Eté

Arrosage :

Très suivi en fonction du climat. Garder à l’ombre les essences sensibles au manque d’eau et prévoir divers mécanismes de régulation en cas de fortes chaleurs (linges mouillés sur les tablettes autour des pots par exemple).

Arroser de préférence hors soleil et sans mouiller les feuilles.

Attention aux espèces qui supportent mal ou pas du tout le calcaire : en l’absence d’eau de pluie, voir cartouche Brita ou équivalent, ou quelques gouttes de vinaigre dans l’eau, qui peut aussi être mise à décanter avec une poignée de tourbe.

Fertilisation :

L’été marque un ralentissement de la croissance au profit de la lignification (aoûtement). On passe donc progressivement à un engrais moins riche en azote.

En cas de fortes chaleurs, si l’arrosage est problématique, éviter les engrais liquides minéraux dont les sels pourraient s’accumuler dans le substrat et brûler les racines.

Ligatures :

En période d’aoûtement, bien veiller à ce que les ligatures ne marquent pas le bois. Il est possible alors ou d’en poser de nouvelles, moins serrées, si encore nécessaires, ou parfois de les remplacer par un haubanage,
à voir selon les résultats à obtenir.

Tailles :

Ne plus tailler après juillet les arbres à floraison printanière : les bourgeons floraux se forment dès cette période, même s’ils ne sont pas encore très visibles.

Sur autres espèces, en fin d’été, taille des nouveaux rameaux lignifiés (mekiri), afin de favoriser la ramification et le bourgeonnement en arrière au printemps suivant.

Rempotage :

Pas de rempotages à cette période. Si un arbre - acheté dans l’année par exemple - se trouvait vraiment trop à l’étroit, il serait possible de le passer dans un pot de culture avec davantage de substrat, sans toucher à la motte, en attendant le rempotage à période normale.

Divers :

Vigilance quant à la garde des bonsaï en période de congés : donner les bonnes consignes (sans excès, pour qu’elle n’ait pas peur..) à la personne qui les gardera en votre absence.

Bonne période pour la recherche de pierres, graines, petites plantes d’accompagnement.. Ainsi que pour les boutures en semi-lignifié.
Fin août ou début septembre : épilation partielle des aiguilles de pins pour favoriser la formation de nouveaux bourgeons au printemps suivant. Supprimer les aiguilles trop longues.