Aller au contenu


Photo
- - - - -

Cornus Mas

Cornus Cornouiller

  • Veuillez vous connecter pour répondre
46 réponses à ce sujet

#1 na !

na !
  • Membres
  • 2 413 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 17 mai 2021 - 18:56

Hello les habitants du forum,

 

Voici le cornouiller que nous avions évoqué sur le très complet fil de Bonsaïphil : http://www.parlonsbo...bre-miraculeux/

 

1618319788112 (1).jpg

 

Prélevé le 28 février et le 13 mars, premières sorties des bourgeons.

Je l'avais repéré la veille et j'ai pris la soirée pour réfléchir au fait de le prélever ou non en consultant le post dédié à l'espèce ainsi que le blog de Maros. J'ai validé que l'espèce avait des velléités à démarrer sur le vieux bois et que mon projet n'était pas tout à fait absurde (à la base, j'avais prévu de ne prélever que du petit et me voilà avec trois prélèvements plutôt conséquents mais c'est une autre histoire)

 

La bête poussait sur une dalle de calcaire et possède un joli racinaire en étoiles avec deux grosse racine qui passaient sous la dalle (Je n'ai pas de photo). J'ai coupé assez court la plus grosse et j'ai bourré de sphaigne la coupe. C'est à droite, donc il faut considérer que l'espace entre le tronc et la paroi de la caisse correspond peu ou prou à la taille de la grosse racine. La caisse fait 40 cm par 40 cm.

 

Il a peiné un peu au début : les feuilles tendaient à brunir sur la pointe et puis il s'est stabilisé et maintenant il est à mi-ombre le matin et ombre l'après-midi.

En fait, je l'ai placé sous un arbre comme tous mes prélèvements de cette année de manière à ce qu'ils profitent quand-même de la lumière.

 

Ici, la face avant provisoire et la face arrière (et une kangoomobile). Les photos datent du 11 mai. Depuis, il a encore pris de l'ampleur. Je pense qu'il va survivre à son prélèvement.

 

1621273732525.jpg

1621273732507.jpg

 

Tout les branches sont à reconstruire.

 

 



#2 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 709 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 17 mai 2021 - 19:12

u'il va survivre à son prélèvement.
 

Ça me parait clair : tu as réussi ton prélèvement. Bravo

 

Mais c'est le genre de yamadori qui vous place devant une page blanche.

Je trouve ça très dur. La page blanche, moi ça m'angoisse.

 Je préfère la situation plus facile où l'arbre propose déjà une structure dont il s'agit de tirer le meilleur profit.

 

Ici rien de tout cela sauf la beauté d'un tronc. Alors bonne route !



#3 na !

na !
  • Membres
  • 2 413 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 17 mai 2021 - 19:47

 

Mais c'est le genre de yamadori qui vous place devant une page blanche.

 

Je suis d'accord et je le savais en le prélevant :)

Ce n'est pas un peu ton cas avec ton prélèvement suite à la perte de ton premier ?

Personnellement, ça ne me dérange pas étant donné la vigueur de l'espèce. J'ai beaucoup fait de semis et boutures et j'ai la patience pour regarder pousser.

J'y vois une page blanche mais sans angoisse : je prévois une première taille de sélection, couper aussi le bout de tronc qui est collé au plus gros. Je pense créer une première charpentière au bon endroit et monter la suite grâce aux nombreux départs. Concernant la grosse racine, je pense la creuser comme le fait Harry Harrington de Bonsai4me et éventuellement pousser le bois mort en remontant mais je ne suis pas fan de la création de bois morts de toute pièce, donc je réfléchirai la chose à deux fois avant d'attaquer de telles modifications.

Je vais essayer de respecter la manière de pousser du Cornouiller (bien que je n'ai pas encore une idée précise de comment pousse un cornouiller sinon vers le haut) et ne pas en faire un érable non plus.

 

Donc, effectivement, on en reparle dans quelques temps ^^



#4 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 8 349 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Cazes mondenard
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 17 mai 2021 - 19:57

Une page blanche certe. Mais une page sur laquelle on laisse l'arbre écrire xD
Suffit de corriger les fautes d'orthographe au fur à mesure ^^
"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#5 petitpoissondansleau

petitpoissondansleau
  • Membres
  • 2 501 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :France
  • Département :67

Posté 17 mai 2021 - 21:29

Pas une page blanche, un bloc à sculpter, en exploitant ce qu'il te propose, amha. Je vais suivre ton sujet avec intérêt, je t'ai déjà dit tout le bien que j'en pensais. Alors si en plus il a un racinaire sympa !



#6 na !

na !
  • Membres
  • 2 413 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 18 mai 2021 - 07:10

Merci pour vos réponses.
Je posterai l'évolution du bloc 😊

#7 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 709 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 18 mai 2021 - 10:12

J'observe que tu fixes tes haubans de la même manière que je faisais jadis.

caisse_haubans2.jpg

 

Depuis que je perce dans le bois en biais comme indiqué ci-dessous, je trouve que les ajustements et les tractions sont bien plus précises et  plus faciles( sachant que c'est toujours la branche qu'on doit pousser et non tirer sur le fil)

caisse_haubans1.jpg



#8 na !

na !
  • Membres
  • 2 413 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 18 mai 2021 - 18:25

 

 

J'observe que tu fixes tes haubans de la même manière que je faisais jadis.

 

Oui mais il ne s'agit que d'empecher l'arbre de bouger au passage du chat ou autre incident. J'ai vu ça chez Jean-François Busquet pour ses prélèvements. L'arbre est globalement fixé mais ce n'est pas non plus tendu comme un arc.

Merci en tout cas pour la technique : les caisses c'est pratiques, quand-même :)



#9 Invité_waoo_*

Invité_waoo_*
  • Invités

Posté 19 mai 2021 - 05:51


"éventuellement pousser le bois mort en remontant mais je ne suis pas fan de la création de bois morts de toute pièce, donc je réfléchirai la chose à deux fois avant d'attaquer de telles modifications."

 

 

 

Je pense que sur ce genre de prélèvement c'est pourtant une obligation de passer par la case création de bois mort , et la sculpture .

 

 Perso j'adore ces pages blanches justement, ça laisse vraiment la place à toute la créativité du bonsaïka pour accompagner et orienter l'arbre dans une nouvelle voie .

 

  Il va vite te falloir choisir des branches et ôter celles qui ne serviront à rien



#10 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 285 messages

Posté 19 mai 2021 - 09:05


Je vais essayer de respecter la manière de pousser du Cornouiller (bien que je n'ai pas encore une idée précise de comment pousse un cornouiller sinon vers le haut) et ne pas en faire un érable non plus.

 

Donc, effectivement, on en reparle dans quelques temps ^^

salut !

J'ai regadré un peu sur le net et le peu que j'ai vu n'étaient pas très âgés avec un style balais : une boule de feuillage un peu comme les acer palmatum laissés libres dans les jardin. Je ne sais pas si c'est le style que tu aimes ?

 

Si c'etait le mien, comme j'aime les arbres avec des branches charismatiques, et comme les gros troncs sont obtenus par la pousse des grosses branches primaires, je lui ferais pousser des grosses branches avec de la conicité et du mouvement.

 

Bonne chance, ama le challenge sera réussi si tu fais déjà qcq chose qui te plait, qui te procure du plaisir contemplatif, et si c'est la même chose pour les gens qui le regardent, ce sera la cerise sur le gâteau.

 

"La voie du naturel" de Patrice, pourquoi pas, mais c'est super mega difficile (voire impossible) de faire un cournouiller Bonsai qui ressemble à un cournouiller grandeur nature et non à un érable.

Ne crois-tu pas que, plutot que sa façon de pousser dans son pot ou sa structure, ce sont plutot ses caractéristiques génétiques (ecorce, feuilles et les fleurs) qui vont permettre de dire "c'est bien un cournouiller" ?

 



#11 Invité_waoo_*

Invité_waoo_*
  • Invités

Posté 19 mai 2021 - 10:23

En voila un

 

 

 

 

m-cornouiller-male-cornus-mas-visoflora-



#12 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 709 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 19 mai 2021 - 10:53

Pour moi il est totalement atypique.

Aucun cornouiller male que j'ai vu ne ressemble à ça

Sa station en tant qu'arbre isolé est déjà contre nature. Il est hors forêt !

Et de plus il a un port de .... pommier ! C'est ridicule.

 

On assiste  dans ce cas à un biais induit par les moteurs de recherche.

 

C'est sûr que pour Visoflora, il leur fallait une photo d'un arbre dégagé.

Mais l'usager est trompé et la tromperie est perpétuée ici par une absence de sens critique doublé d'une hâte inconvenante . A moins qu'il ne s'agisse simplement d'ignorance...?



#13 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 285 messages

Posté 19 mai 2021 - 11:24

Bonsaiphil, peux-tu nous montrer un cornouiller qui ressemble à ton idée à toi du cornouiller ?

Et entre nous, jusqu'à preuve du contraire, le photo plus haut est bien celle d'un "cornus mas" non ? Alors je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas s'en inspirer en Bonsai ? Sur google, y'en a plein dans cet esprit balais informel

 

Pour moi, ce courant : "la voie du naturel", sur le papier ça semble génial mais en pratique je n'ai pas trouvé que les arbres de patrice etaient differents. Les arbres de patrice Bongrand sont magnifiques, je précise, pour ne pas me prendre des pots de Bonsai dans la figure, mais, comme l'avait dit Law en toute franchise, ils sont classiques. Le "Naturalistic" de Walter, par contre, c'est quelque chose qui fonctionne : ses arbres dégagent du naturel et sont plus libres.. ama !



#14 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 709 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 19 mai 2021 - 15:17

Contrairement à ce que tu avances , il ne s'agit pas du tout d'une IDÉE que je me ferais du cornouiller mâle.

En me relisant , tu conviendras que je parle des cornouillers que j'ai l'habitude de côtoyer dans les bois en chair et en os et que de cela !

Dans sa description très complète de l'environnement de son Cornouiller, Na explique tout comme moi que c'est une espèce qui pousse sous couvert

 

Ce que je dis simplement, c'est qu'il vaut mieux utiliser ses jambes plutôt que la souris pour découvrir l'environnement et le port d'un cornouiller mâle sauvage.

 

Ceci dit on peut conduire un Cornus mas comme un pommier, un érable ou que sais-je encore.

Mais je ne le ferai pas, car l'espèce propose des caractéristiques originales : en cultivant Cornus mas j'aurais tendance à les mettre en valeur parce que je ne les retrouve pas ailleurs.



#15 hin175

hin175
  • Rédacteurs
  • 6 229 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plaisir
  • Zone USDA :0
  • Formation :Les Amis du Bonsai Plaisir, L'arbre et le Geste, La Scuola d'Arte Bonsaï, etc
  • Pays :France
  • Département :Yvelines

Posté 19 mai 2021 - 15:46

Je ne peux bien sur pas parler des cornouiller que tu côtoies par chez toi, mais Tela Botanica classe le Cornus mas dans les perheliophiles (entre les heliophiles et les hyperhéliophiles).... et leur données concernent en général les arbres adultes.

 

Du coup, il est possible que les cornouillers que tu croisent en sous-bois ne soient pas vraiment représentatifs de leur espèce, soit qu'ils soient encore jeunes, soit que tu sois en bordure de niche écologique pour l'espèce, ou une autre raison (environnement perturbé dans les décennies précédentes, etc) ?

 

:newsm_13:


"Toute chose a une fin. Sauf la saucisse, qui en a deux.", Monroe.

Lao Tseu a dit :
En premier, on enlève la soucoupe sous le pot, suivant la saison on rempote dans un substrat drainant, c'est à dire SANS terreau (même du terreau "spécial bonsaï") ni terre végétale, on met son arbre à l'extérieur, on l'arrose quand le substrat est sec en surface (pas tous les X jours), et SURTOUT, on lit cet article, et les autres accessibles depuis la page d'accueil ...

Culture et ligature sont les deux mamelles du bonsaï... mais culture est la plus grosse.


#16 Invité_waoo_*

Invité_waoo_*
  • Invités

Posté 19 mai 2021 - 18:45

Maître bonsaïphil qui ose parler  de sens critique et de hâte inconvenante ... Elle va me faire la semaine celle la ... Il parait que c'est comme ça qu'on les reconnait :newsm_8:



#17 na !

na !
  • Membres
  • 2 413 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 19 mai 2021 - 18:57

Ne vous battez pas : on débat on débat et pour l'instant, on ne sait pas trop à quoi doit ressembler un Cornouiller en bonsaï.

 

 

Si c'etait le mien, comme j'aime les arbres avec des branches charismatiques, et comme les gros troncs sont obtenus par la pousse des grosses branches primaires, je lui ferais pousser des grosses branches avec de la conicité et du mouvement.

 

C'est bien à ça que je pense mais ces branches ne seront jamais horizontales, je pense. Parce que ce n'est pas la vision que j'ai du cornouiller (même si elle reste pauvre).

 

Je vais peut-être dire une connerie mais pour l'instant, les différents cornouillers que j'ai vu en bonsaï chez les japonais notamment, me font plus penser à prunus mume qu'à des érables.

 

Quant à ceux que j'ai vu dans la nature, j'ai souvent vu du multitronc assez fin donc, pour moi, en prélevant cet arbre, je pars dans un sens qui n'est pas forcément celui de la nature. Parce que des cornouillers avec des tronc énormes je n'en ai pas encore vu. Donc du point de vue des proportions, je suis en dehors des clous.



#18 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 285 messages

Posté 19 mai 2021 - 19:23

 

 

 

C'est bien à ça que je pense mais ces branches ne seront jamais horizontales, je pense. Parce que ce n'est pas la vision que j'ai du cornouiller (même si elle reste pauvre).

 

moi non plus je ne suis pas fan des branches horizontales en ligne droite, je préfère, pour les feuillus, que les branches sortent un peu vers le haut, puis du mouvement.



 

Ce que je dis simplement, c'est qu'il vaut mieux utiliser ses jambes plutôt que la souris pour découvrir l'environnement et le port d'un cornouiller mâle sauvage.

 

ok, ce serait cool que nous prennes une photo à l'occasion :spb105:
 



#19 boots19

boots19
  • Modérateurs
  • 8 349 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Cazes mondenard
  • Zone USDA :8b
  • Pays :france
  • Département :82

Posté 19 mai 2021 - 20:00

Je ne peux bien sur pas parler des cornouiller que tu côtoies par chez toi, mais Tela Botanica classe le Cornus mas dans les perheliophiles (entre les heliophiles et les hyperhéliophiles).... et leur données concernent en général les arbres adultes.
 
:newsm_13:


Oui la ça correspond plus à ce que j'ai pu observer sur les coteaux rocailleux exposés plein sud..
En tous cas pas du tout des arbustes de sous bois (enfin je le redis, pour pas faire comme bonsaiphil : par rapport à ceux que j'ai vu de mes yeux vu. Ce qui ne veux pas dire que ça représente tous les cornus du monde...)
"La critique constructive est un levier du progrès." "Ayez le culte de l'esprit critique." Louis Pasteur

#20 na !

na !
  • Membres
  • 2 413 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 19 mai 2021 - 20:07

Ben, ce n'est pas particulièrement pour donner raison à Bonsaïphil mais tous les miens étaient en sous-bois ^^





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Cornus, Cornouiller

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)