse aucune espèce plus de deux années en pleine terre sans la déterrer pour inspecter les racines et généralement au bout de ce temps il y a du travail, quitte à la replacer en terre après cette opération.

Pour les P. mahaleb, les Ulmus minor ou les cotoneasters j'aurais même tendance à surveiller toutes les années....

J confirme bonsaiphil…+1… qd j ai vu mon ulmus minor, j ai vite compri que le champ c est bien mais sous surveillanve rapprochée…:joy::joy::joy::joy: