Cicatrisation Gingko

Bonjour !
Je possède un Gingko de taille imposante : hauteur 70 cm, tronc 10 cm de diamètre.
Lorsque je l’ai acheté, une branche importante avait été coupée et il subsistait un disgracieux moignon.
J’ignorais à l’époque les difficultés de cicatrisation de cet arbre. Donc, il y a 3 ans, j’ai remplacé ce moignon par un jin elliptique de 115 x 32 mm visible sur la photo jointe.
Comme je l’ai lu dans ce forum, l’écorce c’est effectivement soulevée d’un petit cm sur la périphérie.
Au plus large de l’ellipse, la moitié de la branche est traitée en jin, ce qui empêche de sculpter plus pour atteindre l’écorce soudée.
Quel conseil esthétique pouvez-vous me donner et à quelle époque puis-je le pratiquer ?

mon expérience en Ginkgo se limite à ce seul très beau sujet, donc vos conseils me seraient fort utiles. :rolleyes:

Voici la photo du bonsaï entier. Le jin est au milieu à gauche. Est-ce que cela vous inspire ?
Je rappelle les dimensions : hauteur 70 cm, diamètre du tronc 10 cm et jin 115 x 32 mm donc un peu plus petite que la 1ère photo transmise.

En fonction de mes observations et en matière de cicatrisation le champion est le Métaséquoia et le dernier de la classe est hélas le Ginkgo biloba !
J’ai pratiqué un jin sur un genévrier sur une longueur de 25 cm et il a produit une très belle cicatrice.