2 Picea abies sur roche

]Abies pectinata  (Sapin blanc, pectiné ou Sapin commun, ou Sapin des Vosges).

récupérés sur un chantier dans les Vosges en 2010, sur la roche depuis 3 ans dans bac de culture ajouré

 

258791

SAM_2484.JPG

 

 

258794

SAM_2490.JPG
 

 

face arrière

258795

SAM_2488.JPG
 

 

reste à travailler sur les branches

 

 

 

 

a votre avis, faut-il supprimer un des troncs verticaux sur l'arbre de droite ? 

ou ligaturer le plus fin de façon à le mettre un peu plus à l'horizontale

Peut-être, mais faire gaffe car les deux arbres semblent implantés un peu dos à dos. Il ne faudrait pas qu'ils se séparent définitivement, mais trouver un mouvement qui les lient.

Sinon impressionnant le racinaire.

Ton duo ne serait-il pas plutôt constitué de deux Picea abies ? (je l'espère pour toi !!)

Parce que les aiguilles du sapin des Vosges sont disposées comme cela :

258845

abies_alba1.JPG

Elles sont relativement à plat de part et d'autre sur le rameau. Alors que tes arbres possèdent -d'après ce que l'on peut distinguer - des aiguilles tout autour du rameau.

Ceci dit Picea abies (Epicea) est tout au aussi typique dans les Vosges, mais ce serait au moins un bon candidat pour un bonsai. Alors que le sapin....  :-(

+1 avec Bonsaiphil !!

Abies pectinata d’après

 

Peut-être, mais faire gaffe car les deux arbres semblent implantés un peu dos à dos. Il ne faudrait pas qu'ils se séparent définitivement, mais trouver un mouvement qui les lient.

Sinon impressionnant le racinaire.

c'est le meme arbre 

 

 

Ton duo ne serait-il pas plutôt constitué de deux Picea abies ? (je l'espère pour toi !!)

Parce que les aiguilles du sapin des Vosges sont disposées comme cela :

attachicon.gifabies_alba1.JPG

Elles sont relativement à plat de part et d'autre sur le rameau. Alors que tes arbres possèdent -d'après ce que l'on peut distinguer - des aiguilles tout autour du rameau.

Ceci dit Picea abies (Epicea) est tout au aussi typique dans les Vosges, mais ce serait au moins un bon candidat pour un bonsai. Alors que le sapin....  :-(

 

Abies pectinata d’après un forestier au moment de la récupération

j'ai vérifié ces jours çi sur le site de l'ONF, cela correspond

Bonsaiphil parle bien de tes deux arbres dont le double troncs…

Je parle bien de TES deux arbres, effectivement.

 

La confusion est totale entre le sapin est l'épicea quand les "gens" parlent, mais aussi dans la nomenclature scientifique (Picea ABIES et ABIES alba) et jusque dans les fiches de PB . Il y a longtemps déjà, j'ai pointé cette confusion dans cette fiche des espèces de PB. Mais le message a été "modéré" par Jox . ("modéré" = supprimé).

 

Quand aux gars de l'ONF, j'ai toujours pensé qu'ils parlaient plutôt un latin de cuisine...

 

Je maintiens que tes deux arbres -pleins de potentiel- sont des Picea abies. Évidemment une photo en gros plan sur les rameaux pourrait donner plus d'informations.

De toute manière je ne crois pas trop m'avancer en disant qu'en 5 années de culture, Abies alba (le sapin pectiné) n'aurait jamais donné autant de résultats.

Yes…

Le « sapin de Noël » classique c’est du picea abies

Le conifère courant en montagne, qui réagit bien en bonsaï contrairement au sapin…

@ Bonsaïphil: Si j'ai supprimé quelque chose, ce n'est certainement pas parce que tu pointais une caguade dans une fiche de PB, mais plutôt à cause du ton duquel tu es coutumier.

Et les habitués le savent très bien.

 

Ceci dit, malgré ton traditionnel désagréable mélange des genres, je remonte l'info auprès de l'équipe des rédacteurs.

La confusion est totale entre le sapin est l'épicea quand les "gens" parlent, mais aussi dans la nomenclature scientifique (Picea ABIES et ABIES alba).

 

Il n'y a pas de confusion dans la littérature scientifique, comme tu le soulignes d'ailleurs dans ton message:

Epicéa : Picea abies

Sapin : Abies spp. 

 

Si le fait que la même suite de caractère se retrouve dans deux noms différents, la confusion est totale entre les neutrinos, les neutrons, les protons, les electrons, et tout ces trucs en neutr- ou -ons qu'on voit jamais dans la forêt :-D

 

Mode Humour [ON]:

Le manque d'imagination des taxinomistes est parfois affligeant, par exemple chez les Lauraceae

Du coup, j'ai passé la semaine entière à entuber des Daphné (Actinodaphne, Iteadaphne, Alseodaphne, etc)... je suis épuisé :-D

Et c'est pas fini, je commence à travailler les jumelles Phoebe (Phoebe et Notaphoebe) la semaine prochaine. Elles me résistent depuis un moment, mais j'ai trouvé un produit qui devrait me permettre de finalement les entuber aussi...

J'aime mon job :-)

Mode Humour [OFF]

a la limite, moi qui ne suis pas botaniste, ça me passe un peu au dessus, et c'est certain que je ne suis sur de l'espèce.

 

cette composition est atypique, et elle me plait, reste du travail pour harmoniser l'ensemble

j'ai d'autres arbres qui ne sont pas dans le standard mais ils m'interpellent et je les trouve intéressant :newsm_7:

.... et c'est certain que je ne suis sur de l'espèce.

 

Il serait néanmoins intéressant de poster un plan rapproché des aiguilles car la détermination de l'espèce est importante dans ton cas.

En effet, on ne conduit pas le travail sur Picea abies de la même manière que sur Abies alba.

Alba = blanc parce que l'écorce est blanche (ou très claire) ce qui ne semble pas non plus le cas de ton arbre.

Est ce que les bourgeons sont déjà verts ?

 

Je trouve cette composition sur roche à la fois originale et particulièrement attractive . Si c'est un Picea abies il est grand temps d'élaguer de manière à favoriser la pénétration de la lumière et donc le bourgeonnement arrière et la densification . Personnellement je ligature mes Picea abies en culture dans des positions qui permettent cet ensoleillement maximum , sachant que les positions futures des branches seront sans doute différentes. Ce n'est pas un problème car l'incroyable souplesse des branches permet très facilement ce genre de correction. L'espèce garde très longtemps (> 1 an) en mémoire ses courbures initiales des branches.

@ Bonsaïphil: ...

Ceci dit, malgré ton traditionnel désagréable mélange des genres, je remonte l'info auprès de l'équipe des rédacteurs.

Ce propos est tout simplement injuste :

je ne suis pas responsable du mélange des genres PICEA d'une part et ABIES d'autre part ! Bien au contraire, je la relève et j'essaye d'y palier.

Ce n'est pas de ce mélange des genres là que je parle, mais tu le sais très bien. :spb79:

Bonjour,

 

on s'égare, on s'égare, la question de bonsai10 était :

"a votre avis, faut-il supprimer un des troncs verticaux sur l'arbre de droite ? 

ou ligaturer le plus fin de façon à le mettre un peu plus à l'horizontale"

 

A part Pierre personne ne réponds !

Perso je ne supprimerai pas les deux troncs et j'essaierai de faire la mère et les enfants.

 

Antoine

Je pensais qu'à travers mon point de vue exprimé plus haut, on comprendrais que la question de bonsai10 n'étais pas la bonne. Ou du moins est-elle secondaire (ou prématurée ?) dans l'état actuel de l'arbre d'une part et du fait que cela soit probablement un Picea abies.

 

Les considérations de père, mère, enfants, cousins ou cousines ne devraient pas intervenir à ce stade. Cette métaphore familiale est de toute manière exécrable.

 

Il faut prendre le problème autrement : il s'agit de deux arbres sur un rocher. Dés lors la question première qui se pose est de savoir lequel des deux aura la prédominance. En fonction du choix opéré, on supprimera beaucoup de branches de l'un et de l'autre en ayant pour l'instant à l'esprit uniquement la question de la prise à la lumière des branches restantes.

Ceci étant fait, on commencera à tirer en tournant sur les bourgeons fraichement sortis, comme la fameuse technique sur Picea abies le préconise.

En envisageant les choses ainsi, la suppression dans l'arbre de droite d'un des deux troncs s'impose : celui qui est le plus faible et qui se trouve à l'intérieur.

 

Tout cela est implicite dans mon message plus haut dés lors que j'ai mis l'accent  sur la prise à la lumière.

photos des aiguilles, plates, 

258906

SAM_2534.JPG

 

 

 

258908

SAM_2492.JPG
  

258909

SAM_2493.JPG

Les aiguilles sont plates mais disposées tout autour des rameaux donc pour moi aussi c’est bien Picea abies.@+

Merci pour les photos, Bonsai10

Il n’y a pas de doute : ton arbre NE peut PAS être un Abies alba  aussi nommé Abies pectinata (Sapin blanc, pectiné ou Sapin commun, ou Sapin des Vosges).

 

Par ailleurs les aiguilles, leur disposition, la forme des bourgeons, la couleur des branches tout cela montre que les chances pour que ce soit Picea abies est de l’ordre de 99%   :slight_smile:

Ceci étant dit, on peut maintenant intervenir sur ce duo vraiment original en toute connaissance de cause. Et j’en reviens à la suppression de branches et la réduction des jeunes pousses dans une dizaine/quinzaine de jours.

Pour en savoir plus : la page de Harry Harrington

La technique qui y est décrite est illustrée par des Picea glauca et Picea pugens . Mais on fait pareil avec Picea abies. L'opération est d'actualité pour toi, il faut lire attentivement et appliquer

La fiche PB dit :

"Les nouveaux bourgeons devront être pincés et non coupés. Attendre que les aiguilles sortent de leur gangue et, avant qu’elles se déploient, saisir les aiguilles au centre du bourgeon entre le pouce et l’index et tourner. Ainsi, ces jeunes aiguilles se détacheront du bourgeon."

Ma remarque :

attend qu'elles se déploient tout de même !.... pour être plus précis dans la proportion de pousse que tu va éliminer.

 

Pour ce qui et de la taille de branches, je pense que tu peux encore la risquer en cette fin avril. Normalement on le fait un peu avant. Mais dans ton cas je le ferais. Et pas seulement le tronc double de l'arbre de droite !!! Il y a vraiment beaucoup à nettoyer sur les deux arbres.

Pareil

Picea abies sans aucun doute