Ecorce de pin

Je suis allée faire un tour dans mon bois à moi, le Parc des Buttes chaumont :newsm_15: et au pied d’un pin qui, selon le tableau d’identification, devrait être soit un pin maritime, soit un pin noir d’Autriche … maritime à Paris??? j’ai ramassé de l’écorce (d’où la récupération dans la nature :rolleyes: … ah bon, c’est interdit? Mais non, je n’ai rien dégradé, juste ramassé au pied de l’arbre :newsm_7: ) et en suite j’ai trouvé de l’écorce que les jardinier avaient mis au pied des buissons: et bien, ce n’est pas la même chose! "Mon" écorce a des écailles très large (jusqu’à 3 x 5-6 cm, mais on peut toujours réduire! et de 3-4 écailles d’épaisseur) et l’écorce "industrielle" du parc fait des "tas" de 2-3 cm de toutes petites écailles … qui font de la poussière si on gratte avec l’ongle

Réfléchissons:

  • l’utilité de l’écorce est d’aérer le substrat et de maintenir l’umidité

  • les petites racines ne doivent pas être étouffées par les particules … d’ortie (pour ceux qui ont suivi le débat :newsm_15: :newsm_8: ) ou d’autre

DONC

  • "mon" écorce me paraît aérer mieux le substrat (je pense la rajouter à de la pouzzolane et akadama lors du rempotage de mon nouveau genevrier)

MAIS … est-ce qu’il y a des raisons cachées pour que lécorce de pin vendue soit ce qu’elle est :unsure: … sûrement … mais laquelle??? J’aime bien comprendre, moi … :rolleyes: