Carmona

Bonjour j’ai ce Carmona depuis décembre et il pousse bien. Je l’ai transpoté dans de la pouzzolane dés son arrivée et là je l’ai taillé assez sévère je voulais savoir ce que vous en pensez.Je sais que pas grand monde s’intéresse a cette essence mais bon…

Avant

239921

IMG_20150403_192001.jpg

Après

239922

IMG_20150417_120658.jpg

Je pense choisir la première face et essayer de former deux « casques » larges, un en haut et un autre plus bas.

Merci.

LOL, je ne sais que penser de cette espèce et de ce qu'on en lit sur le net. Je lis sur ce forum des conseils qui rejoignent les généralités sur la culture, indépendamment de l'espèce. Par exemple, je vois qu'on conseille de rempoter de la même façon et dans le même type de substrat drainant que pour n'importe lequel de nos feuillus indigènes. Mais je ne vois aucun sujet sur un exemplaire de l'espèce qui soit cultivé depuis des années.

 

Je n'ai jamais eu de carmona. La seule expérience proche que j'en ai se résume à celle de 2 potes :

- Le premier n'a rien fait de spécial, substrat d'origine, cultiver comme ses ficus. Il en a crevé 2

- Le second en possède un depuis 5 ans, c'était son premier bonsaï. Cultivé dans du terreau pur dans un pot émaillé même sur l'intérieur et sans aucun trou de drainage O_o Il fait de longues pousses vigoureuses et fleurit tous les ans pendant de longue période. On est en Brabant Wallon, c'est la Belgique, réputée pour son soleil et sa sécheresse...hum hum... Le pote m'a déjà raconté être rentré de 2 semaines de vacances et avoir trouvé l'arbre comme dans une baignoire, le pot rempli à ras bord. L'arbre n'a pas bronché. Lors des périodes pluvieuses, il met une cale sous le pot pour le pencher et que le trop plein s'écoule.

Etonnant non ? Perso, j'en suis très amusé et quand j'entend ça, je me demande si tous ceux qui rempotent en drainant ne voit pas leur arbre mourrir contre toute attente...

Malgré cela, ce printemps il tente une autre approche avec son arbre. Il l'a rempoté dans 100% akadama, pot terre cuite non émaillé et percé. On a pas trop touché aux racines, la même prudence que pour un pin quand on est pas expert. Jusqu'à présent il me dit que l'arbre reste dans la même forme (il est évidemment en intérieur tout l'hiver, mais séjour chauffé normalement, pas en pièce froide)

 

J'espère donc que tu nous offriras le suivi de ton arbre :-)

 

Bon amusement !