Aller au contenu


Photo
- - - - -

Cornus Mas

Cornus Cornouiller

  • Veuillez vous connecter pour répondre
46 réponses à ce sujet

#41 Invité_waoo_*

Invité_waoo_*
  • Invités

Posté 27 mai 2021 - 15:38

 Splendide l'exemple précédent

 

 

 

 

 

Dans sa description très complète de l'environnement de son Cornouiller, Na explique tout comme moi que c'est une espèce qui pousse sous couvert

 

 

Et si on lit bien ( et pas seulement ce qu'on veut bien lire et citer ) , le post de boots juste après

 

J'en ai vu beaucoup sur les hauteurs de saint Antonin noble-val (gorges de l Aveyron).Et au printemps a l'ouverture de la truite ce sont les seuls arbustes fleuris sur les coteaux. donc quand je dis beaucoup, c'est BEAUCOUP!
Causse calcaire, plein cagnard.



#42 ganna

ganna
  • Membres
  • 96 messages
  • Sexe :Homme
  • Zone USDA :8a
  • Pays :suisse
  • Département :vaud

Posté 27 mai 2021 - 19:20

Juste incroyable l'arbre. C'est le genre d'arbres ou je me gratte la tête je retourne vers mes arbres et je me dis j'ai encore bcp de chemin à parcourir.🤣😂

#43 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 2 729 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 27 mai 2021 - 20:27

Pareil !

#44 na !

na !
  • Membres
  • 2 413 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 28 mai 2021 - 07:25

Bravo pour cette trouvaille !!
De mon côté j'ai trouvé un article de François Jekker sur le travail des bois morts d'un cornus 😊

http://fr.1001mags.c...-texte-integral
Cet article vient plaider en la faveur de la réflexion de Waoo sur le fait de travailler mon arbre avec une partie en bois mort.

Lorsque je ne savais pas encore si l'arbre allait bourgeonner de partout ou pas, une de mes options était de considérer que certaines parties pourraient être travaillée ainsi afin de justifier une absence de branches.

Je ne sais pas si je l'avais déjà dit ou pas sur ce post mais j'ai vu comment Harry Harrington travaille les grosses racines en les creusant et ça pourrait être une piste pour faire monter le bois mort par la grosse racine de droite.

#45 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 360 messages

Posté 28 mai 2021 - 08:39

Peut-être l'as-tu dejà fait, mais sinon, ce serait pas mal que tu dessines un projet pour ton arbre, pour y voir clair ? Tu trouves la face avant et à parti de cette face avant, tu dessines ton projet : où se trouve la branche principale, où se trouve la cime ? où se trouvera le shari etc etc



#46 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 886 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 28 mai 2021 - 09:02

Il y a une différence de taille entre ton arbre et celui que travaille Jeker.

Dans l'article il applique les principes - largement décrits dans son ouvrage - au bois mort PRE-EXISTANT de ce  superbe cornouiller.

Dans ton cas et sauf erreur de ma part, il n'y a pas de bois mort sur ton arbre actuellement.

 

Jeker supprime du bois déjà mort qui occulte le tronc creux du Cornus mas d'origine autrichienne

Cornus_Jeker1.JPG

 

Ensuite il nettoie, brosse et accentue le creux

Cornus_Jeker2.JPG

Cornus_Jeker3.JPG

 

Créer du bois mort ex nihilo est délicat car le risque d'un aspect artificiel guette. C'est beaucoup plus difficile à réaliser que d'exploiter le bois mort existant et les exemples de ratages ne manquent pas.

 

Pour ma part , une fois que les charpentières de ton arbre se dessineront, je me contenterais du traitement des moignons. Et cela peut se faire avec interet selon la technique Tony Tickle par exemple (Perçage + Arrachage des fibres + Brossage + Chalumeau)



#47 na !

na !
  • Membres
  • 2 413 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 28 mai 2021 - 10:28

C'est pas faux.
Je vais laisser faire le temps et la réflexion associée et je prendrai mes décisions plus tard 😊
Ceci dit Jekker ne fait "qu'affiner" un bois mort réalisé à la fraise par le propriétaire.

C'est ce que j'envisage sur tous mes bois morts : faire l'opération en plusieurs fois.
Encore une fois le temps est notre allié.

Je suis malgré tout d'accord avec le fait que l'arbre ne présente pas de bois morts au départ et que ce n'est probablement pas nécessaire.



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Cornus, Cornouiller

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)