Composition engrais

Bonjour,

Qui a la composition exacte du tamahi et du biogold.

Merci d’avance

pfiou quand on voit les info fournies par le fabricant, c'est pas gagné!

 

Au mieux je trouve pour le tamahi

Engrais NPK 4-2-1 : Azote (N) organique total 4%, Anhydride phosphorique (P2O5) total 2% , Oxyde de potassium (K2O) soluble dans l’eau 1%.

Colza, son, algues, ferment… 

Mais tu avais déjà dû  croiser ce lien. 

http://www.shizen-nutrition.com/tamahi-421-seido-boulettes-dengrais-xml-353_355-920.html

 

C'est le problème des engrais organiques (enfin pas un gros problème quand même..) la loie n'impose rien en terme de composition. Ses "produits" ne sont pas sous "AMM" Autorisation de mise sur le marché.

Avoir le NPK c'est déjà pas mal pour calculer son coup, mais je pense pas t'apprendre grand chose lol

 

Pour les algues, pas 36 solutions, je vois OK

Mais pour le colza et le son, sont bien gentils mais ils pourraient être plus précis...colza en feuilles composté? en paille? son de colza? tourteau de colza?? 

et le son? du son de quoi?? ^^

C'est comme la recette du coca-cola, c'est secret.

Moi, je vais passer au tamahi cette année. J'ai eu la chance de discuter avec son créateur, il m'a convaincu.

J'utilise deux tamahi le summer 9/4/2 et autumn 3/7/9. Alors est ce parce-que j'utilise mal le summer mais il ne me plait pas du tout comparé à l'autumn qui lui se décompose très bien.

Si je ne recouvre pas le 9/4/2 de sphaigne ou l’enfouir dans le substrat, il reste dur et n'entre pas en décomposition.

 

Maintenant que j'en parle, il faudrait que j'envoi un mail au revendeur dont j’apprécie son sérieux et ses prix d'ailleurs afin de lui demander conseils, il m'en reste 2 kg et je n'ai pas l'intention de les jeter!!   

Depuis que je connais le nom de cet engrais, j'étais étonné parce que tamahi (玉肥), en japonais, ça veut dire « engrais en boulettes » et donc, je ne voyais pas comment une société japonaise pouvait coller un tel nom à ce produit, mais bon, ça ne me préoccupait pas plus que ça.

Je viens de comprendre en suivant ton lien, en fait c'est une société française qui colle juste des noms japonisants à ses produits. Un peu comme Sumo-bonsai qui   reconditionnait des produits génériques pour les vendre  à des prix exorbitants...Et, justement, des parties entières de leur site sont les mêmes que celles de Sumo. ;)

Piqué par la curiosité, je suis allé voir leur page « mentions légales » qui est assez rigolote : elle est écrite en noir sur fond gris foncé (alors que le reste du site est en blanc sur le même fond) et en plus il lui manque un certain nombre de mentions obligatoires. (Pour la liste, voir https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31228).

Question honnêteté, c'est du mauvais côté de la limite.

Qui a la composition exacte […」du biogold ?

 

Personne. Même pas Biogold.

Sur leur page de présentation http://www.biogold.co.jp/products/bo.html , ils indiquent N(4〜6)P(5〜7)K(3〜4)en précisant que comme c'est une production à partir de matériaux organique, la composition finale n'est pas constante et qu'il s'en remettent à la compréhension de leurs clients ;)

 Un peu comme Sumo-bonsai qui   reconditionnait des produits génériques pour les vendre  à des prix exorbitants...Et, justement, des parties entières de leur site sont les mêmes que celles de Sumo. ;)

 

Sauf que lui frabrique ses engrais, pas de reconditionnement.

Comment le sait-on ?

 

Ce n'est écrit nulle part, et leur page « fabrication et matières premières » est entièrement vide !

 

À 99 % de chances, Shizen nutrition, c'est  Sumo remarkété.

j'ai discuté avec le créateur qui m'a expliqué le processus de création de son engrais. c'est un processus très complexe, d'ou le prix.

 

Tu te trompes vraiment en annonçant ca: À 99 % de chances, Shizen nutrition, c'est  Sumo remarkété.

ou achetez vous votre engrais tamahi ? 

Tu te trompes vraiment en annonçant ca: À 99 % de chances, Shizen nutrition, c'est  Sumo remarkété.

 

 

Effectivement, les relations sont plus complexes que cela.

 

Par contre, un petit coup de whois permet de savoir quelle est la personnalité bien  connue du bonsai français qui éprouve (et comme c'est quelqu'un que j'aime bien, je le déplore) le besoin de se cacher derrière une page ne satisfaisant pas aux exigences légales.

Quant à savoir si c'est un fabriquant, à chacun de se faire son opinion.

Ok

Donc au final on ne sais pas ce que contiennent ces engrais ?

Après je connais pas non plus la composition de mon propre compost, ça ne m'empêche pas de m'en servir avec succès  :spb44:

attention au terme tamahi, il y a plusieurs désignations ou marque avec ce terme et comme lanig le décrit c'est peut être juste pour indiquer engrais en boulette.Et l'engrais ne fait pas tout ( entre noeud court, petite aiguilles, ...), c'est un ensemble de facteurs qu'il faut gérer.@+

Bien vu. Une personnalité qui en plus se permet de rédiger un article sur les engrais dans une revue bien connue : conflit d'intérêt manifeste.

Depuis que je connais le nom de cet engrais, j'étais étonné parce que tamahi (玉肥), en japonais, ça veut dire « engrais en boulettes » et donc, je ne voyais pas comment une société japonaise pouvait coller un tel nom à ce produit, mais bon, ça ne me préoccupait pas plus que ça.

 

Effectivement, les relations sont plus complexes que cela.

 

Par contre, un petit coup de whois permet de savoir quelle est la personnalité bien  connue du bonsai français qui éprouve (et comme c'est quelqu'un que j'aime bien, je le déplore) le besoin de se cacher derrière une page ne satisfaisant pas aux exigences légales.

Quant à savoir si c'est un fabriquant, à chacun de se faire son opinion.

 

Je viens de comprendre en suivant ton lien, en fait c'est une société française qui colle juste des noms japonisants à ses produits. Un peu comme Sumo-bonsai qui   reconditionnait des produits génériques pour les vendre  à des prix exorbitants...Et, justement, des parties entières de leur site sont les mêmes que celles de Sumo. ;)

Piqué par la curiosité, je suis allé voir leur page « mentions légales » qui est assez rigolote : elle est écrite en noir sur fond gris foncé (alors que le reste du site est en blanc sur le même fond) et en plus il lui manque un certain nombre de mentions obligatoires. (Pour la liste, voir https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31228).

Question honnêteté, c'est du mauvais côté de la limite.

Personne. Même pas Biogold.

Sur leur page de présentation http://www.biogold.co.jp/products/bo.html , ils indiquent N(4〜6)P(5〜7)K(3〜4)en précisant que comme c'est une production à partir de matériaux organique, la composition finale n'est pas constante et qu'il s'en remettent à la compréhension de leurs clients ;)

?

?

Bin, vous avez fait le petit coup de whois ?

Lol le conflit d'intérêt ! On va arrêter de faire le malin. C'est Jérôme Hay du jardin du Levant qui PRODUIT cet engrais.

Passez chez lui, il vous expliquera avec plaisir et passion, le processus de fabrication complexe de l'organique. Et comme c'est bien spécifié plus haut la composition (% de certains éléments ) peu varier un peu d'un lot à l'autre. Un test en labo pour savoir le contenu exacte coûte environ 5000 euros, vous pensez qu'il va le faire pour chaque lot de fabrication ?!!!

Au niveau environnemental, si vous préférez acheter vos produits en provenance du Japon, et bien faîte ...

C'est Jérôme Hay du jardin du Levant qui PRODUIT cet engrais

Et il le produit chez lui ou il le fait produire (je précise que c'est une vraie question, pas une question rhétorique)

Lol le conflit d'intérêt ! On va arrêter de faire le malin. C'est Jérôme Hay du jardin du Levant qui PRODUIT cet engrais.

Passez chez lui, il vous expliquera avec plaisir et passion, le processus de fabrication complexe de l'organique. Et comme c'est bien spécifié plus haut la composition (% de certains éléments ) peu varier un peu d'un lot à l'autre. Un test en labo pour savoir le contenu exacte coûte environ 5000 euros, vous pensez qu'il va le faire pour chaque lot de fabrication ?!!!

Au niveau environnemental, si vous préférez acheter vos produits en provenance du Japon, et bien faîte ...

Pour être plus clair sur le conflit d'intérêt : comment appelle-t-on le fait de rédiger un article dans le dernier EB sur les engrais organiques en citant le nom du produit que l'on vend sans indiquer qu'on en est le vendeur?