Aller au contenu


Photo
- - - - -

Cornus mas sur un air de Lyre

Cornouiller Cornus mas

  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 254 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 25 août 2020 - 09:03

J'ai déjà fait allusion à cet arbre dans le fil "Plaidoyer pour le Cornouiller mâle, un arbre miraculeux". Les liens vers les trois messages suivants en disent un peu plus long sur son histoire

L'arbre au prélèvement

Rempotage 2016 après deux années de culture

L'arbre au printemps 2017

 

Il m'a semblé que suite à son passage en pot à bonsaï ce printemps 2020, un sujet exclusivement consacré à ce cornouiller mâle serait d'actualité

 

L'allusion à la Lyre antique tombe sous le sens en observant la structure en deux troncs de l'arbre.

Lyre-apolon.jpg Lyre-tortue-dos.jpg

Photos du 23 juillet 2020 après une sévère taille en vert

IMG_3036.JPG IMG_3039.JPG

 

Les prises de vue du même arbre sans feuilles immédiatement après rempotage en Mars 2020

IMG_2173.JPG IMG_2176.JPG

 

Pour son premier pot ce printemps l'arbre a marqué le coup en me gratifiant de sa première fleur.

IMG_1981.JPG

 

D'un point de vue structurel il y a deux aspects de cet arbre sur les quels je m’efforce de travailler.

- Le trop de symétrie (La lyre)

- L'écrasement dans un plan

 

Concernant le danger de la symétrie entre les deux troncs, j'ai déjà nettement réduit en hauteur celui de gauche. Pas sûr que ce soit suffisant.

 

Pour ce qui est du manque de profondeur, j'essaye d'encourager les branches qui pointent déjà vers l'arrière ou vers l'avant et j’attends que l'arbre me propose plus de pousses bien orientées. Par ailleurs je pense qu'au prochain rempotage je tenterai une légère rotation qui mettrait le tronc majeur (à droite) légèrement en avant.



#2 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 254 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 30 août 2020 - 13:39

"...sur un air de Lyre" dans le titre du sujet.

Grave erreur de communication de ma part !

 

Plus de 2000 ans après les aventures autour du village gaulois "égayé" par le barde Assurancetourix, il est toujours aussi scabreux de faire référence à la lyre dans ce pays si j'en crois le peu d'écho que reçoit ce sujet.

 

Assurancetourix1.jpg

source : tvradio-pitchoun.fr

 

PS : Dans les éditions en alsacien, Assurancetourix est traduit par Singjonix (Ne chante rien)

Je n'ai pas trouvé la transposition en breton avec sa signification. Quelqu'un la connaît-il ?

 

EDIT]

entre les deux vignettes le nebari de l'arbre s'est développé.



#3 waoo

waoo
  • Membres
  • 472 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Nantes
  • Zone USDA :0
  • Pays :france
  • Département :44

Posté 30 août 2020 - 22:50

En Breton , Avihaniks ou Disoursiks et  ça veut dire Assurancetourix , logique en BZH

 

https://fr.glosbe.co...Assurancetourix



#4 na !

na !
  • Membres
  • 2 281 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 31 août 2020 - 07:16

 

 

Plus de 2000 ans après les aventures autour du village gaulois "égayé" par le barde Assurancetourix, il est toujours aussi scabreux de faire référence à la lyre dans ce pays si j'en crois le peu d'écho que reçoit ce sujet.

 

Salut Bonsaiphil,
Je pense que, comme toujours, nous écoutons, nous regardons et nous notons.
A mon avis, peu de gens possèdent des cornus mas, même si c'est une espèce qui est très séduisante (pour ma part, en tout cas, je suis séduit et en recherche).

 

Je me lance : effectivement, pour moi, ton arbre est très symétrique et apparemment, manque de profondeur. Qu'as-tu prévu pour résoudre ces deux problèmes ? Quel est ton plan, si tu en as un ?

Question : est-ce réellement un problème de symétrie ou bien est-ce un problème d'espace vide en forme de lyre, comme tu le dis si bien ?
A chaud, comme ça et en photo, je serai enclin à réduire le tronc gauche afin de casser cet espace vide trop important. 

 

Autre chose, je me demande à quel point le petit tronc mort en bas accentue cet impression de vide disgracieux, selon moi.

Donc, je dirais que si c'était le mien, je réfléchirais à deux options :

h1 : réduire le tronc gauche et combler l'espace avec les branches du tronc droit

h2 : supprimer le tronc gauche et en faire un bois mort moins élevé que le bois mort déjà en place.

 

Je sais bien qu'on peut rester bloquer sur un projet, mais apparemment, tu ne sembles pas satisfait de la direction qu'a pris l'arbre, donc, je n'ai qu'une chose à dire : choisir, c'est renoncer. Si ça peut t'aider à prendre des décisions peut-être radicales :)

 

Voilà, mes maigres commentaires et idées :)

J'espère ne pas être trop en dehors du "truc" 

 

[EDIT] je n'avais pas fait attention à ça :

 

 

 

Pour ce qui est du manque de profondeur, j'essaye d'encourager les branches qui pointent déjà vers l'arrière ou vers l'avant et j’attends que l'arbre me propose plus de pousses bien orientées. Par ailleurs je pense qu'au prochain rempotage je tenterai une légère rotation qui mettrait le tronc majeur (à droite) légèrement en avant.


#5 Swarel

Swarel
  • Membres
  • 294 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plateau de Millevaches
  • Zone USDA :7b
  • Pays :France
  • Département :19

Posté 31 août 2020 - 09:36

Du peu qu'on en voit en 2D, j'essaierais d'atténuer l'effet symétrique de la lyre en mettant en valeur le mouvement du plus petit tronc que l'on discerne sur la vue de profil.

Avec un changement de face, peut-être selon la flèche...

 

post-41267-0-89490700-1598342221.jpg



#6 Clem

Clem
  • Membres
  • 3 803 messages

Posté 31 août 2020 - 10:30

on peut aussi envisager d'incliner l'arbre davantage (d'un coté ou de l'autre selon le nebari) et surtout de laisser pousser et grossir fortement un des 2 troncs, pour réduire l'effet de symetrie



#7 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 254 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 31 août 2020 - 17:56

En Breton , Avihaniks ou Disoursiks et  ça veut dire Assurancetourix , logique en BZH

 

https://fr.glosbe.co...Assurancetourix

Merci pour ce lien qui éclaire ma question. Je note au passage que la lettre [X] ne semble pas exister dans l'alphabet breton. Un scoop.

 

 

Question : est-ce réellement un problème de symétrie ou bien est-ce un problème d'espace vide en forme de lyre, comme tu le dis si bien ?
A chaud, comme ça et en photo, je serai enclin à réduire le tronc gauche afin de casser cet espace vide trop important. 

 

Autre chose, je me demande à quel point le petit tronc mort en bas accentue cet impression de vide disgracieux, selon moi.

Donc, je dirais que si c'était le mien, je réfléchirais à deux options :

h1 : réduire le tronc gauche et combler l'espace avec les branches du tronc droit

h2 : supprimer le tronc gauche et en faire un bois mort moins élevé que le bois mort déjà en place.

 

Non seulement tu n'es pas "en dehors du truc", mais pile-poil dedans.

 

Mon idée est jusqu'à ce jour de réduire encore le tronc de gauche jusqu'à dissiper cette impression de lyre. Ce serait donc plutôt l'option "h1"

Il n'est pas question de supprimer le tronc de gauche qui apporte un mouvement intéressant, comme Swarel l'a à juste titre remarqué.

 

Quant au morceau de bois mort qui reste au milieu entre les deux cornes de vache c'est un dilemme.

Pour moi il représente ce que l'arbre a été avant sont prélèvement. Il a une signification historique. Il représente aussi un prétexte pour observer la non-dégradation du bois mort du cornouiller et l'occasion d'en tirer profit.

D'un point de vue esthétique je sens bien quelque chose cloche avec ce zizi.

 

Du peu qu'on en voit en 2D, j'essaierais d'atténuer l'effet symétrique de la lyre en mettant en valeur le mouvement du plus petit tronc que l'on discerne sur la vue de profil.

Avec un changement de face, peut-être selon la flèche...

C'est vrai que le petit tronc à du mouvement.

Mais ta proposition reviendrait à placer le gros tronc au trois quarts arrière.

Comment justifier que ce qui est prédominant d'un point de vue volumique soit mis en retrait ?

Car à ce stade j'ai tout fait pour que le gros devienne gros et le petit reste petit.

 

 

on peut aussi envisager d'incliner l'arbre davantage (d'un coté ou de l'autre selon le nebari) et surtout de laisser pousser et grossir fortement un des 2 troncs, pour réduire l'effet de symetrie

C'est une idée intéressante que je visualiserai au prochain rempotage et si elle fonctionne je re-sculpterai le moignon de bois mort central pour être alors conforme à cette nouvelle verticalité.
 



#8 Swarel

Swarel
  • Membres
  • 294 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Plateau de Millevaches
  • Zone USDA :7b
  • Pays :France
  • Département :19

Posté 31 août 2020 - 21:55


C'est vrai que le petit tronc à du mouvement.

Mais ta proposition reviendrait à placer le gros tronc au trois quarts arrière.

Comment justifier que ce qui est prédominant d'un point de vue volumique soit mis en retrait ?

Car à ce stade j'ai tout fait pour que le gros devienne gros et le petit reste petit.

 

Il me semble deviner les mécanismes visuels auxquels tu fais allusion dans ta réponse, mais je ne comprends pas ce qu'il y a de réellement contradictoire à mettre le plus gros au 3/4 arrière, si l'esthétique s'en trouve améliorée...

Quoi qu'il en soit, je ne vois pas ce qu'il y aurait besoin de "justifier" dans ce choix, si cela créé de la profondeur (que je trouve actuellement absente).

 

Un exemple de multi-troncs que j'adore, où le plus petit est devant (Picea jezoensis de Luis Balino). Je ne trouve pas que ça jure particulièrement...

Nr.005-Luis-Balino.jpg

Source : http://www.ilovebons...-4-5-luty-2017/

 

Ceci étant dit, je ne discute que les concepts et principes, car si cela avait été vraiment pertinent d'un point de vue esthétique (seul toi a l'arbre sous les yeux), tu aurais probablement fait une autre réponse... non?



#9 bonsaiphil

bonsaiphil
  • Membres
  • 4 254 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Strasbourg
  • Zone USDA :7
  • Pays :france
  • Département :67

Posté 01 septembre 2020 - 07:45

Ceci étant dit, je ne discute que les concepts et principes, car si cela avait été vraiment pertinent d'un point de vue esthétique (seul toi a l'arbre sous les yeux), tu aurais probablement fait une autre réponse... non?

Ma réponse à ta proposition est un peu bizarre effectivement.

C'est surement dû au fait qu'elle m'a désarçonné.

Mais discuter des concepts et des principes est toujours une bonne chose. Dans ce cas elle ouvre l'esprit à des choix que je n'ai pas envisagé.

Elle demande une révolution dans la structure de cet arbre, et le travail de plusieurs années aurait été même parfois à l'encontre d'un arbre faible au premier plan. C'est rageant.

Ce qui est vraiment riche dans ton intervention c'est de l'avoir à l'esprit pour d'autres de mes individus en culture



#10 na !

na !
  • Membres
  • 2 281 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 01 septembre 2020 - 19:12

 

Mon idée est jusqu'à ce jour de réduire encore le tronc de gauche jusqu'à dissiper cette impression de lyre. Ce serait donc plutôt l'option "h1"

Il n'est pas question de supprimer le tronc de gauche qui apporte un mouvement intéressant, comme Swarel l'a à juste titre remarqué.

 

Ou alors, idée plus radicale, trés radicale : supprimer en un beau bois mort le tronc de droite  :spb112:


Sinon, je crois que je suis assez d'accord avec Swarel : il faudrait se poser devant l'arbre et le faire tourner doucement jusqu'à l'angle où l'on voit le mieux les deux (trois avec le bois mort) et le laisser dans cette position. Parfois, au bout d'un moment, l’œil fait mieux le travail avec du recul dans le temps, je trouve :)



#11 na !

na !
  • Membres
  • 2 281 messages
  • Sexe :Homme
  • Ville :Toulouse
  • Zone USDA :8b
  • Formation :BCT
  • Pays :france
  • Département :31

Posté 02 septembre 2020 - 06:13

 

Ou alors, idée plus radicale, trés radicale : supprimer en un beau bois mort le tronc de droite   :spb112:

 

A oublier : la nuit à fait son travail de lavandière  :spb95:





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Cornouiller, Cornus mas

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)