Ficus Retusa

AVERTISSEMENT :

Les indications fournies sur cette fiche le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications ultérieures liées à l’évolution des connaissances. Vous devez "adapter" nos conseils en tenant compte de votre localisation géographique et de votre expérience.

Si vous constatez une anomalie ou une erreur, n’hésitez pas à contacter l’équipe des rédacteurs.


Généralités

Famille : Moraceae

Genre : Ficus

Espèce : Ficus retusa

Nom commun : Ficus, Figuier Banyan


Observations générales

Le Ficus retusa est un des arbres les plus courants en bonsaï. Il a des feuilles alternes à l’aspect cireux. On le distingue du Ficus benjamina grace à ses feuilles plus épaisses.

Son écorce est marron foncé grisâtre et striée ou tachetée de bandes blanches lenticelles.

La taille des Ficus provoque l’écoulement de latex blanc, attention celui-ci est légèrement toxique car irritant pour les muqueuses. Une vaporisation d’eau claire sur les plaies de taille favorise la coagulation du latex.


Zone climatique

Zone tropicale.
En dehors de ces zones, peut vivre dans des endroits au climat privilégié protégé du gel et des vents desséchants (par exemple Côte d’Azur)


Obtention

Semis :

Bouture : Le Ficus se bouture très facilement.

Greffe

Marcotte :


Culture

Paramètres généraux

Difficulté : Facile.

Vitesse de croissance : Rapide.

Exposition : Lumière. N’aime pas être déplacé.

Ventilation : Craint les courants d’air.

Hygrométrie : Préfère les environnements humides

Plage de température : De 15°c à 35°c de préférence mais supporte de 0°C à 45°C.

Observations : Les ficus sont parfois sensibles aux changements d’environnement, il n’est pas rare d’observer une chute de feuille suite à un déplacement.


Soins

Arrosage : Laisser sécher en surface entre 2 arrosages. Mieux vaut arroser pas assez que trop. Vaporiser le feuillage et le tronc tous les jours de préférence matin et soir.

Rempotage : On peut rempoter un Ficus n’importe quand si celui-ci se porte bien, c’est à dire qu’il développe de jeunes pousses. Toutefois, l’idéal est de le faire comme pour la majorité des arbres au printemps afin qu’il bénéficie des meilleures conditions d’éclairage et de température. Comme le Ficus est assez exigeant côté température et luminosité, attendez la fin du printemps pour lui assurer une vigueur maximale au redémarrage.

Substrat : Pour le substrat, 100 % d’akadama ou de gravier semble bien adapté pour favoriser le développement des radicelles du ficus qui sont très sensibles à un excés d’humidité.

à voir : un article intéressant sur le rempotage d’un ficus

Il ne faut pas oublier non plus que le choix du substrat dépend aussi de l’étape de culture et de la région dans laquelle l’arbre est cultivé.

Pour les débutants, un substrat composé à 100 % d’akadama sera parfait, le temps d’en apprendre un peu plus.

Fertilisation : Etant donné son origine tropicale, le Ficus pousse toute l’année, avec un ralentissement en hiver par manque de luminosité. La fertilisation doit donc être continue, avec toutefois un espacement des apports entre décembre et mars-avril. Si vous utilisez un substrat 100% minéral, privilégiez des boulettes d’engrais organique car le ficus apprécie un sol riche.

Evitez les engrais trop azotés au début du printemps qui entraînent des entrenoeuds longs et un grossissement des feuilles.

Taille : Taille de formation au début du printemps. Le Ficus retusa supporte bien une coupe drastique et rejette aisément sur le vieux bois, ne pas hésiter à rabattre fortement les jeunes sujets vigoureux pour leur donner une première mise en forme (cas des Ficus de supermarché après une saison ou deux de culture).

Taille de structure au début du printemps sur les rameaux aoûtés pour favoriser la ramification. Laisser un bourgeon ou une feuille à l’extrémité du rameau comme tire-sève.

Vaporiser les plaies pour limiter l’écoulement de latex, mais ne pas l’éliminer totalement, c’est un excellent cicactrisant naturel.

Une défoliation est possible sur les sujets vigoureux en juin, pour favoriser la ramification et la réduction des feuilles. Lorsque vous supprimez des feuilles trop grandes ou abimées ou lors d’une défoliation, coupez les au ciseau au niveau du pétiole pour faciliter la pousse du bourgeon axillaire.

Ligature : Le Ficus peut être ligaturé toute l’année sur de jeunes rameaux encore verts et souples qui conserveront bien la forme donnée. Les rameaux lignifiés deviennent trop durs pour être ligaturés.

Attention, en période de croissance (fin du printemps et début de l’automne), la ligature s’incruste très rapidement et doit donc être surveillée régulièrement (limiter le temps de pose à 6-10 semaines).


Phytosanitaire

Le Ficus retusa est une espèce très résistante. Les problèmes les plus courants sont liés à un excés d’arrosage ou à un manque de lumière qui fait jaunir puis tomber les feuilles.

Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Mon arbre est malade.


Esthétique

Pour plus d’informations, consulter la rubrique Esthétique


Photographies

- Ficus Retusa 40 ans environ, hauteur 105 cm (propr. : Penjing)

- Détail du feuillage

- Début de fructification (Photo : Ginko)


Liens externes

- The ficus forum