La réalisation de Khazaar

C’est au tour de Khazaar de partager avec nous la réalisation de son présentoir à bonsaï qui lui a coûté un bon coup de soleil.

Budget (en plus du coup de soleil) : environ 150 euros.

L’état des lieux avant le chantier

D’abord, on creuse pour mettre les piquets dans de jolis graviers plutôt que la vilaine terre. C’est décoratif et ça draine bien :

Une couche de sable pour éviter que ça fasse de la boue quand il pleut :

Et le géotextile par dessus

On peut alors placer les supports des piquets en acier galvanisé. Une partie est enfoncée dans le sol, l’autre sera boulonnée sur la dalle de béton, mais pas tout de suite :

Les piquets (7 x 7 cm) sont placés dans les supports, on voit mieux la place que les étagères vont occuper. Les bois, déjà traités en autoclave, sont recouverts d’une lasure style "Ecocarboline", essentiellement pour des raisons esthétiques (comme disait Diex, ça cache le vert pisseux des bois traités).

Les supports des étagères sont également en piquets de 7 x 7 cm et sont boulonnés aux poteaux verticaux par des tire-fonds de 8 mm de diamètre. C’est du solide, je suis monté dessus pour placer la couverture.

Ce n’est qu’une fois tout les supports reliés entre eux et mis à distance via une série de cales que les supports galvanisés sont boulonnés :

Khazaar fixe des lattes au sommet des piquets qui supporteront des petits chevrons destinés à accueillir un filet d’ombrage en été. Ce sont des lattes de 30x40mm, non traités en autoclave (contrairement aux chevrons), donc trois couches d’écocarboline.

Et pour finir les chevrons de couverture (19 x 30mm), cloués aux lattes de supports :

Petit bémol, son fournisseur était en rupture de dalles de 40 x 40, donc les petits arbres ont dû encore patienter un peu.... Mais pas trop longtemps, voici l’étagère enfin terminée...

... et garnie.

Ca ressemble pas trop mal au projet initial, non ?


L’équipe des rédacteurs fous