Aller au contenu


Photo
- - - - -

Juniperus Communis : 8 ans de culture

Juniperus Juniperus Communis Passoire Shari

  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 na !

na !
  • Membres
  • 2 412 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 23 octobre 2020 - 11:29

Hello les habitants du forum,

 

Je me décide à vous présenter un projet qui date de 2012.
Après mon premier Juniperus Communis visible ici, http://www.parlonsbo...perus-communis/ , j'ai décidé de reprendre 2 jeunes plants pour apprendre plus sur le Communis.

 

Un premier pour repartir sur une cascade et un second, que je vous présente ici.

Comme pour le tout premier, je suis parti d'un jeune plant de chez Planfor en octobre 2012.

 

Je pense que je vais vous présenter l'arbre en plusieurs fois car je me pose pas mal de questions et que peut-être vous en aurez de votre coté, qui sait ? :)

 

Donc, premier travail : je ligature pour donner un première forme. Le projet au départ était de faire un lettré. Je dis "était" car je ne suis plus trop sûr de rester sur cette forme. L'arbre évolue et ma connaissance du bonsaï aussi et plus je vois des genévriers et plus j'oublie cette idée de lettré.

 

Lors de ce premier travail je n'ai quasiment pas touché aux racines, sauf si nécessité. Je l'ai placé dans un grand pot assez plat de la marque Elho : j'aime bien, ils sont solides et ressemble un peu aux pots de culture japonais par leur forme assez peu profonde mais quand-même un peu.

Le pot était gris foncé, dans une optique de faire chauffer les racines.

 

Un rempotage tous les deux ans jusqu'en 2017.

En 2018, j'ai commencé à faire le shari.

En 2020, je le rempote dans une passoire de 22cm. L'arbre a résisté à ce rempotage d'un pot assez grand à une passoire 1/3 plus petite mais je ne l'ai pas trouvé hyper en forme cette année bien qu'il ait quand-même fait des pousses. On pourra en parler plus tard en comparant les photos juste après le rempotage et celles d'aujourd'hui.

 

D'un point de vue esthétique, je ne suis pas satisfait d'une grande courbe que je trouve en discordance avec le reste. J'ai un plan, qui j'espère sera efficace : accentuer le shari dans l'intérieur de cette courbe. J'espère que l'espace se comblera au fur et à mesure.

 

Je vous montre les photos, je vous laisse parler, poser des questions si vous en avez et je reprendrais le sujet : j'ai prévu de discuter Passoires, shari, taille et pincements même si je n'ai pas recueilli énormément d'infos. J'espère que la discussion permettra d'ouvrir des perspectives plus stables pour cet arbre.

 

Je ne montre pas forcément aujourd'hui ce qui serait pour moi la face avant. J'ai surtout voulu montrer cette courbe disgracieuse à mes yeux. Certains angles la camoufle mais je n'aime pas le camouflage. Ce que je souhaiterais, ce serait que l'arbre soit regardable sous tous ses angles.

 

20201023_113309.jpg

20201023_113322.jpg

20201023_113341.jpg

20201023_113349.jpg

 

Vues un peu plus rapprochées de la courbe :

 

20201023_113415.jpg

20201023_113419.jpg

 

 

Il y a une semaine, comme je trouvais que l'arbre était un peu faiblard mais que cet été, posé sur le sol pendant les vacances d'aout, il a sorti pas mal de bouts de racines sur le dessous de la passoire, j'ai décidé d'anticiper la mise en place de la seconde passoire. J'espère ainsi, aussi, protéger l'arbre cet hiver et lui permettre de rester un peu plus à l'humidité alors que les racines continuent leur pousse. Encore une sorte d'expérience. Le tout premier Juniperus, lui, a été laissé dans sa passoire taille 22. Il pousse bien : on sent qu'il a été moins traumatisé par le rempotage effectué, lui aussi, cette année.



#2 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 223 messages

Posté 23 octobre 2020 - 12:57

il est très chouette, je trouve .. c'est super de voir un topic qui traite de la culture, réputée difficile/délicate, du juni communis sur une assez longue période (8 ans) et on voit que tu as réussi à le faire prosperer.

La courbe qui te déplait est celle de la dernière photo ? Pour moi, une face entre la 1ere et la 2eme photo pourrait (peut-être) être sympa.. faut voir, et j'imagine qu'un simple pas de coté sur un arbre avec une ligne de tronc complexe comme celle-là suffit à beaucoup la changer.. de bons moments de reflexion en perspective ^^



#3 jerome55100

jerome55100
  • Membres
  • 20 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :verdun 55100
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :55

Posté 23 octobre 2020 - 16:47

Hello, pour cette courbe, mettre un peu de fil ou le fait de pencher l'arbre pourrais l'atténuer. Sinon j'aime bien le mouvement de la photo n°3 ;) 


Le club de bonsai en Meuse (55)

https://www.facebook...00310950046326/

 


#4 Lee'Ow

Lee'Ow
  • Membres
  • 2 058 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :dans l'poitou
  • Zone USDA :8b
  • Formation :Bonsai club Deux-Sèvres / A&G sud -ouest / FFB formation
  • Pays :France
  • Département :79

Posté 23 octobre 2020 - 17:27

literatti cet arbre na!

 

réduit la végé et allège le à la lettré !

 

un pot rond plat non émaillé artisanal , de la coupe du fil et hop le tour est joué ! ;-)

photo 1 ou 3, les courbes sont belles ... ou alors, tu te la joue a la burton et tu fais du fouilli ligature tortueux de partout  pour harmoniser avc le tronc ....

 

my 2 cents  ;-)

 

 

biz


BonsaÏka ou pas, il faut trouver sa voie !

:-)

#5 lanig

lanig
  • Membres
  • 4 027 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 23 octobre 2020 - 23:09

Super matériel. J'ai cultivé pendant longtemps du communis, tous issus d'un jeune plant ramassé en 1990 (ça ne nous rajeunit pas) mais j'ai toujours essayé de leur donner une forme d'arbre...et ça ne marche pas ;) Par contre, pas de difficulté particulière de culture.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#6 na !

na !
  • Membres
  • 2 412 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 24 octobre 2020 - 08:27

Hello,

 

merci pour vos commentaires.

Le communis est un espèce qui me plait beaucoup, notamment parce qu'on en voit assez peu et que j'essaie d'apprendre à le cultiver blablabla etc :)

 

Je vais reprendre vos commentaire et continuer mes réflexions à partir de tout ça :

 

 

 

c'est super de voir un topic qui traite de la culture, réputée difficile/délicate

 

Merci : pour moi, le communis à partir d'un jeune plant n'est pas particulièrement difficile à cultiver. Ce sont les prélèvements qui se soldent bien et trop souvent par des échecs (apparemment, il faudrait 1/ Préparer les plants en taillant les branches de manière à faire partir des racines en surface 2/ Opérer comme une sorte de marcotte pour aider ces racines à se développer 3/ Avoir une serre saturée d'humidité 4/Avoir la foi)

 

Le problème viendrait du changement de substrat mais là-aussi, pas trop d'informations à ma connaissance.

 

Bref, Comme le dit Lanig : pas de difficulté particulière à partir de jeunes plants.

 

Pour moi, la difficulté c'est de savoir comment et quand tailler. J'ai vu quelques posts sur divers forums et quelques un sur PB : J'ai vu des tailles effectuées en automne ou début de printemps, par exemple. Pour l'instant, j'ai toujours fait "à l'instinct" sur une des deux périodes mais j'avoue que je ne sais pas trop. En plus mes tailles se sont beaucoup faite dans la volonté de la suppression d'une branche, plus qu'autre chose pour monter le projet du lettré.

 

Dernièrement, j'ai trouvé cette vidéo https://www.youtube....Dvc35FM&t=2721s qui explique le pincement du Tosho. J'essaie d'appliquer cette technique dans une optique de densification depuis cette année mais pas sur ce juniperus que je venais de rempoter et qui, je le rappelle n'a pas été des plus dynamiques cette année. Donc, en résumé : j'ai eu peur  :newsm_4:

 

 

 

Hello, pour cette courbe, mettre un peu de fil ou le fait de pencher l'arbre pourrais l'atténuer

Pour le fil, je pense que c'est trop tard : le bois casse trés facilement. D'ailleurs, certaines parties du shari proviennent d'une torsion qui a fait craquer le bois.

Celle-ci notamment (je la travaille aussi pour accentuer la chose) :

 

20201023_113358.jpg

 

Je ne sais pas trop si pencher l'arbre est une solution pour atténuer la courbe. Visuellement, probablement, comme d'ailleurs en choisissant bien la face mais pour moi cela reste du camouflage, ce que j'essaie d'éviter. Si je peux.

 

 

 

La courbe qui te déplait est celle de la dernière photo ?

Oui, c'est elle. Comme je disait, j'espère la réduire en augmentant la direction du bois mort dans cette courbe.

 

L'arbre a pas mal grossit depuis que j'ai commencé les premiers sharis, en 2018. En deux travail des sharis, je peux dire que le tronc a presque doublé visuellement (ce n'est peut-être pas le cas techniquement, par contre, je ne sais pas)

 

Je reviendrais sur le shari plus tard, pour vous parler de ce que j'ai fait, de mes erreurs etc.

 

 

literatti cet arbre na!

 

réduit la végé et allège le à la lettré !

 

C'est le projet de départ effectivement. 

 

Mais, meme si c'est le projet de départ, lorsque je regarde ces arbres, je m'aperçois que le literait n'est pas forcément la direction que pourrait prendre l'arbre, finalement et sauf erreur de ma part, ce ne sont pas des lettrés :

 

Capture_atarecai (2).PNG

source : instagram Atarecai

 

Capture_bonsai_sana (2).PNG

source : instagram bonsai sana

 

Capture_bonsaimente (2).PNG

source instagram bonsaimente

 

 

 

ou alors, tu te la joue a la burton et tu fais du fouilli ligature tortueux de partout  pour harmoniser avec le tronc ....

Exactement : je ne dirai pas Burton mais j'ai remarqué à force de manger des images de juniperus de toutes sortes que les branches, bien souvent, font des tourbillons, du tortueux. J'aimerai donc partir dans cette direction pour mes prochains projets (je vais en refaire trois cette année, la commande est prévue pour début novembre) et peut-être aussi pour lui mais Il est peut-être un peu tard, non ?

 

Le projet du lettré explique cette grande branche que j'ai d'abord ligaturé puis haubané vers le bas. A l'époque où j'ai ligaturé cette branche, l'arbre était mieux positionné : plus vertical. Je pense que c'est en fixant l'arbre qu'il est parti dans cette direction.

 

 

 

J'ai cultivé pendant longtemps du communis, tous issus d'un jeune plant ramassé en 1990 (ça ne nous rajeunit pas) mais j'ai toujours essayé de leur donner une forme d'arbre...et ça ne marche pas  ;)

Lanig, tu peux préciser ce que tu veux dire par "forme d'arbre" ? Tu parles de droit formel, par exemple ? 

Si je comprends bien, tu es parti d'un pied-mère que tu as bouturé ? Je pense faire prochainement des boutures pour me fabriquer mon propre matériel comme avec mes shimpaku.

 

Je propose de poster tout ça et de refaire une réponse pour discuter culture :)



#7 lanig

lanig
  • Membres
  • 4 027 messages
  • Zone USDA :8b
  • Pays :France
  • Département :35

Posté 24 octobre 2020 - 08:46

Lanig, tu peux préciser ce que tu veux dire par "forme d'arbre" ? Tu parles de droit formel, par exemple ? 

Si je comprends bien, tu es parti d'un pied-mère que tu as bouturé ? Je pense faire prochainement des boutures pour me fabriquer mon propre matériel comme avec mes shimpaku.

 

Oui, c'est ça. J'avais été un peu étonné en lisant que tu avais commandé plusieurs fois des communis à plantfor parce que celui que j'ai se bouture avec une extrême facilité. Il m'en reste au moins un en pleine terre, régulièrement il se prend un coup de tronçonneuse, mais il repart toujours. En voyant tes arbres, j'ai eu un coup de blues car je me suis dit qu'avec un peu plus de réflexion, j'aurais pu en faire quelque chose.


OT2 Logiciel libre pour la gestion de votre collection de bonsai. La version 1.1 est sortie.

#8 na !

na !
  • Membres
  • 2 412 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 24 octobre 2020 - 09:08

Du point de vue de la culture, j'ai donc trois communis : le premier en 2010, les deux autres en 2012.

 

Depuis le début, si je ne suis pas forcément trés strict sur les mélanges que je fais (pure pouzzolane, pure pomice, mélange de pomice et pouzzolane, parfois de l'écorce de pin), j'ai pris l'habitude de mélanger une bonne part de charbon actif trouvé en rayon aquariophilie. Je pense que je dois mettre 1/5ème de charbon actif dans le mélange.

 

Je ne sais plus où j'avais lu ça mais je trouve que c'est une précaution intéressante, notamment parce que j'arrose à l'eau du robinet principalement.

 

Pour ce qui est de l'engrais, j'en donne au printemps et automne, comme pour mes autres arbres et là aussi ce n'est pas trés systématisé.

 

J'ai remarqué des différences de pousses entre les arbres mais je ne sais pas aujourd'hui si ça vient du mode de culture, de la forme que je veux donner à l'arbre ou autre chose comme, pourquoi pas, des différences de caractère de l'arbre tout simplement.

Par exemple, le troisième est parti d'une volonté de refaire une cascade en profitant des erreurs que j'avais fait sur le premier (qui a un post à lui, voir le lien au début de ce post... ouch, ça devient compliqué tout ça  :newsm_8: )
Toujours est-il que le numéro trois est cultivé dans un panier aquatique. Les pousses n'ont jamais été aussi fortes que pour ceux qui poussent en hauteur. Le problème c'est que je ne sais pas si ça provient de la passoire, de la forme en cascade ou d'autre chose. Bref, les aiguilles sont toutes courtes et il pousse lentement.

 

Je sors un peu du sujet alors je stoppe sur le numéro 3.

 

C'est la première année de culture en passoire pour numéro 1 et numéro 2 (celui de ce sujet). Numéro 1 a très bien poussé mais numéro 2 pas tant que ça alors que j'ai beaucoup arrosé cette année grâce au covid ^^ : télétravail etc.

J'en viens à la culture en passoire : lorsqu'on lit que les japonais arrosent beaucoup dans les passoires, je pense qu'il faut comprendre que c'est plusieurs fois par jours, tout le temps. Surtout si la granulométrie du substrat est assez grosse (<10mm mais >5mm).

 

Le numéro 1 a passé du temps dans un pot de culture japonais et je crois que ça lui a profité. Le numéro 2 dans un pot plastique foncé (voir premier post).

 

On lit que les communis sont gourmands en eau et aiment le plein soleil. Je dois dire que les deux peuvent être difficiles à concilier, surtout sur du substrat très drainant... 

Selon mes différents déménagements (un tous les deux ans, on espère que c'est fini maintenant), ils ont été successivement exposés plein soleil sur balcon en béton mais avec canisse, plein soleil tout le temps, plein soleil à partir de midi avec canisse au moment le plus chaud (13h par exemple), puis soleil le matin et ombre l'après-midi. 

Je trouve qu'ils semblent préférer l'ombre l'après-midi en plein été (j'enfonce peut-être une porte ouverte)

 

Comme vous pouvez le constater, je ne peux rien affirmer et notamment car je ne suis pas un grand scientifique et que j'ai un peu fait ça au petit bonheur la chance...


 

 

Oui, c'est ça. J'avais été un peu étonné en lisant que tu avais commandé plusieurs fois des communis à plantfor parce que celui que j'ai se bouture avec une extrême facilité.

J'aime bien ceux de planfor car ils sont particulièrement en forme et mesurent dans les 40cm. Je trouve que c'est un bon matériel de départ.

Je vais faire des boutures prochainement pour voir si je peux partir de plants plus jeunes, plus malléables (plus souples) et créer des courbes dés le départ :)

 

 

 

Il m'en reste au moins un en pleine terre, régulièrement il se prend un coup de tronçonneuse, mais il repart toujours. En voyant tes arbres, j'ai eu un coup de blues car je me suis dit qu'avec un peu plus de réflexion, j'aurais pu en faire quelque chose.

Tu comptes le "prélever" ou pas du tout ?

De mon coté, je suis beaucoup dans l'exploration à partir d'un arbre que j'ai vu, qui m'a plu. En général, j'essaie de rentrer dans la philosophie de cet arbre et de créer le mien. Je sais bien, évidemment, que je ne ferai pas un arbre identique (heureusement) mais ça me guide pas mal. Après, c'est classique : j'essaie d'aller là où l'arbre me guide.

C'est vrai que ça fait un petit pincement quand on lâche un arbre à quelqu'un, parce qu'on trouve qu'il n'a pas de potentiel et que plus tard, il a une tronche sympa ! Ca m'est arrivé de faire des cadeaux de petits arbres pour faire de la place, de faire le suivi moi-même et de me dire plus tard, "ah ben zut, il est drôlement sympa maintenant mais il n'est pas dans ma collection"  :newsm_8:

Je pense que c'est un peu ce que tu dois ressentir Lanig : je compatis :)

Tu peux encore en faire, non ? On travaille pour le futur, je crois. Quand on passera l'arme à gauche, si l'arbre nous survit et on l'espère en général (quel beau succès ce serait d'un point de vue culture au minimum), quelqu'un prendra le relais. C'est pour ça qu'à 45 ans bientôt, je continue semis, boutures etc. Je ne suis pas le seul d'ailleurs et il me semble que toi aussi tu es dans cette optique là, sauf erreur de ma part :)

 

Je trouve en plus qu'on manque de communis dans nos collections, de croisement des données recueillies. 

 

[EDIT] : quand je vois les arbres des japonais, comme celui-ci par exemple, je me dis qu'il y a quelque chose qui cloche dans ma manière de faire, non ? ^^
 

Capture.PNG

 

L'abre est super dense et en pleine forme !



#9 na !

na !
  • Membres
  • 2 412 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 25 octobre 2020 - 08:34

Hello,

 

Je continue et je commence par reprendre une citation de Jerome55100 :

 

 

 

Hello, pour cette courbe, mettre un peu de fil ou le fait de pencher l'arbre pourrais l'atténuer

 

et ma réponse que je voudrais revoir après relecture de l'ensemble :

 

 

 

Je ne sais pas trop si pencher l'arbre est une solution pour atténuer la courbe. Visuellement, probablement, comme d'ailleurs en choisissant bien la face mais pour moi cela reste du camouflage, ce que j'essaie d'éviter. Si je peux.

Je voudrais préciser une chose : en fait, j'ai prévu de basculer l'arbre car je trouve que la tête est trop éloignée de l'axe du nebari. J'ai d'ailleurs posé un hauban maison pour rapprocher la tête de l'axe central (maison =  je ne suis pas certain qu'il soit bien fait mais il a l'air de fonctionner... oui oui, je vis dans un monde de doute permanant ^^).

 

Ceci dit, je m'aperçois après réflexion sur ton histoire de fil et pencher l'arbre, que si je penche plus que ce que je voulais le faire au début, la courbe devient plus intéressante puisqu'on aurait l'angle de départ accentué et une courbe en remontée. Cela, je crois, cacherait le C que fait la courbe actuellement. C comme courbe d'ailleurs   :spb44:  :spb90:

 

J'ai une question par rapport à cette option : j'ai un nebari assez joli en étoile, si me souvenirs sont bons. Je vais aller gratter pour prendre quelques photos et vous montrer ça, plus tard.

 

Je me répète encore une fois mais le projet n'est pas défini de manière fixe ou même un peu fixe. Chaque année je me fais la réflexion que je créé du matériel pour atelier mais je n'amène jamais l'arbre aux ateliers !.

 

Je voudrais parler Shari avec vous :

 

J'ai commencé à mettre en place le shari en 2018. J'y suis allé assez franco, des deux cotés du tronc et évidemment, pas sur tout l'arbre, d'autant que j'étais déjà assez inquiet de ce que je faisais. Ceci dit, je savais que l'arbre était full patate et j'ai appliqué ce que j'avais lu dans un article de France Bonsaï. Donc, Shari en fin d'hiver, avant le printemps, quand-même. 

Comme on peut le voir, et je vous le montre aussi parce que j'aimerai améliorer cette partie : j'ai été timide en ayant peur de flinguer le flux de sève et je ne suis pas descendu très loin au niveau de la base de l'arbre.

 

20201023_113428.jpg

20201023_113436.jpg

 

Après, je crois qu'on peut dire que c'est du classique : chaque année, si pas de rempotage prévu, je retravaille les deux bords de manière systématique pour élargir la partie bois mort et faire grossir les veines.

 

J'ai fait un erreur, qui a été de ne pas tracer mon shari à la craie avant : au moment de tirer les fibres, j'ai constaté que si je continuais, je risquais de couper la montée de sève. Enfin, c'est ce que j'ai pensé.

On peut le voir sur ces images.

 

 

 

20201025_073736.jpg

20201025_073755.jpg

 

En laissant gonfler, je crois que j'ai un peu rattrapé ma bêtise mais la veine est toute fine.

20201025_073828.jpg

 

Ici un début de shari en vue de la continuité de l'ensemble.

20201025_073844.jpg

 

Je trouve que la toute première "trace" de bois mort est trop large, pas assez naturelle et je ne pense pas qu'elle s'atténuera. A moins, peut-être de travailler doucement le bois pour y faire des rayures ?

 

Bref, aujourd'hui, ce que je souhaite c'est d'essayer d'atteindre un shari avec des bois morts successifs discrets. Donc, comme sur la seconde trace, pour les prochaines, je comptes essayer de faire ça dans la retenue.

 

Si vous avez des conseils, des idées pour rattraper tout ça, n'hésitez pas surtout :)

 

 

 

 

 

 

 

Je crois que je l'ai déjà dit : avant ce rempotage, il me semble que l'arbre était plus équilibré dans sa montée.

 

 


 

 

[EDIT] : quand je vois les arbres des japonais, comme celui-ci par exemple, je me dis qu'il y a quelque chose qui cloche dans ma manière de faire, non ? ^^
 

Cette année, j'ai essayé sur le communis n°1 qui avait une très bonne forme, de pratiquer une forme de metsumi vu dans une vidéo.

 

Le résultat est intéressant et c'est peut-être la clé de la densification. Je me répète encore mais je découvre au fur et à mesure certaines pratiques que j'essaie de mettre en place en prenant mon temps.

 

Il faut tirer le bout des aiguilles encore très tendre et de ce que j'ai pu observer, si on ne se loupe pas, environ un tiers de la pousse vient.

Cet été sont apparus de nombreux petits bourgeons sur les branches.

 

20201024_173018.jpg

20201024_173040.jpg

20201024_173115.jpg

20201024_173132.jpg

 

 

(en regardant les photos, je pense que cet arbre a d'ailleurs subi une attaque d'acariens, non ?)

 



#10 na !

na !
  • Membres
  • 2 412 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 26 octobre 2020 - 08:10

Hello,

 

Niveau maladies et ravageurs, je n'ai pas constaté grand chose si ce n'est, comme dit sur le post précédent, de potentielles attaques d'araignées rouges.

Des mini cochenilles que j'ai parfois du mal à éradiquer en utilisant savon noir plus huile de colza.

 

Ce que je trouve le plus souvent, ce sont, je crois, des nids d'araignées : les aiguilles sont marrons et collées ensembles. Quand j'y met les doigts, j'arrive à sortir l'ensemble et il y a une petite boule blanche. Araignées, je crois.

 

Etant parfois sujet à insomnies ou simplement lève tôt, je les pulvérise souvent le matin (l'été au lever du soleil). Si insomnies, je peux faire ça à 2/3 heures du matin du printemps à la fin de l'été. Ca donne envie d'investir dans un système de brumisation type serre afin de créer une brume.

Nouvelle maison, pas trés loin d'une rivière, ils bénéficient maintenant en automne d'une brume qui fait le job toute seule.

 

Je compte leur donner du glucose prochainement. Je ne sais pas si c'est le bon moment mais tout est bon pour se rassurer :)

 

 

Concernant la taille, j'ai trouvé ça en fouillant le net : 

https://peterteabons...8/tosho-part-1/ et la suite https://peterteabons...8/tosho-part-2/

 

Je vais essayer de mettre tout ça en pratique, mais tout en gardant en tête que mes arbres vivent à Toulouse et pas au japon ^^



#11 na !

na !
  • Membres
  • 2 412 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 28 octobre 2020 - 09:54

Je continue encore un peu :)

 

Cette année, je vais reprendre le shari, notamment à la base de l'arbre que j'aimerais élargir. J'ai toujours une petite appréhension de tuer une ou deux racines, et c'est pour ça que je n'ai pas poussé le shari si bas.

 

20201023_113428.jpg

20201023_113436.jpg

 

Je dis que j'aimerai élargir la base mais je ne sais pas combien de temps ça va prendre et je réfléchis encore à comment le faire pour que l'arbre supporte l'opération du mieux qu'il puisse. Peut-être attendre, pour la base, je ne sais pas...  :spb112:

 

Je trouve que tout ça prouve l'importance de pratiquer les sharis tôt sur l'arbre. Les prochains bénéficierons de ce process beaucoup plus tôt. Probablement après deux ou trois ans en pot : le plant étant plus jeune, il se remettra mieux des opérations sur l'écorce et le premier shari sera plus fin. Enfin, c'est ce que j'imagine.

 

J'hésite aussi à réduire la première branche qui est très longue, notamment pour lui donner un peu plus de mouvement en repartant sur une nouvelle sortie de branche ou essayer de faire un premier début de plateau au niveau où c'est plus dense.

 

20201023_113309.jpg

 

Qu'en pensez-vous ?



#12 Clem

Clem
  • Membres
  • 4 223 messages

Posté 28 octobre 2020 - 12:11

perso je le verrais bien redréssé (chacun son style ^^) tu pourrais utiliser la 1ere branche de gauche pour couvrir/cacher la courbe de gauche qui te gène

__6.jpg



#13 na !

na !
  • Membres
  • 2 412 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 28 octobre 2020 - 12:59

Ben, c'est tout à fait ça ! 

Avec des bois morts beaucoup plus présents et une légère rotation mais je sais que le projet va évoluer encore d'ici les 5/10 prochaines années. Je voudrais vraiment qu'il ait un beau gros bois mort + veines au final.

 

J'ai l'intention de faire un shari aussi sur la cime de manière à avoir un jin qui tourne le plus naturel possible. Vu ça dans France Bonsaï, j'ai été impressionné et la technique n'est pas compliquée :)

 

Je vais essayer de vous faire des photos de l'arbre avec la cale qui est livrée avec et, si je peux la face qui me plait le plus. "Si je peux " parce qu'en ce moment, j'ai du mal à la visualiser alors qu'au début du printemps, c'était évident





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Juniperus, Juniperus Communis, Passoire, Shari

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)