Aller au contenu


Photo
- - - - -

Bonsaï naturel Techniques


  • Veuillez vous connecter pour répondre
309 réponses à ce sujet

#1 Anima verde

Anima verde
  • Membres
  • 2 864 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Tregastel
  • Zone USDA :9b
  • Formation :Me Andô
  • Pays :Bretagne
  • Département :22

Posté 10 mai 2009 - 18:34

Bonjour,

S'agissant d'une vision esthétique du bonsaï à part entière, il serait intéressant de mettre à disposition de tous les techniques et les démarches à mettre en œuvre pour obtenir non pas un bonsaï qui ressemble à un bonsaï comme on en voit trop souvent mais plutôt un bonsaï qui ressemble à un arbre.
Dans la lignée de maîtres Japonais tel Isamu Murata ou Français comme Jean Luc Salles qui orientent la forme de leurs bonsaï par la taille et le pincement, je suppose que de nombreux amateurs rejoignent cette démarche et disposent de conseils avec le recul de leurs expériences.

Pour commencer, peut être parler des espèces autochtones en France et les formes que l'on rencontre le plus naturellement lorsqu'on se ballade en pleine nature?

"L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru" Confucius


#2 quiet now

quiet now
  • Membres
  • 882 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :29

Posté 10 mai 2009 - 18:51

salut , yannn
au départ et en matière de technique je crois qu'il faut travailler avec des prélèvements,, des sujets qui ont dés le départ leur personnalité propre , ensuitre laisser faire l'arbre , lui laisser le choix et n'intervenir que pour aller dans son sens
maintenant c'est juste mon idée

#3 mars volta

mars volta
  • Membres
  • 943 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Région Nantaise
  • Zone USDA :0
  • Formation :l'arbre et le geste
  • Pays :France
  • Département :44

Posté 10 mai 2009 - 19:02

Pour moi, ce qui passe avant la technique, c'est l'observation des arbres dans la nature. Si tu ne les comprends pas, tu auras beaucoup de mal. Et puis, il faut savoir ne pas écouter les supers conseils des gens qui te donnent des solutions toutes faites à ton arbre pour en faire un beau bonsai bien codifié. C'est pour moi une des raisons principales de la monotonie des bonsai en France.


Pas trop d'accord avec toi quiet, regarde les vieux feuillus de la kokufu, ce sont en général des semis à la base.

Ce truc là qui fait que les riches ne dirigent jamais,  'tain, ça vous fait pas quelque chose?!       ÉTIENNE CHOUARD


#4 Anima verde

Anima verde
  • Membres
  • 2 864 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Tregastel
  • Zone USDA :9b
  • Formation :Me Andô
  • Pays :Bretagne
  • Département :22

Posté 10 mai 2009 - 20:54

Dans ma vision du truc, en tout cas c'est la démarche que j'ai entrepris pour le moment, on démarre à partir de yamadori jeunes ou semis, ce qui évite les grosses coupes inesthétiques et on les forme par le pincement et la taille uniquement. Aucunes ligatures ce qui rend la chose extrêmement délicate.
Et c'est là qu'il faut en effet connaître la forme des arbres à l'état naturel.
Viens se rajouter à ce premier obstacle, les particularités propres à chaque espèce, un Hêtre ne se travaillera pas comme un érable ou un Orme, un Charme...

Autre chose, il y a des arbres dans la nature qui ont des formes très spéciales et je me les imagine souvent dans un pot, ils seraient pleins de défauts...

"L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru" Confucius


#5 Anima verde

Anima verde
  • Membres
  • 2 864 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Tregastel
  • Zone USDA :9b
  • Formation :Me Andô
  • Pays :Bretagne
  • Département :22

Posté 11 mai 2009 - 15:21

Voici la méthode du pincement employée par Isamu Murata au jardin de Kyukaen.

L'illustration est réalisée à partir de l'article "la ramification qui nous fait sentir la beauté de la nature" du France bonsaï n°63.
P1000309__800x600_.JPG

"L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru" Confucius


#6 cram

cram
  • Membres
  • 15 255 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :arriere pays nicois
  • Zone USDA :0
  • Formation :en V
  • Pays :france
  • Département :06

Posté 11 mai 2009 - 16:00

Autre chose, il y a des arbres dans la nature qui ont des formes très spéciales et je me les imagine souvent dans un pot, ils seraient pleins de défauts...


amha tu tiens la qq chose d important pour ce style...
oublier les defauts et en faire des atouts

seuls ceux qui y croient peuvent voir les fees...

cramadawa..ma boutique sur trocbonsai
 


#7 tymallus

tymallus
  • Membres
  • 587 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Herstal ( Belgique)
  • Zone USDA :0
  • Formation :ABC Assesse Bonsai Creation
  • Pays :belgique
  • Département :Liege

Posté 11 mai 2009 - 16:16

Je pense que un arbre dans la nature n'à pas de défault, il à un vécu.

il est vrais que si l'on se fie aux standards japonnais qui régissent nos travaux, ils seraient inexploitables.

perso, je préfère voir un arbre naturel que un erable qui est travailler comme un pin.

Une chose importante:

c'est le bonsaika qui doit suivre l'arbre et non l'arbre qui doit suivre le bonsaika. ( je pense que sur ce point, beaucoup de personnes pourraient apprendre quelque chose.

#8 Anima verde

Anima verde
  • Membres
  • 2 864 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Tregastel
  • Zone USDA :9b
  • Formation :Me Andô
  • Pays :Bretagne
  • Département :22

Posté 11 mai 2009 - 16:17

oublier les defauts et en faire des atouts

Oui Cram, disons que ces défauts sont trop flagrants pour rentrer dans les classifications du bonsaï mais se sont eux même qui donnent cet immense caractère à ces arbres en pot. Un peu comme les Hommes en fait ;)

"L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru" Confucius


#9 cram

cram
  • Membres
  • 15 255 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :arriere pays nicois
  • Zone USDA :0
  • Formation :en V
  • Pays :france
  • Département :06

Posté 11 mai 2009 - 16:24

c'est le bonsaika qui doit suivre l'arbre et non l'arbre qui doit suivre le bonsaika. ( je pense que sur ce point, beaucoup de personnes pourraient apprendre quelque chose.


je sais que cette idee est tres largement repandue dans le milieu bonsai
mais ce n est pas mon avis..
j y vois plutot une entente mutuelle

il faut enormement de talent pour faire du naturalistic reussi
en suivant l arbre sans rien comprendre ...ben ca fait des bonsai tout pourris

et beaucoup font ca...

apprendre a maitriser...apres tu peux tenter le free style

ca n engage que moi

seuls ceux qui y croient peuvent voir les fees...

cramadawa..ma boutique sur trocbonsai
 


#10 le bucheron

le bucheron

    Passe dans mon bureau !

  • Membres
  • 9 542 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :-
  • Zone USDA :8a
  • Formation :Club Sandwich
  • Pays :France
  • Département :77

Posté 11 mai 2009 - 17:04

il serait intéressant de mettre à disposition de tous les techniques ...




JE NE COMPRENDS PAS
les techniques ce sont toujours les memes ... tailles, ligatures etc etc donc tu veux mettre quoi a dispo ?

c'est la façon de s'en servir ... pour quel resultats ?



fini les bonsai en forme de pin ... likidadjinné à gogo ... enfin a part dans quelques démo d'Italiens ou autres show ...



les discours désormais me semble plus tournés vers le "naturalitisque" (W. Pall) ou le respect de l'arbre selon le biotope (Suzuki Sensei)
et la liste est encore longue de Japonais ou d'Européens ...
Le Bucheron
Nouveau pas de talent 2005

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
« Ce n'est pas parce que l'homme a soif d'amour qu'il doit se jeter sur la première gourde ... »
--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour une navigation plus agréable Aide et/ou Encyclopédie PB
et toujours La Charte !

#11 -- JP --

-- JP --
  • Membres
  • 6 802 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Paris
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :75

Posté 11 mai 2009 - 17:09

Je crois surtout qu'on a tendance à trop en faire sur les arbres, beaucoup trop.

Je ne pense que le bonsai soit un art obsessionnel.

Du recul en permanence, permet d'éviter de tomber dans le panneau.

Mais les règles de base inculquées (triangle, pincements, formes codifiées) prennent rapidemment le dessus.

Difficile de ne pas jouer du ciseau ou de la pince coupante en permanence.

Histoire de dire que nous sommes des artistes ou des artisans, au choix.
Je ne sais qu'une chose c'est que je ne sais rien.

Socrate, philosophe grec (-470 à -399)

#12 Anima verde

Anima verde
  • Membres
  • 2 864 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Tregastel
  • Zone USDA :9b
  • Formation :Me Andô
  • Pays :Bretagne
  • Département :22

Posté 11 mai 2009 - 17:17

les techniques ce sont toujours les mêmes ... tailles, ligatures etc etc donc tu veux mettre quoi a dispo ?

Bien non, pas les mêmes il me semble puisque si on suit les techniques de Kyukaen par exemple, la taille est faite différemment, enfin si je suis bien les articles de France bonsaï.

Une question par exemple: lorsque l'on fait du clip and grow en pleine terre, peut-on obtenir un bonsaï naturalistique?

"L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru" Confucius


#13 tymallus

tymallus
  • Membres
  • 587 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Herstal ( Belgique)
  • Zone USDA :0
  • Formation :ABC Assesse Bonsai Creation
  • Pays :belgique
  • Département :Liege

Posté 11 mai 2009 - 17:35

je sais que cette idee est tres largement repandue dans le milieu bonsai
mais ce n est pas mon avis..
j y vois plutot une entente mutuelle

il faut enormement de talent pour faire du naturalistic reussi
en suivant l arbre sans rien comprendre ...ben ca fait des bonsai tout pourris

et beaucoup font ca...

apprendre a maitriser...apres tu peux tenter le free style

ca n engage que moi



C'est ce que je voulais dire Cram.
l'art du bonsai est une symbiose entre l'arbre et son bonsaika.

#14 -- JP --

-- JP --
  • Membres
  • 6 802 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Paris
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :75

Posté 11 mai 2009 - 17:42

Symbiose : c'est beau ! :newsm_8:

Mais je pense surtout qu'on tente de faire ce qe l'on peut.

Dans la majorité des cas, du moins.
Je ne sais qu'une chose c'est que je ne sais rien.

Socrate, philosophe grec (-470 à -399)

#15 Anima verde

Anima verde
  • Membres
  • 2 864 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Tregastel
  • Zone USDA :9b
  • Formation :Me Andô
  • Pays :Bretagne
  • Département :22

Posté 11 mai 2009 - 18:13

Et voici la méthode de coupe employée à Kyukaen pour les petites branches. L'angle de coupe est quelque peu différent. Un détail qui a son importance au vue des résultats obtenus par Murata.

P1000311__800x600_.JPG

En me promenant sur le site de Walter Pall, j'ai vu qu'il pratiquait des ligatures sur ses feuillus yamadori.

"L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru" Confucius


#16 akhater

akhater
  • Membres
  • 982 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Internet
  • Pays :Liban
  • Département :0

Posté 11 mai 2009 - 21:07

Moi je suis se poste avec bcp d'interet !

Je suis nouveau (tout nouveau) et je me sens pas pret a ligaturer donc j'aimerai bcp savoir a propos des techniques alternatives

#17 tymallus

tymallus
  • Membres
  • 587 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Herstal ( Belgique)
  • Zone USDA :0
  • Formation :ABC Assesse Bonsai Creation
  • Pays :belgique
  • Département :Liege

Posté 12 mai 2009 - 06:06

les autres techniques sont les techniques classiques tels quels que la taille et le mincement.

#18 Anima verde

Anima verde
  • Membres
  • 2 864 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Tregastel
  • Zone USDA :9b
  • Formation :Me Andô
  • Pays :Bretagne
  • Département :22

Posté 12 mai 2009 - 10:44

Voici maintenant la manière dont les coupes sont effectuées à Kyukaen:
mani_re_de_couper_Kyukaen.JPG

Cette technique qui s'apparente à de l'arrachage et me fais penser à un chevreuil qui viendrait brouter une branche.

Je suis nouveau (tout nouveau) et je me sens pas pret a ligaturer donc j'aimerai bcp savoir a propos des techniques alternatives


Pareil pour moi Akhater (je suis un bourgeon). Comme technique alternative au ligaturage, tu as la taille donc, enfin "l'arrach'taille" pour les feuillus.

"L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru" Confucius


#19 Anima verde

Anima verde
  • Membres
  • 2 864 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Tregastel
  • Zone USDA :9b
  • Formation :Me Andô
  • Pays :Bretagne
  • Département :22

Posté 12 mai 2009 - 13:41

Et les courbes naturelles...
courbes_de_kyukaen__800x600_.JPG

"L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru" Confucius


#20 Baanzaiii

Baanzaiii
  • Membres
  • 322 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Hyon, Mons
  • Zone USDA :8a
  • Formation :club de la pomme de pin à roulettes (très local)
  • Pays :Belgique
  • Département :Hainaut

Posté 12 mai 2009 - 13:46

Bonjour.

Je suis nouveau (tout nouveau) et je me sens pas prêt a ligaturer


En fait, il y a AMHA deux choses primordiales : la maîtrise fine des techniques, de manière à appliquer la meilleure au meilleur moment sur ton arbre, et ensuite l'observation patiente de tes arbres et de la nature. Pour les ligatures, tu peux commencer à t'entraîner sur des genévriers par exemple, en suivant les conseils de l'encyclo ou des membres de ton club tu peux progresser très vite. Chaque technique a ses avantages propres, et il est presqu'impossible de se priver de l'une ou l'autre, quelle que soit l'espèce que tu travailles.

Pour des arbres "naturels", tu peux partir de semis ou de très jeunes arbres, et par exemple les laisser pousser pendant deux ou trois ans en caisse ou pleine terre : ils te montrent souvent une certaine "personnalité" dès ce moment. A toi ensuite de les former en la respectant du mieux que tu peux, en tenant compte de l'espèce, etc.

On dit parfois qu'il faut mûrir sa décision pendant 40 jours avant de tailler une branche, cela prouve que l'observation de la nature et de ton arbre est la base du bonsaï. Il faut le laisser respirer le plus possible entre deux opérations, et ne pas avoir peur d'attendre qu'il te montre une porte de sortie en cas d'impasse. Bien sûr, l'avis de bonsaïka plus avancés est aussi une aide importante, mais il ne faut pas le suivre aveuglément.

Bon après-midi.

Plus le Sage donne aux autres, plus il s'enrichit


Lao Tseu



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)