Aller au contenu


Photo
- - - - -

Prunellier au tronc de truffe noire (non comestible)

Prunus spinosa truffe tronc prunellier écorce

  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 680 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 10 octobre 2021 - 16:03

J'ai découvert ce prunellier en 2014. Après une longue lutte il se tient aujourd'hui dans un pot à bonsaï.

2014 Invention. Quand je l'ai vu j'ai immédiatement pensé à devoir un jour, le couper comme ci-dessous

IMG_4110.JPG IMG_4110_a.JPG

2015 Marcotte souterraine

2017 Sevrage et prélèvement

2020 Rempotage : nouvelle caisse de culture

2021 Rempotage : premier pot

 

Le point d'intérêt principal de cet arbre réside dans son écorce. Elle est en tous points semblable à l'apparence extérieure d'une truffe noire ( Tuber melanosporum)

truffe_noire1.JPG IMG_4947_a.JPG

 

Contrairement à d'autres pruneliers que je cultive, celui-ci ne présente pas de parties mortes sur le tronc. Autrement dit cet aspect grumeleux coure du nebari vers le sommet sur l'entièreté du fût et sur toute sa circonférence.

 

Prises de vue l'arbre hier

Faces avant et arrière

IMG_4924.JPG IMG_4923.JPG

 

 

Faces latérales

IMG_4925.JPG IMG_4926.JPG

 

Toutes les étapes (marcotte, travail du bois mort, racines etc...) de l'invention à nos jours sont documentées par de nombreuses prises de vues à votre disposition



#2 Invité_waoo_*

Invité_waoo_*
  • Invités

Posté 11 octobre 2021 - 07:23

C'est marrant cet aspect d'écorce , j'ai vu ça cet été dans un coin du Lot sur plusieurs arbres , surtout des chênes verts et c'était présent sur les arbres sur 10 m² maximum et sur aucun autres aux alentours



#3 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 680 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 11 octobre 2021 - 07:50

J'ai déjà abordé ce sujet sous l'angle du prunellier seul et j'ai essayé de le documenter par de nombreuses photos. La variabilité des écorces de Prunus spinosa est patente

 

C'est ici

 

J'aborde aussi ce sujet dans la première partie de ce message .

 

J'essaye de donner quelques pistes pour expliquer

Quoiqu'il en soit il me semble important de ne pas élargir, dans un premier temps, ce questionnement à toutes les espèces. Et ceci pas seulement parce que les mêmes effets peuvent avoir leur source dans des causes différentes.



#4 Invité_waoo_*

Invité_waoo_*
  • Invités

Posté 12 octobre 2021 - 08:36

Oui j'ai déjà lu tes posts , et c'est bien pour ça d'ailleurs que ça m'a sauté aux yeux cet été sur d'autres espèces , exactement la même écorce , c'est pas un truc spécial prunus visiblement , c'est ça que je trouve marrant

 

Pas facile à expliquer perso c'était juste quelques arbres et en plein au milieux de plein d'autres qui poussaient exactement dans les mêmes condition ( enfin à vu d’œil , sans voir sous la terre ) et qui eux n'avaient pas cette écorce si caractéristique . En tout cas niveau ensoleillement c'était même conditions pour tous , pas trop à l'ombre , plutôt bien ensoleillé et sec 



#5 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 680 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 18 octobre 2021 - 09:09

Au cas où des amateurs de yamadori seraient intéressés par dénicher des pruneliers possédant ce type d'écorce, je peux donner les caractéristiques suffisantes, mais sans doute pas nécessaires des environnements où il faut chercher.





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Prunus spinosa, truffe, tronc, prunellier, écorce

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)