buerger

J’ouvre un nouveau sujet avec ce petit buerger que j’ai trouvé chez Truffaut.

A l’origine j’y allais pour acheter un panier pour une plante de mon bassin: coût 1€, pas de monnaie. Bref j’ai eu des scrupules à sortir ma CB pour une somme aussi dérisoire, donc je suis allé tourner autour des arbres, un bel arrivage d’érables, dont un katsura qui me plaisait bien, mais un point de greffe vraiment trop moche pour me décider, je me retrouve alors bien malgré moi ;) au rayon bonsaï et là perdu au milieu de piquets tout moche, un petit bestiau. je tourne autour, regarde derrière moi (personne), je gratte la surface du "substrat" et… repars avec.

Maintenant une présentation en photos, avec un commentaire sur ses qualités et défauts d’arbre de grande distribution.

Tout d’abord les 4 faces:

133135

buerger_2010_05_06_17_28_24.JPG
[attachment=133136:buerger_…17_28_5

9.JPG]

133139

buerger_2010_05_06_17_29_38.JPG
[attachment=133137:buerger_…17_30_1

0.JPG]

On rentre un peu dans l’arbre pour admirer la construction d’un arbre de cette catégorie.

Une construction en 2D, pas de profondeur. Des branches artificiellement baissées et quelques traces de ligatures, mais voyez plutôt.

133140

buerger_2010_05_06_17_38_23.JPG
[attachment=133141:buerger_…17_39_1

4.JPG]

Et que dire de la tête! Encore que la coupe n’est pas aussi grosse et moche que ce à quoi on peut s’attendre sur ce genre de produit.

133143

buerger_2010_05_06_17_40_03.JPG

Et maintenant passons à la vrai bonne surprise, encore que je fais mon difficile parce que les défauts présentés ne sont pas tellement difficile à rattraper. Donc je disais, la vrai bonne surprise: le nébari.

133144

buerger_2010_05_06_17_31_20.JPG

Et un repère pour l’échelle.

133145

buerger_2010_05_06_17_37_02.JPG

Le substrat comme vous le constatez est constitué de bon vieux terreau avec une certaine proportion de sable, cela fera l’affaire jusqu’à son rempotage l’année prochaine.

Le programme maintenant: se précipiter de ne rien faire. Ce n’est pas tout à fait vrai, il faut surveiller l’arrosage et le laisser pousser à fond pour le préparer aux futurs travaux.

On reviendra dessus plus en détail après la chute des feuilles.

La présentation se termine ici.