Aller au contenu


Photo

Gros plan sur le chêne


  • Veuillez vous connecter pour répondre
65 réponses à ce sujet

#1 La Biche

La Biche
  • Membres
  • 408 messages
  • Sexe :Femme
  • Ville :Auray
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :56

Posté 24 octobre 2006 - 07:28

Taille des racines, utilisation des greffons...

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir savoir sur le chêne... osez l'aborder ici avec Jean-Luc Salles, auteur de l'article sur cet essence dans Esprit Bonsaï 23.
Rédaction Esprit Bonsaï
http://www.esprit-bonsai.com

#2 quatrefi

quatrefi
  • Membres
  • 2 133 messages

Posté 24 octobre 2006 - 09:05

Bonjour, je peux récupérer un chêne dans une jardinerie (on me le donnerait) il a une belle base mais
même si le tronc s'affine et qu'il ya une lègére conicité la bête fait 3m de haut, je vais donc couper le tronc vers 80cm et j'aurai une grosse coupe d'une dizaine de cm de rayon...

Peut on faire des bois morts pour rattraper cette coupe?

Ou un tronc creux?

Ou plutôt dois'-je laisser tomber?

Merci...

Rejoignez le "Paname Bonsaï Club" (best club in Paris ever*)
*Pour la pratique du Bonsaï.

 

http://www.facebook....anamebonsaiclub


#3 pascal37

pascal37
  • Membres
  • 10 789 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Touraine
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Autodidacte
  • Pays :France
  • Département :37

Posté 24 octobre 2006 - 14:28

Bonjour Jean-Luc,

Deux petites questions :

Concernant la structure des branches au niveau esthetique et port global : est il preferable d'avoir des branches en bout de charpentieres (comme on peut l'observer en nature) , ou au contraire avec une belle repartition alterne le long de celles ci et une ramification harmonieuse ?

Dans le second cas et sur du plus long terme ( des arbres de plus de dix années de culture), les branches situées plus en arriere n'auront elles pas tendance a perdre de la force, voire a disparaitre du fait de la dominance apicale forte chez le chene ? ( Ca serait dommage de travailler dans ce sens si dans qq années nos arbres auraient tendance a perdre des branches arriere !)

...je travaille le chene depuis moins de 10 années et ce peu de recul m'amene donc a me poser ce genre de questions (meme si Chinon n'est pas loin de specialistes du Chêne...dont vous faites partie !)


Salutations
Pascal


..........Une photo de mon yamadori préféré

Miniature(s) jointe(s)

  • chene2.jpg


#4 Tof.B

Tof.B
  • Membres
  • 152 messages
  • Pays :Belgique
  • Département :wavre (30min Brussel)

Posté 24 octobre 2006 - 22:31

Bonjour ma biche,

une petite question de style, voici un yamadoride l'année passée
chene.JPG
Les branches du dessus sont trop longues et je n'ai pas l'effet tiangle, si je les raccouci elles seront les plus grosses et les plus courtes ce qui ne va pas non plus.
Que peux-tu me donner comme conseil?

Pour la forme en voici un autre.
Sans_titre.JPG
Je l'ai trouvé en bas d'une pente de sable il a été arraché par l'errosion, a présent il va très bien.
Si ça c'est pas du sauvetage :newsm_13:
Je voudrais faire un veine morte le long du tronc pour accentuer le mouvement.
Peux-tu me dire si les chênes supportent bien les shari et si ça ne d'énaturerait pas l'espèce.

Merci pour le temps que tu nous consacre
A+ Tof.B

PS: binvenue aux virtuels

#5 La Biche

La Biche
  • Membres
  • 408 messages
  • Sexe :Femme
  • Ville :Auray
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :56

Posté 25 octobre 2006 - 07:42

Qu'en dit Jean-Luc de ce projet ?
Rédaction Esprit Bonsaï
http://www.esprit-bonsai.com

#6 Saval

Saval
  • Membres
  • 7 messages

Posté 29 octobre 2006 - 11:12

Pour Quatrefi:

On peut tout faire avec n'importe quoi. Après, selon l'objectif, c'est une question de nuances et d'expériences.
Le mieux en ce qui concerne cet arbre, serait de nous joindre une photo.
Néanmoins, avec des arbres de jardinerie, donc provenant de pépinières, je redoute toujours l'état des racinbes qui malheureusement sont souvent 'chignonnées' et difficilement récupérables pour en faire de bons nebari. Avant de faire quoique ce soit, essayez de vérifier le système racinaire.

Bonjour Jean-Luc,

Deux petites questions :

Concernant la structure des branches au niveau esthetique et port global : est il preferable d'avoir des branches en bout de charpentieres (comme on peut l'observer en nature) , ou au contraire avec une belle repartition alterne le long de celles ci et une ramification harmonieuse ?

Dans le second cas et sur du plus long terme ( des arbres de plus de dix années de culture), les branches situées plus en arriere n'auront elles pas tendance a perdre de la force, voire a disparaitre du fait de la dominance apicale forte chez le chene ? ( Ca serait dommage de travailler dans ce sens si dans qq années nos arbres auraient tendance a perdre des branches arriere !)

...je travaille le chene depuis moins de 10 années et ce peu de recul m'amene donc a me poser ce genre de questions (meme si Chinon n'est pas loin de specialistes du Chêne...dont vous faites partie !)
Salutations
Pascal


Pour Tof.B

Notre souci majeur est effectivement de densifier au maximum la ramification des branches et ceci au plus près du tronc. Raison pour laquelle il ne faut pas hésiter parfois, lorsque vous voyez un de vos sujets étirer interminablement ses branches avec 3 ou 4 feuilles à leur extrémités, à couper drastiquement ces 'badines' pour redessiner une silhouette plus compacte. Les feuillus réitèrent sans problème après ces intterventions et vous n'avez pas de soucis en ce qui concerne l'avenir de ces branches raccourcies. Rien n'est plus triste que ces arbres dégarnis (il n'y a pas que les arbres du reste!), frêles et manquant de ramifications. Leur triste état est souvent dû au manque de volonté de leur propriétaire, qui n'ose jamais suffisamment raccourcir, ce qui doit l'être.


J'en dis que ........Le recours à la pleine terre pendant plusieurs années en oubliant tout ça me paraîtrait la plus judicieuse des solutuions.
Concernant la première photo présentant apparemment plusieurs troncs issus d'une même souche, je serais tenté de redresser l'ensemble (c'est à dire que le mouvement des troncs partirait verticalement et non plus penché) et je m'efforcerais d'orienter les divers troncs en 'bouquet' si tant est que l'on puisse le faire à ce stade. Je crains en effet, qu'ils soient sufisamment rigides désormais pour le faire avec du fil. Les diverses méthodes avec des cales en bois et autres pourraient être mises en place.
A vérifier également le départ des racines, puisque ce style Korabuki ou kabudachi demande un nebari parfait et harmonieux.
Pour le deuxième sujet, si j'en crois ce que mes yeux devinent, je me permettrai - sans aucunne volonté de vous décevoir - de vous conseiller de ne pas perdre de temps avec ce type de 'matériel'.
Mettez le en pleine terre si vous en avez la possibilité, en voyant ce que vous avez comme potentiel au niveau racinaire (la position des racines existantes détermine le futur mouvement initial du tronc). Je vous en conjure, coupez ce pauvre tronc qui déshonore l'espèce et démarrez juste avec un 'bout de souche'; puis patientez. Des bourgeons latents vont se réveiller, s'allongeront, deviendront des rameaux. L'un d'eux deviendra le tronc principal et vous construirez ainsi, un futur arbre en réduction. 5 ans seront un minimum, mais le résultat à venir (par rapport à ce que vous avez présentement) mérite que vous tentiez l'expérience.
JL Salles

#7 Tof.B

Tof.B
  • Membres
  • 152 messages
  • Pays :Belgique
  • Département :wavre (30min Brussel)

Posté 29 octobre 2006 - 19:47

Bonjour saval
Il faut d'abord s'avoir que les photos datent du prélevement et qu'il ni avait encore aucun travail effectué dessus sauf quelques tendages.
Pour la premiere photo les trons multiples sont trop gros pour les redresser, la base est parfaitement ronde et le nébari disposé tous autour, sans différence de taille et sans pivot.
Que pensez-vous de redresser un peu les troncs hauts et de les raccourcir en laissant les fuyantes,après quelques années, disposer le tous sur un pierre plate (déja trouvé) pour faire un "battu par le vent" comme sa situation initial à la quelle je tiens. (j'ai passé des heures à coté, de lui sur un beau tapis de mousse, perché au dessus d'une petite fallaise)
Pour l'autre photos vous dites que cela "déshonore l'espèce " c'est pourtant comme cela que je l'ai trouvé et beaucoups d'autres chênes lui ressemble dans son environement initiale. :newsm_9:
Ceci dit c'est un sauvetage ce n'est pas un yamadori sur lequel j'ai craqué.
Il est bien repati et je pense le faire en style lettré même si j'avoue que ça ne correspond pas a l'èspece, le nébari si pret bien et le tronc aussi.
Je suppose que je ne dois surtout pas parler de faire une veine morte, ce qui dénaturerais encore plus l'éspèce? :newsm_4:

Merci de votre attention
A+ Tof.B
PS: une photo 20 jours plus tard
IMGP4050.JPG

#8 Penjing

Penjing
  • Admins
  • 19 785 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Touraine
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :37

Posté 29 octobre 2006 - 21:05

B)-->
CITATION(Tof.B @ 29/10/2006 20:47) Voir le message


Pour l'autre photos vous dites que cela "déshonore l'espèce " c'est pourtant comme cela que je l'ai trouvé et beaucoups d'autres chênes lui ressemble dans son environement initiale. :newsm_9:
[/quote]

En fait, je pense que ce que veut dire Jean Luc, c'est qu'un chêne bonsaï avec un tronc comme celui-ci est tout à fait antinomique avec l'espèce; si tu lis bien son article, tu verras que le chêne est un arbre majestueux dans la nature, et ne peut donc avoir un aspect fragile et faible comme ici.
Le mieux est effectivement de le mettre en pleine terre et de le reconstruire entièrement comme doit l'être un chêne.
CARPE DIEM


Penjing-Bonsaï

Fondateur de l'A.R.B.R.E

Nous n'héritons pas la terre de nos ancêtres; nous l'empruntons à nos enfants...

#9 Tof.B

Tof.B
  • Membres
  • 152 messages
  • Pays :Belgique
  • Département :wavre (30min Brussel)

Posté 29 octobre 2006 - 23:18

Je dois absolument l'acheter mais il y en avais plus chez mon libraire et elles sont rare celle qui le vendent en Belgique il va falloire que je le commande.
Et pour la pleine terre c'est du sable tous sec, sous les sapins et pleins de ronce. :newsm_14:
En attendant les travaux il sont en pots.
On verra pour la coupe totale, je préfaire alors repartir d'un autre plans avec un meilleur nebari et une bonne base.
Ce que j'aimais chez celui là c'était ça légereté et sa souplesse dans le tronc, justement l'inverse de ce qu'il faut pour un chêne.
Pourquoi dit-on que la culture du bonsai est un art alors qu'il est très protocolaire, par les lois de la nature.
Je reviens avec la 1ere photo voila ce qu'on trouve quand on va dans sa fiche:
Styles : Se prête bien au balai, formes droites informelles et tronc multiples penchés

A+ Tof.B
J'arrête de vous embeter et je laisse la place à d'autres chênes pour des questions.
Merci

#10 tintin

tintin
  • Membres
  • 1 496 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :18

Posté 30 octobre 2006 - 21:40

bonsoir,

une tite question: comment le chene supporte t il les greffes de racine par approche?

#11 patrice jab

patrice jab
  • Membres
  • 2 583 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :30

Posté 31 octobre 2006 - 07:55

Cher Tof.B

Pourquoi le bonsaï est un art, en voilà une bonne question!!!
Le bonsaï est un art, oui, c'est certain, mais il y a souvent une confusion dans l'esprit des amateurs de bonsaï occidentaux que nous sommes. Comme je l'ai déjà dit, comme le dit Jean Luc, l'art du bonsaï est conditionné principalement au fait que nous travaillons avec des êtres VIVANTS, donc qui ont leur propre fonctionnement. Le grand minimum c'est de les respecter, car sinon aucune pérénité à nos projets.

Sur un chêne, vouloir le construire comme un conifère (genre lettré, voir autre post juste à coté) peut satisfaire l'amateur temporairement, mais ne pourra jamais tenir dans le temps, car la nature de cette espèce ne supportera pas la contrainte et "l'esprit" d'un conifère (genre branches vers le bas, grossissement du tronc, des branches etc...) Cet arbre retrouvera vite sa nature et il faudra à l'amateur tailler anormalement pour que son projet soit garder, il y a alors de grande chance que l'arbre s'affaiblisse en partie ou en totalité voir mourrir.

En fait le bonsaï est art parce que d'abord c'est un art de savoir cultiver en pot des arbres, c'est un art de leur donner de la vigueur, c'est un art de maitriser les bonnes techniques au bon moment, aux bonnes étapes de travail, c'est un art de connaître l'esprit des espèces, c'est un art de s'inspirer des oeuvres maitresses japonaises et chinoises, c'est un art de s'inspirer des espèces dans leur milieu naturel, c'est un art car il faut comprendre l'arbre, sa personnalité et aller dans son sens, c'est un art car il y a une grande profondeur dans l'esthétisme bonsaï (lié aux notions d'esthétismes japonais: vide, plein, wabi, sabi, yugen, sagesse, force de vie, voir cérémonie du thé, calligraphie, etc... ).
Réduire l'art du bonsaï au fait que c'est un art à cause de la créativité possible ne représente pas combien cet art est complet et est une ode au vivant. La créativité est importante, cependant, elle est dépendante du fait que nous échangeons avec des arbres VIVANTS.

Patrice
www.patrice-bongrand.com

www.bonsai-arboretum.com

#12 Saval

Saval
  • Membres
  • 7 messages

Posté 31 octobre 2006 - 10:31

Sachez qu'il n'a jamais été question dans la réponse que je vous ai faite de sous-estimer l'approche que vous avez eue concernant ce prélèvement. Chacun réagit différemment selon sa propre sensibilité et souhaite ardemment 'façonner' un arbre IDEAL. Pour certains cela peut relever de la psychanalyse, certes, mais là n'est pas le sujet du débat et de grâce n'y voyait aucun sarcasme de ma part. J'ai, moi aussi, tenté des expériences à mes débuts qui se révélèrent de véritables catastrophes; qui elles aussi "déshonoraient l'espèce".
Je sais trés bien que l'on trouve parfois en forêts, des gringalets qui malheureusement, le resteront toutes leur vie d'arbre. On peut les prélever, evidemment, mais ils ne changeront jamais de cet état primitif.
En un mot, ce ne sont ni des modèles, ni des yamadori potentiels (il y a toujours des exceptions, je sais).
C'est une des vérités de la nature que l'on ne peut négliger. Le bonsaï se doit de révéler une nature forte et poétique. C'est du moins je l'espère, la finalité de cet art. Si d'aucuns me montrent le contraire, je change de métier !
J'ai lu avec beaucoup d'intérêt la réponse que vous a apporté Patrice sur le forum et je partage à 100% son point de vue.
Donc, pour vous répondre, vous évoquez une forme battue par les vents avec votre 'troncs multiples'; je veux bien, vous pouvez faire ce que vous voulez, mais personnellement, je vous répondrai qu'en nature, vous avez peu de chance de voir cette forme. Voilà ma réponse. Id° pour une forme 'lettré'.
JL Salles

#13 jepator

jepator
  • Membres
  • 687 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Limoges 87
  • Zone USDA :8a
  • Formation :Bonsai club du limousin

Posté 31 octobre 2006 - 10:36

Sur un chêne, vouloir le construire comme un conifère (genre lettré, voir autre post juste à coté) peut satisfaire l'amateur temporairement, mais ne pourra jamais tenir dans le temps.
Patrice




Et bin j'en fait quoi de ma misère moi j'en fait du petit bois pour la cheminée??? remarque vu l'âge de la bête il tiendra la nuit ..... (photo hivers 2004-2005 c'est la seule photo que j'ai de mon petit arbre j'en fait demain de nouvelles il a pri enormement de vigueur depuis son prélevement en hivers 2002-2003)


chene.JPG


autre face

ch_ne.JPG


Il existe je pense des chênes dans certains coins qui ressemblent plus a des lettrés qu'a des chênes centenaires de mes belles forêts limousines.... J'ai deja quelques idées pour celui la, je vous montrerai dans quelques années
Bonsai Club du Limousin

le questionnement de l' éleve est plus important que la réponse du maître

#14 Anton

Anton
  • Membres
  • 741 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Une petite ville en Provence
  • Zone USDA :0
  • Pays :France
  • Département :84

Posté 01 novembre 2006 - 15:18

On peut voir un chêne dans cet esprit en suivant ce lien

(Ce n'est pas pour polémiquer mais pour illustrer...)
Bonzart !

#15 Penjing

Penjing
  • Admins
  • 19 785 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Touraine
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :37

Posté 01 novembre 2006 - 19:42

Il s'agit apparament d'un chêne liège, espèce très spécifique qui autorise effectivement des formes particulières telles qu'on en voit dans leur habitat naturel...
CARPE DIEM


Penjing-Bonsaï

Fondateur de l'A.R.B.R.E

Nous n'héritons pas la terre de nos ancêtres; nous l'empruntons à nos enfants...

#16 jepator

jepator
  • Membres
  • 687 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Limoges 87
  • Zone USDA :8a
  • Formation :Bonsai club du limousin

Posté 01 novembre 2006 - 19:56

Il s'agit apparament d'un chêne liège, espèce très spécifique qui autorise effectivement des formes particulières telles qu'on en voit dans leur habitat naturel...


Euuuuuh non désolé de te contredire tu dit surement ça à cause de cette belle écorce (c'est juste dû au viel age et aux conditions climatiques). Pour moi quercus robur à confirmer mais surement pas un chêne liege.



Chene liege:

cheneliegefr_1_.jpg
Bonsai Club du Limousin

le questionnement de l' éleve est plus important que la réponse du maître

#17 mahatma

mahatma

    Toubib des ficus

  • Membres
  • 7 797 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :La Seyne-sur-mer
  • Zone USDA :10a
  • Pays :FRANCE
  • Département :83 (Var)

Posté 01 novembre 2006 - 20:08

Habitant une région où le Chêne Liège est très abondant (Massif du Cap Sicié), je confirme ce que dit Jépator (qui a parfaitement raison donc ! :newsm_8: ). Son arbre n'est pas un chêne liège, les feuilles le prouvent.
L'éternité, c'est long ... surtout vers la fin (Woody Allen)

Signez la pétition pour le chêne-liège : http://www.petitionpourleliege.org/

#18 Invité_Hélène_*

Invité_Hélène_*
  • Invités

Posté 01 novembre 2006 - 20:28

:newsm_9: A M H A, ce n'est pas non plus un chêne pédonculé (le pétiole est plus court, la feuille moins large et les lobes plus profonds) mais un chêne sessile.

#19 Penjing

Penjing
  • Admins
  • 19 785 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Touraine
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :37

Posté 01 novembre 2006 - 20:34

Bah, y'a qu'à demander à son proprio...
Pour Jepator, il y a quelques années un professionnel de ta région avait prélevé beaucoup de chênes lièges qui avaient naturellement une forme (et un aspect) très semblables à celui-là.
CARPE DIEM


Penjing-Bonsaï

Fondateur de l'A.R.B.R.E

Nous n'héritons pas la terre de nos ancêtres; nous l'empruntons à nos enfants...

#20 jepator

jepator
  • Membres
  • 687 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Limoges 87
  • Zone USDA :8a
  • Formation :Bonsai club du limousin

Posté 01 novembre 2006 - 20:37

Si le pro est celui auquel je pense sans dire du mal il a plus l'habitude de prélever des arbres que de les faire survivre. Mes arbres je les préleve moi même et là ou je les recupère il n'y a pas d'étiquettes avec leur nom latin.... mais c'est toujours bon de savoir exactement ce que l'on a dans son jardin alors si y'en a qui peuvent m'éclairer je suis preneur.
Bonsai Club du Limousin

le questionnement de l' éleve est plus important que la réponse du maître




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)