Akadama: 50% de perte après tamisage!

Bonjour,

 

Dites moi tout, vous qui avez l'expérience: j'ai acheté un sac d'akadama fin 2mm/6mm sur internet, et après passage au tamis 2mm, il ne me reste plus que la moitié du volume, tellement il y avait de poussière.

 

C'est toujours comme ça ou est-ce que je suis tombé sur un mauvais lot?

 

Cyril

Il y a plusieurs qualité.D'après mes maigres connaissances le paquet sur lequel figure  3 bandes est de meilleure qualité mais il généralement plus cher.Globalement,ce substrat n'est pas adapté chez nous car il ne se délite avec le froid.Autre info, on utilise généralement la granulométrie dont tu parle sur un arbre fini et de la grosse sur un arbre en construction.Et oui en tamisant on peux aussi voir beaucoup de perte,encore plus semble t-il car il s'agit d'argile et si celui n'a pas été bien séché.@+

Même expérience sur de l'akadama avec 3 bandes sur le sac.

 

Et en plus, dans ce qu'il te reste après tamisage, 90% est de la toute petite granulo (genre 2-3mm). Celle qu'on utilise le moins souvent (car on a logiquement plus d'arbres en construction que d'arbres aboutis), et en plus petite quantité (les arbres aboutis sont en petits pots, pas en bac de culture).

 

Et en plus, comme disait Corto, ça se délite.

 

Bref, l'akadama c'est tabou on en viendra tous à bout.

Hel'eau,

 

Si vous savez pas quoi en faire, il suffit de me donner tout ça... Pour mes boutures et mes semis!

 

;)

erf :(

 

Par contre, du coup, vous remplacez par quoi qui soit rétenteur? Parce que clairement, je ne peux pas arroser en journée l'été, et même pendant les week-end de demi saison, c'est assez casse pieds de devoir demander à quelqu'un de se coller à l'arrosage :s

Tu peux remplacer par la pumice ou pierre ponce. Si tu as besoin de davantage de retention tu peux ajouter de l’ecorce composté ou de la tourbe en faible quantité.

Tout depend de l’etat d’avancement de tes arbres et de l’exposition de ton esmace de culture.

Amicalement Pascal

Tu peux essayer de mettre de la sphaigne hachée par exemple.Tu as aussi la possibilité de mettre un arrosage automatique.Il existe des solutions.Mais l'arrosage et son suivi sont importants.Les besoins varient suivant différents facteurs.@+

Tu cherches beaucoup de rétention, dans un substrat qui reste très drainant, et qui ne se délite pas  ? 

 

...... Chabasaï® , ton substrat,  sera. 

 

:PB143:

Une fois j'ai eu ça avec l'akadama,pourtant il avait ses trois lignes et était de bonne qualité.Je pense que ça provient du fait que c'est importé en sacs et que si on tombe sur le sac de dessous les grains ont sont pulverisés par le poids des sacs du dessus.

C'est en effet une explication plausible, à laquelle il faut ajouter d'éventuelles nombreuses manipulations du sac...

 

Sinon, pour obtenir de la mousse sur le substrat, une très fine couche de poussière d'akadama + humidité constante, c'est l'idéal...

Le problème c'est que pumice et pouzzolane est introuvable en Belgique,ça fait râler. :spb95:

Salut,

Et pourquoi on ne les trouve pas en Belgique?

Pasqu'on y trouve de la seramis, qu'on trouve pas en France ?  :spb13:

La dernière fois que j'ai été chez Renato Carta - en octobre 2012 -  il avait de la pumice. Et Dany Use a ce qu'il appelle du bims et vend pour de la pumice.

Et Dany Use a raison, parce que bims et pumice, c'est exactement la même chose. (bims, raccourci de bimstein, le nom en allemagne - et je pense en flamand - vient du latin pumex, qui a donné pumice en italien, conservé comme tel en anglais, et ponce en français)

 

La différence d'aspect entre les deux vient juste du fait que celle vendue sous le nom de bims est celle extraite en Allemagne, près du Lac Laacher (proche de Coblence), alors que celle vendue sous le nom de pumice, vient généralement d'Italie (Sicile pour être prècis). Mais les propriétés physico-chimiques, la porosité et la densité sont très proches, suffisament pour qu'à notre niveau, on ne fasse pas la différence.

Ah c'est bon, a savoir,car du bims ça j'en ai,je l'employe pour augmenter le drainage.Maintenant je dois dire que il y a quand même des differences légères entre bims et pumice suivant Thierry Quinchon,

Légéres, oui, mais pas suffisantes, encore une fois, pour que les résultats soient significatifs pour nos usages.

 

Si tu pratiques l'allemand ou quelqu'un de ton entourage, tu peux regarder là :Mineralien Atlas